Collectivités territoriales : si on essayait le pacte girondin ?

Pour le think tank GenerationLibre, il faut aller au terme de la décentralisation en conférant une totale autonomie fiscale aux collectivités territoriales.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Collectivités territoriales : si on essayait le pacte girondin ?

Publié le 30 novembre 2017
- A +

Un article de GenerationLibre

Lors du 100ème Congrès de l’Association des Maires de France, Emmanuel Macron a annoncé vouloir assurer l’autonomie fiscale des collectivités territoriales. Un changement radical que GenerationLibre appelle de ses vœux. Cette nouvelle publication en explore les principes et les implications.

Depuis une trentaine d’années, nos gouvernements successifs se sont efforcés d’approfondir le processus de décentralisation. Mais en dépit de transferts de compétences de plus en plus nombreux, l’État central conserve ses prérogatives sur le nerf du contrat social : la fiscalité.

Or, cela génère une dépendance nuisible et pernicieuse des collectivités territoriales vis-à-vis de l’État central. Il ne peut, y avoir de véritable autonomie de ces collectivités sans la maîtrise effective de leurs ressources et de leurs finances !

Totale autonomie fiscale aux collectivités territoriales

C’est la raison pour laquelle GenerationLibre propose dans cette note d’aller au terme de la décentralisation en conférant une totale autonomie fiscale aux collectivités territoriales.

Une telle réforme consisterait à :

– laisser une liberté totale aux collectivités sur les taux, aujourd’hui extrêmement encadrés au niveau national ;

– supprimer les dotations de l’État aux collectivités locales ;

– réduire le taux de la TVA de 8 à 9 points afin d’épargner au contribuable national ce qui pèsera sur le contribuable local.

Une réforme concrète qui donnerait sens au « pacte girondin » et à la démocratie locale.

Télécharger la note de GenerationLibre ici

Sur le web

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)
  • Pourquoi les collectivités locales se comporteraient-elles de manière plus favorable au citoyen de base que les autorités centrales ? En théorie, c’est possible, mais en pratique, c’est hautement improbable.

  • Ça peut marcher à condition d’une totale transparence et la mise en place d’une démocratie directe à la Suisse.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Pour les amis de la liberté individuelle, la bataille des législatives semble mal engagée : la gauche autoritaire tendance NUPES est en tête des sondages, suivie de près par le centre autoritaire tendance majorité présidentielle, lui-même suivi par la droite autoritaire tendance Rassemblement national. Dans tous les cas de figure, les programmes dirigistes promettent davantage d’intervention de l’État, que ce soit en matière de sécurité, de maîtrise des prix, d’écologie ou encore d’énergie. La mystique du plan est réapparue après la crise san... Poursuivre la lecture

2
Sauvegarder cet article

Le fédéralisme flamand est un succès avéré, dans quasiment tous les domaines. La Flandre n’a jamais été aussi prospère. Gand, Bruges, Leuven sont au faîte de leur art de vivre, parmi les plus belles, actives et créatives cités d’Europe du Nord. Anvers renoue avec son glorieux passé, celui de l’un des plus grands ports du monde.

Le fédéralisme wallon est tout aussi éclatant, mais d’échec, d’insuccès, de complaintes, de rancœurs et de misère. Pourtant, depuis un demi-siècle, c’est la Flandre qui finance massivement la Wallonie, non le co... Poursuivre la lecture

Anne Hidalgo prétend verdir Paris, mais les riverains de la tour Eiffel ont comme un doute. Des dizaines d'arbres centenaires qui jouxtent le monument sont sous la menace d'être abattus par la mairie de Paris pour étendre les services liés à la vénérable vieille dame de fer. Au grand dam des Parisiens qui vivent aux alentours, l'îlot de nature perdu dans l'océan de béton pourrait laisser la place à une "bagagerie", c'est-à-dire des bâtiments essentiellement commerciaux.

Pourquoi faut-il absolument éviter les travau... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles