Chine : les émotions au service de l’intelligence artificielle

En pleine croissance, le marché de la reconnaissance faciale a dépassé le milliard de yuans (128 millions d’euros) en 2016 et devrait être multiplié par cinq d’ici 2021, selon une étude du cabinet Analysys.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Chine : les émotions au service de l’intelligence artificielle

Publié le 20 septembre 2018
- A +

Par Julie Noyer.
Un article de Trop Libre

La course à l’intelligence artificielle (IA) continue de faire rage entre les États-Unis et la Chine. En juillet 2017, dans le cadre du Plan pour le développement de la prochaine génération d’intelligence artificielle, le Conseil des Affaires d’État a établi une stratégie prometteuse. D’ici 2020, la Chine espère ainsi rattraper son retard sur les États-Unis, les dépasser en 2025 et finalement imposer son leadership en la matière dès 2030. Dans le sillon de cette course à l’innovation à l’échelle mondiale, le gouvernement de Xi Jinping investit massivement dans le domaine de la reconnaissance faciale.

Le Parti communiste chinois recourt à d’importantes levées de fond avec l’aide des géants d’internet tels qu’Alibaba, Baidu et Tencent. En avril dernier, Alibaba a d’ailleurs participé à la plus grosse levée de fonds, soit environ 488 millions d’euros. Cette dernière est, selon ses fondateurs, la société la plus valorisée parmi l’ensemble des start ups chinoises qui travaillent sur « l’apprentissage profond, soit le fameux deep learning.

Connue pour son partenariat technologique avec les principaux fabricants de mobiles chinois tel que Huawei, l’entreprise exporte aussi ses technologies dans les domaines de la finance, la sécurité, le marché automobile, l’e-santé et l’éducation. Son produit phare sont ces caméras, adaptées à l’environnement dans lequel elles sont installées et capables de mesurer les faits et gestes des individus.

Le système de surveillance le plus sophistiqué du monde

Les systèmes de reconnaissance faciale se multiplient et envahissent ainsi la vie quotidienne des Chinois par la surveillance des lieux publics, des fast-foods, des banques, et jusqu’aux distributeurs de papier toilette ! Le pays met actuellement en place le système de caméras de surveillance le plus sophistiqué au monde. Il a déjà installé quelque 170 millions de caméras nourries à l’intelligence artificielle et en prévoit trois fois plus d’ici 2020.

Les établissements scolaires sont également visés : selon un journal local, un lycée de la ville d’Hangzhou, a expérimenté un « système intelligent de gestion des comportements en classe », une sorte de smart eye capable d’analyser la concentration des élèves. Situé au-dessus des professeurs, cet « œil numérique bienveillant » analyse les émotions des élèves à travers leurs traits et expressions de visage.

Il peut ainsi indiquer, en temps réel, à l’enseignant si l’élève est heureux, déconcentré, agité, anxieux ou encore s’il se sent concerné par la leçon en cours. L’objectif affirmé d’un tel système est d’aider les enseignants dans leurs démarches pédagogiques, d’encourager l’implication des élèves en classe et de pouvoir recenser rapidement les présents et les absents.

En pleine croissance, le marché de la reconnaissance faciale a dépassé le milliard de yuans (128 millions d’euros) en 2016 et devrait être multiplié par cinq d’ici 2021, selon une étude du cabinet Analysys.

Sur le web

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)
  • Super, les caméras à reconnaissance faciale vont scruter les gamins dès l’école! On n’arrête pas le progrès hein? Non, on ne l’arrête pas. C’est pour votre bien qu’on vous dit!

    Sinon, il n’y a que moi qui perçoit dans cet article comme de la complaisance pour ces « progrès »?

    • Il n’y a pas que vous. Cet article a suscité chez moi un certain malaise, on a l’impression que c’est mal parce que c’est financé par le PCC mais que ce serait génial si ça l’était par les GAFA. J’en viens à préférer la Chine, parce que les buts totalitaires sont connus, à l’Occident où ils sont au moins aussi totalitaires mais déguisés…

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
Taiwan
1
Sauvegarder cet article

Par Alexandre Massaux.

Depuis plusieurs mois, la presse étrangère évoque la pénurie de semi-conducteurs et de micropuces. Les mesures liées au covid ont perturbé leur production. Ces nouvelles sont passées relativement inaperçues et n’ont pas soulevé beaucoup de réactions en France. Pourtant, l’enjeu est beaucoup plus important qu’on ne le pense.

Dans notre monde actuel dépendant des appareils informatiques, les semi-conducteurs sont essentiels. Sans eux, nos ordinateurs ne pourraient pas être fabriqués. Ainsi, au début de l’ann... Poursuivre la lecture

L'escale à Taïwan de Nancy Pelosi, la présidente de la Chambre des représentants américaine, risque de relancer les tensions entre Washington et Pékin. La rivalité sino-américaine est à son comble, et se traduit partout dans le monde, avec l'Ukraine, comme point focal.

Sur le grand échiquier stratégique visant à conserver leur position dominante dans le monde, les États-Unis doivent rassurer leurs alliés en sortant de l'ambiguité face à leurs concurrents russe et chinois.

 

Un signal fort au camp atlantiste à Taiwan

... Poursuivre la lecture

Contrepoints occident déclin
1
Sauvegarder cet article

En 2016, j’écrivais que « le refrain du déclin en Occident est injustifié » et cet article n’a pas pris une ride. Six ans après, je constate de nombreuses confirmations, malgré la pandémie et la guerre de la Russie à l’Ukraine.

 

2016 : le refrain du déclin occidental est injustifié

Les échecs américains au Moyen-Orient, succédant aux considérations sur le poids de la Chine dans le monde, ont relancé l’idée d’un déclin occidental. À tort, car cette formule cache l’évolution réelle du monde.

Précisons d’abord que l’Oc... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles