Quand revenir travailler après les fêtes de fin d’année vous déprime

Pour vous aider à démarrer l’année du bon pied sur le plan professionnel, voici quelques conseils à suivre.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
nursing the hangover By: megan ann - CC BY 2.0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Quand revenir travailler après les fêtes de fin d’année vous déprime

Publié le 3 janvier 2019
- A +

Par Rodolphe Oppenheimer.

Les heureuses et festives soirées de Noël et de la Saint Sylvestre sont terminées. La vie reprend son cours. Mais dans la plupart des cas, reprendre le chemin du bureau et retrouver la routine professionnelle s’avèrent compliqués après les fêtes. C’est si énervant d’entendre ce réveil matinal qui hérisse le poil à la première journée de reprise de travail, surtout si vous avez pris un congé assez long avant les fêtes de fin d’année ou si vous avez passé des fêtes mouvementées la veille. C’est normal, ce coup de blues touche beaucoup de personnes après ces quelques jours voués au plaisir et au repos. Un salarié sur 5 en est victime et les femmes sont les plus concernées. Pour vous aider à démarrer l’année du bon pied sur le plan professionnel, voici quelques conseils à suivre.

Faites le plein d’énergie avant d’aller travailler

Les fêtes de fin d’année sont des périodes privilégiées de retrouvailles et d’échanges en famille ou entre amis. Mais, après des soirées rythmées par différentes animations et agrémentées par des repas festifs gourmands, c’est un méchant contrecoup qui vous attend le lendemain. Vous oubliez très vite ces temps forts en émotions dès que vous pensez à la reprise de travail. Pour faire face à ce changement soudain, commencez d’abord par redonner à votre corps toutes les énergies nécessaires pour faire face à cette rude journée de travail. La veille, dormez tôt pour profiter d’une longue et douce nuit de sommeil. Votre corps a besoin d’un repos optimal pour récupérer après les fêtes de fin d’année. Dès le réveil, faites une légère activité physique pour éveiller tous vos sens. Ensuite, un bon bain vous fera sûrement du bien. La dernière, mais la plus importante chose à ne pas négliger est votre petit-déjeuner. Prenez un repas léger, mais énergétique pour avoir de la force. Tout au long de la journée, buvez une bonne quantité d’eau.

Reprenez votre rythme de travail petit à petit

Après les fêtes de fin d’année, retour à votre quotidien ! Mais, quand le grand jour arrive, il sera nécessaire de reprendre de manière progressive votre rythme de travail. Pas la peine de vous mettre dès l’entrée à traiter seul ces piles de dossiers en une seule journée, s’il n’y a pas d’urgence. Si c’est par contre le cas, faites-vous aider pour éviter de vous fatiguer et de vous déprimer dès le premier jour de travail. Un retour en trombe vous décourage vite. Pour réussir la reprise professionnelle tout en douceur, sachez vous organiser en triant les priorités. Dressez un planning pour voir ce que vous devrez finir durant la semaine qui suit les fêtes de fin d’année et ce qui peut attendre la fin du mois. Cette astuce pourra vous aider à vous motiver.

Concentrez-vous sur l’avenir professionnel qui vous attend pendant cette nouvelle année

Qui dit reprise de travail après les fêtes de fin d’année, dit souvent dépression. Pour y remédier, restez optimiste. Prenez le temps de penser à toutes les belles choses qui vous attendent tout au long de cette année. Visez loin en aspirant, par exemple, à une promotion ou à une augmentation de salaire. Pour mieux gérer les bleus de la reprise de travail, fixez-vous également un objectif sur votre avenir professionnel pour avoir le courage d’affronter votre retour au bureau de bon augure. Mettez en tête les bons moments que vous allez passer avec vos collègues, une fois arrivés au bureau. Quand vous aurez le temps, buvez quelques verres, mangez avec vos collègues et amis en dehors des heures de travail, histoire de prolonger un peu l’ambiance des fêtes pour ne pas trop ressentir la rupture brute.

Rodolphe Oppenheimer est psychanalyste (https://psy-92.net/). Il est l’auteur d’un nouvel ouvrage Une vie heureuse et réussie (mode d’emploi) aux éditions Marie B.

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Nathalie MP Meyer

« L’humain d’abord » – le slogan est connu. C’était celui de Jean-Luc Mélenchon pour les élections présidentielles de 2012, alors qu’il se présentait sous la bannière du Front de Gauche. Mais c’est aussi le magnifique objectif affiché de tous les gouvernements inspirés du marxisme-léninisme depuis la révolution d’Octobre 1917. De la Russie à Cuba, en passant par le Cambodge ou le Venezuela, les faits se sont chargés d’en démontrer la parfaite inanité, voire la criminelle fausseté. Mais certaines légendes ont la vi... Poursuivre la lecture

programme Marine Le Pen
0
Sauvegarder cet article

J’ai analysé les programmes santé d'Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

Lequel propose les solutions les plus crédibles pour restaurer le système de soins qui a reculé à la 24e place ?

Dans sa Lettre aux Français du 3 mars, le candidat Macron écrivait vouloir "préserver et même améliorer ce modèle social auquel nous tenons tant et qui a fait ses preuves. Davantage de solidarité entre les générations, de préventions, de démocratie sanitaire, telles sont ses orientations.

Comment ferait-il après sa réélection ? L’histoire res... Poursuivre la lecture

médecin libéral
0
Sauvegarder cet article

Deux ans après le début de la crise sanitaire, les Français ont une perception encore positive du système de santé : 68 % considèrent en effet que sa situation est assez bonne. C’est un trompe-l’œil. Le même pourcentage considère que celle de l’hôpital est mauvaise. Ils ont raison car il s’écroule et de plus en plus de Français sont excédés par les files d'attentes aux urgences.

L’extension des déserts et la crise hospitalière les préoccupent mais ils n’en ont pas saisi l’ampleur. La guerre en Ukraine va entraîner une crise économique ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles