Résultats de la présidentielle : 1 Français sur 3 n’a pas voté !

Résultats définitifs du second tour : avec 66,1% des suffrages exprimés, Emmanuel Macron remporte haut la main l’élection. Mais 1 Français sur 3 n’a pas participé au vote.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Résultats de la présidentielle : 1 Français sur 3 n’a pas voté !

Publié le 8 mai 2017
- A +

Par la rédaction de Contrepoints

Les résultats définitifs du second tour de l’élection présidentielle sont désormais connus et peuvent être consultés sur le site du ministère de l’Intérieur depuis quelques heures. La victoire d’Emmanuel Macron sur Marine Le Pen est sans appel. Avec avec 66,1% des suffrages exprimés pour le leader d’En Marche contre 33,9% pour sa concurrente, c’est une cinglante défaite pour la candidate d’extrême droite, que les sondages avaient longtemps situé à environ 40% pendant la campagne présidentielle. Les votants ont donc rejeté massivement les idées populistes du FN, les électeurs de Macron représentant quasiment le double de ceux de Le Pen (20,7 millions contre 10,6 millions).

Inscrits 47 568 588 100%
Abstentions 12 101 416 25,44%
Blancs et Nuls 4 069 256 8,55%
M. Emmanuel MACRON 20 753 798 43,63%
Mme Marine LE PEN 10 644 118 22,38%

Si les résultats représentés en suffrages exprimés permettent de bien apprécier le rapport de force entre les deux candidats en lice, ces chiffres passent sous silence un autre phénomène important de ce scrutin : la défiance des Français à l’égard du processus électoral et la faible mobilisation pour cette élection présidentielle.

1 Français sur 3 en âge d’aller voter n’a pas participé à l’élection !

Pour évaluer l’ampleur du non-vote lors du second tour de la présidentielle, les informations fournies par le ministère de l’Intérieur sont incomplètes puisqu’il ne communique que le nombre d’abstentionnistes. Sont passés sous silence tous les non-votants qui ne se sont pas inscrits sur les listes électorales. Il est donc nécessaire de compléter les informations données par le ministère avec les chiffres fournis par l’Insee. L’institut national de la statistique a communiqué, dans une étude publiée en mars dernier, les derniers chiffres concernant le taux d’inscription au regard de la population française en âge de voter (ce que l’Insee nomme « électorat potentiel »1). Les non-inscrits ne sont pas quantité négligeable puisqu’ils représentent un peu plus de 6 millions de Français.

Électorat potentiel (population française en âge de voter) 53 689 151 100,00%
Non inscrits 6 120 563 11,40%
Abstentions 12 101 416 22,54%
Blancs et Nuls 4 069 256 7,58%
M. Emmanuel MACRON 20 753 798 38,66%
Mme Marine LE PEN 10 644 118 19,83%

Exprimés au regard de la population ayant le droit de vote (chiffres qui tiennent compte des non-inscrits), les résultats du second tour sont donc les suivants :

En d’autres termes, le nouveau président de la République a réussi à mobiliser sur son nom 38,7% de la population française en âge d’aller voter.

Par ailleurs, ces chiffres montrent que la Présidentielle n’est plus une élection très mobilisatrice puiqu’1 Français sur 3 qui avait le droit de voter a choisi de ne pas se rendre dans l’isoloir, lors du second tour de cette élection.

  1. L’électorat potentiel est défini par l’Insee de la façon suivante : « ensemble des individus âgés de 18 ans ou plus, de nationalité française et jouissant de leurs droits civils et politiques ».
Voir les commentaires (13)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (13)
  • WHAHAHA ! 33,9% pour Le Pen officiellement ! Le même pourcentage pour les non-votants ! 41,6 % en ajoutant aux non-votants les votes blancs et nuls ! C’est beau la République Socialo Soviétique Française !
    Heureusement qu’il fallait faire barrage au F.N, parce qu’un match Fillon vs Macron aurait été encore plus déplorable ! Qu’auraient-ils dû ne pas compter pourfaire gonfler les scores ?

    • En fait c’est même 33,9% sur le seul échantillon des votants pour MLP, ce qui fait donc bien moins d’électeurs que les 33,9% de la population qui ne s’est pas déplacée, ca permet de remettre son score en perspective.

    • « Le même pourcentage pour les non-votants ! »

      Attention ! Vous avez lu trop rapidement. Les non-votants sont nettement plus nombreux que les électeurs du FN : 33,9% contre 19,8% (regardez le dernier graphique).

      • @Raphaël
        Bonsoir,
        C’est pour cela que j’ai ajouté « officiellement ». MLP a scoré 33.9% des « suffrages exprimés », lesquels excluent les votes blancs et nuls.
        « Avec 66,1% des suffrages exprimés pour le leader d’En Marche contre 33,9% pour sa concurrente » – Extrait du texte, la partie en gras aux lignes 3&4.
        Je ne fais que pointer une coincidence mathématique ironique.

        @skeptic
        Bonsoir,
        Sur les seuls 47’568’588 inscrits, MLP a obtenu 22,38%. De plus, il y a eu 25% d’abstention des inscrits, abstentionnistes qui ont scoré plus que la candidate F.N.

  • 53% de ceux qui ont voté Macron votaient en faite CONTRE Marine le Pen et pas du tout POUR Macron. Ça laisse 10 millions d’électeurs dont une bonne partie ne semble pas non plus très convaincue.


    En gros, 23% seulement de la population en âge de voter l’ont réellement choisi.


    23%, même pas un quart, ça donne une idée de ce fameux « pouvoir du peuple » qu’est censé être la démocratie. Avec une démocratie directe (le peuple vote les lois comme en suisse) ce serait une autre musique :


    La dette et les déficits publics, priorités des Français déjà en 2011 selon un sondage:
    http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/10/29/la-dette-et-les-deficits-publics-priorites-des-francais-selon-un-sondage_1596136_823448.html

    Un sondage Ifop de 2013 (!!) confirme le ras-le-bol fiscal éprouvé par les Français, partisans à 61% d’économies budgétaires, quitte à fermer certains services publics.
    http://www.lefigaro.fr/politique/2013/12/02/01002-20131202ARTFIG00522-les-francais-reclament-moins-de-fonctionnaires.php

    Réformer la retraite des fonctionnaires? Les Français sont pour à 75%
    http://www.challenges.fr/patrimoine/20130607.CHA0508/retraite-des-fonctionnaires-75-des-francais-favorables-a-la-reforme.html

    trois quarts des Français hostiles au cumul des mandats local et parlementaire selon un sondage
    http://www.20minutes.fr/societe/1227667-20130925-75-francais-hostiles-cumul-mandats-local-parlementaire-selon-sondage

    78 % des Français jugent que le nombre d’élus est excessif.
    http://www.contribuables.org/2012/11/05/78-des-francais-jugent-que-le-nombre-delus-est-excessif-sondage-exclusif-csa-le-cri-du-contribuable/

    • @Ilmrym
      Bonsoir,
      Je suis d’accord avec vous quant au vote du peuple directement. Seulement, en France, il y aurait aussi une combine pour ne compter que certains bulletins et pas d’autres. A partir du moment où les comptages sont « arrangés » il n’y a plus de démocratie.

      • Le compte des voix n’est pas truqué, pas encore, par contre le résultat est « interprété » par les médias comme ça les arrange. Mais quand vous votez pour une loi précise, elle passe ou ne passe pas et les discours post-votation n’y changent rien.

        Bon, on parle sexe des anges, il n’y a pas l’ombre du début d’un semblant de commencement de mise en application d’une démocratie directe en France. Élites et journaleux sont bien trop acharnés à défendre leur pouvoir.

        J’en parle souvent parce que je vois trop de messages accusant le « peuple », alors qu’il est pris en otage, sans pouvoir, sans voix et sans représentation.

        Son seul défaut : cette méchante fascination pour la monarchie.

        • @Ilmrym
          Le Peuple est coupable de bien des maux quand ça arrange les guignols au pouvoir, et ceux qui boivent béatement leurs paroles ! Ce même Peuple qui est alors sorti de la corbeille, est courtisé, mis en avant, tel un étendard, – de la même manière que l’est la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen – , quand il faut accéder à un poste d’élu pépère ! Le vote est le seul « kratos » qu’on nous laisse et qui nous est vanté comme « suprême » ou « unique », alors que pour affirmer son pouvoir et son autorité, l’Etat dispose de tout un véritable arsenal, en plus de l’arsenal humain, administratif, législatif et/ou répressif. L’Etat, lui, peut utiliser cet arsenal tout le temps ; nous n’avons qu’un bout de papier à lui opposer ensemble, une fois de temps en temps. Nous sommes donc bien loin d’une démocratie directe, vu que nous sommes déjà très loin d’une démocratie tout court.

        • Edit
          Les médias doivent bien « justifier » les sommes dont ils bénéficient, en commentant des résultats, avec force experts ou spécialistes, en faisant semblant d’informer.

          « La fascination pour la monarchie » me fait penser aux « gueux » qui vivaient autour des châteaux seigneuriaux. Tout comme les monarques et autres aristocrates, nos énarques placés et autres « professionnels » de la politique ne peuvent exister ni subsister sans le Peuple qui les nourrit et les finance.

  • J’ai voté blanc, les résultats de cette élection truquée étant connus d’avance.

  • Je n’ai pas voté pour la première fois de ma vie. Cela m’a paru plus clair que le vote blanc, vite noyé dans les chiffres… Je partage l’avis de Ilmryn : pour Macron, il y a peu de vrais votes d’adhésion. Les médias ont encore bien fait leur boulot pro Macron, beaucoup de mes amis et connaissances ont voté Macron de peur que Marine ne passe… Qui entretient la peur et la haine dans notre pays ???

  • Il serait intéressant d’avoir ces statistiques pour les élections présidentielles précédentes. Pour comparer?

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
boomers non-travail orpea actionnaire
6
Sauvegarder cet article

Mais puisqu'on vous dit que Macron, c'est Le Grand Réformateur ! Puisqu'on vous dit qu'il n'a pas arrêté de réformer, d'affûter avec habileté la France pour la prochaine décennie ! Les petits dérapages budgétaires n'y changeront rien : les réformes sont sur des rails, elles passeront. Quoi qu'il en coûte.

C'est sans doute dans cet esprit que l'actuel gouvernement planche à nouveau sur la réforme des retraites qui avait été subrepticement mise en pause suite à la déclaration de guerre (non, pas contre Poutine, contre le virus il... Poursuivre la lecture

libéralisme
0
Sauvegarder cet article

Par Alain Laurent.

Tandis qu’un récent sondage (Harris Interactive) nous apprend que 54 % des Français souhaitent l’élection d’un « président libéral », un autre (vague IFOP 2021) révèle que pour 60 % des 18/30 ans le mot libéralisme est positivement connoté et le deuxième dans leurs préférences lexicales. Voici qui surprend heureusement, alors que de toutes parts est annoncé que « le libéralisme est une idée du passé qui va probablement connaître une longue éclipse » (François Lenglet) ou qu’il est victime d’un « krach idéologique » (... Poursuivre la lecture

On prend les mêmes et on recommence : Emmanuel Macron mobilise les mêmes méthodes, les mêmes hommes et les mêmes trucs de comm’ pour sa rentrée politique. Fragilisé par les législatives, incapable d’établir le consensus sur les initiatives de l’exécutif, le bien mal élu président de la République multiplie les effets de comm’, qu’il sort de son chapeau comme un vieux magicien sort ses cartes de son chapeau élimé.

Le principe de la consultation, chez Macron, c’est de réunir des gens devant qui il monologue avant de ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles