François Bayrou déterre la hache de guerre contre Anne Hidalgo

bayrou chut credits tcherednitchenko (licence creative commons)

Bayrou a décidé de titiller Hidalgo via un certain Matthieu Lamarre, conseiller presse de cette dernière. Ils les accuse de rien moins qu’une sorte de conspiration à l’origine des ennuis judiciaires du Modem.

Par Serge Federbusch.

Il fut un temps où ledit Lamarre officiait comme conseiller presse du Modem. Mais, quand le mouvement de Bayrou et Sarnez s’est allié à NKM lors des municipales de 2014, Lamarre a vertement critiqué la chef de file de l’UMP à Paris. Lamarre fut illico largué du Modem. «Au cours des derniers mois, Matthieu Lamarre a fait des pieds et des mains […] pour obtenir […] une place éligible », mais « personne n’a voulu de lui », avait expliqué le porte-parole du Modem, Yann Wehrling, élu par la suite conseiller de Paris.

Comme par hasard, il fut recruté peu après comme conseiller presse d’Hidalgo. Bayrou avait beau jeu de parler de rémunération contre trahison. Mais trahir les traîtres, est-ce vraiment trahir ? Nous laisserons les plus motivés de nos lecteurs et ceux qui préparent le bac philo répondre à cette grave question.

Celui qui alimente la presse en dénonciation

Quoi qu’il en soit les choses se sont récemment envenimées car Bayrou accuse à mots à peine couverts cet ancien collaborateur du Modem passé chez Hidalgo d’être la gorge profonde qui alimente la presse et la justice en dénonciations des emplois présumés fictifs de son parti.

Espérons que ce n’est pas au ministère de la Justice que Bayrou a eu accès à ce type d’informations sur des sources en théorie protégées !

La hache de guerre est en tout cas déterrée entre Bayrou et Hidalgo. Et Bayrou tente d’en faire un cas particulier dans un contexte plus général de conflit entre Hidalgo et Macron.

Il ferait bien de se méfier : Macron risque de tirer parti de cette nouvelle confusion des rôles de ministre de la Justice et de chef de parti pour dégager Bayrou ou à tout le moins l’exfiltrer dans un ministère de moindre importance.

Macron n’ayant plus besoin des députés du Modem, le scalp de Bayrou ferait un excellent premier fétiche et avertissement à tous ceux qui entendent défier ou même vivre indépendamment de Jupiter …

Sur le web