Pourquoi la « justice sociale » est-elle une notion illogique ? (vidéo)

« Justice sociale » : c’est devenu la référence obligatoire dans la discussion politique. Cela a-t-il un sens de parler de justice ici ? Une vidéo de l’École de la Liberté.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Pourquoi la « justice sociale » est-elle une notion illogique ? (vidéo)

Publié le 13 janvier 2019
- A +

Par Corentin de Salle.

Impossible aujourd’hui, pour un politicien, de droite ou de gauche, de faire un discours sans employer au moins une fois l’expression « justice sociale ». C’est devenu la référence obligatoire dans la discussion politique. Il suffit de lire le programme de n’importe quel parti. Cela a-t-il un sens de parler de justice ici ? Dans ce cours, Corentin de Salle revient sur l’analyse de la justice sociale chez Hayek.

Voir les commentaires (5)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (5)
  • Superbe vidéo à diffuser en urgence à nos petites têtes blonde pas trop jeunes.
    En tout cas, moi j y vais de ce pas «  hé les gars, on lache la PS4, réunion, on va parler d Hayek et regarder une video. Non, pas de Salma, bande de petit vicelard ? »

    • Bêtise sans nom que cette vidéo.
      L’exemple est une caricature pour justifier l’injustifiable….
      Bien sur qu’il y en a qui bossent plus que d’autres mais ce ne sont pas ceux qui bossent le plus qui gagnent le plus et je suis bien placé pour le savoir, je fous rien et suis riche.
      La seule équité dans cette société c’est: l’argent va à l’argent.
      donc tout dépend d’où on démarre dans la vie, du niveau social initial, du niveau de richesse initial, et du niveau intellectuel et psychologique initial.
      C’est cela que le social tente de corriger, bande de nazes.
      Je peux vous prendre un contre exemple tout aussi caricatural que le votre.
      Damien fait du jardin et Kevin a un QI de 60 à cause d’un manque d’oxygène a la naissance.
      Kevin doit il crever ?

  • Comprend pas. Contrepoints publie en même temps deux articles, l’un pour critiquer la recherche de la justice sociale (via l’impôt) l’autre pour réclamer une société plus juste (via la liberté éducative)…
    La justice sociale ne serait donc désirable que quand les moyens pour la construire tiennent du libéralisme économique ?!

    PS : et puis bon, prendre comme exemple du pauvre que les impôts vont financer, au titre de la justice sociale, le gus qui a construit chez lui un terrain de tennis, fallait oser !

    • Contrepoints publie des articles qui expriment la diversité des points de vues de leurs auteurs. Rien de nouveau là-dedans.
      Mais sinon, votre 2e paragraphe est pas mal en accord avec la ligne du site : la « justice sociale » est désirable quand elle relève des choix individuels de chacun, mais n’a rien de souhaitable quand elle est le fait des décisions d’un politique qui utilise l’argent des autres pour la construire.
      Au passage, l’exemple pris dans la vidéo est juste… un exemple. Il aurait aussi pu dire que machin bosse et s’enrichit, alors que bidule passe ses journées sur la PlayStation. Est-ce que ça rend le propos plus compréhensible ?

  • Ou alors c’est une crypto-critique de l’assistanat des riches grâce au pognon des pauvres…

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La formation du nouveau gouvernement entraîne son lot habituel de révélations sur la vie des ministres. La dernière d’entre elles vise Damien Abad pour de présumées violences sexuelles… datant de plus d’une décennie, et déjà classées sans suite par la justice.

Malgré le rapport d’octobre 2021 de l’ancienne garde des Sceaux Élisabeth Guigou sur la protection de la présomption d’innocence mise à mal par la presse, ce principe est de nouveau piétiné quelques jours après la formation du gouvernement avec la mise en cause d’un nouveau minis... Poursuivre la lecture

Nul n’a le droit de se faire justice soi-même. Cet adage de sagesse est la base même de la vie en société, pour éviter les abominations de la loi du Talion ou de la vendetta, ou des vengeances individuelles occultes.

Le Président Macron en déplacement à Fouras a précisé sa position sur la légitime défense suite à la mort d’un des quatre cambrioleurs qui entraient par effraction chez un agriculteur :

"Chacun doit avoir la sécurité et c'est le devoir de la puissance publique de l'assurer. Mais, je suis opposé à la légitime défense... Poursuivre la lecture

Suite à la démission du juge Stephen Breyer, le président Biden a élevé la juge d’appel Ketanji Brown Jackson à la Cour suprême.

Cette dernière vient de terminer son audience au Sénat, qui doit encore statuer sur son sort à la majorité simple. Si le Sénat la confirme, la juge Jackson sera l’un des huit membres de la plus haute juridiction du pays qui a le dernier mot pour toutes les affaires légales du pays.

Ceci appelle une question immédiate qui est celle de savoir s’il faut craindre un coup de barre à gauche avec cette nomina... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles