Tracfin, le summum de l’inquisition fiscale

Tracfin c’est la forme ultime de l’inquisition fiscale.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Ministère des Finances à Bercy (Crédits : Pline, licence CC-BY-SA 3.0), via Wikimedia.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Tracfin, le summum de l’inquisition fiscale

Publié le 27 mars 2017
- A +

Par Henri Dumas.

Tracfin, tout juste adolescent, s’invite dans la campagne électorale.

Nous vivons l’aboutissement d’une société idéologique qui ne peut que piétiner les libertés individuelles, surveiller chaque homme et chaque femme de ce pays, les tenir à sa merci, les soumettre, évidemment avec comme motif fallacieux avancé le bien du pays.

Comment les Français peuvent-ils accepter cette inquisition sans descendre dans la rue ? C’est la question que je me pose.

Tracfin : c’est toujours « pour les autres »

Qu’est devenue la liberté dans ce pays qui en revendique la découverte ?

La réponse est que la majorité des Français pense ne pas être concernée par Tracfin. Ils croient que ceux qui sont espionnés le méritent, comme les Allemands de l’Est ont longtemps cru que ceux que la Stasi persécutait le méritaient.

Je me permets de vous inciter à aller voir ce qu’est Tracfin sur le net.

Cette officine n’hésite pas à menacer vos prestataires pour le cas où ils ne vous dénonceraient pas, ou pas suffisamment. Ainsi votre banquier, votre notaire doivent nommer un référent qui sera en contact privilégié avec Tracfin, à qui il devra dénoncer tout ce qui l’intrigue chez vous, mais aussi évidemment répondre à toutes les questions que pourrait poser Tracfin sur vous.

Chaque centime que vous dépensez est connu de Tracfin. On comprend combien cela est nécessaire pour lutter contre le terrorisme, largement plus que le travail de terrain. Car, c’est bien connu, dès qu’ils touchent un peu d’argent les terroristes vont ouvrir un compte à la Caisse d’Epargne….

Une structure bureaucratique qui va se développer

Vous ne maniez pas ou peu d’argent, vous êtes convaincu de ne rien avoir à faire avec Tracfin ? C’est sans compter sur le développement naturel de toute structure bureaucratique.

Aujourd’hui Tracfin c’est quelques centaines de personnes, demain elles seront des milliers.  Elles « affineront » leurs informations, alors vous serez dans les mailles du filet, vos cadeaux de Noël seront analysés, vos sorties, vos déplacements, vos centres d’intérêt, vos préférences, votre couleur politique, etc…

Tracfin c’est la fin de la vie en société, c’est la dictature de l’idéologie, un cycle parfaitement connu. Et pourtant…. nul ne se révolte.

 

Tracfin est l’aboutissement de la propagande de Bercy.

Les honnêtes gens de ce pays ont la nausée, ils ont du mal à en définir l’origine, je le comprends. Ce n’est pas évident, lorsque l’on est soumis à une propagande de tous les instants, de voir ce qui se cache derrière. Pensez au message de Sakharov avertissant l’Occident de ne jamais tomber dans les travers de l’URSS… Trop tard ? Peut-être pas.

Tracfin c’est la forme ultime de l’inquisition fiscale, c’est en réaction contre elle que les Français ont été régicides. C’était sans doute un défi plus difficile à l’époque que celui qui nous attend aujourd’hui.

Après tout, nous sommes en démocratie, nous pouvons liquider Tracfin quand nous le voulons. La chose est simple, demandons à Tracfin ce qu’il exige de nous : la transparence. La suite devrait aller vite.

Voir les commentaires (18)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (18)
  • Tracfin a été alerté en juillet 2012 de l’achat par Thomas FABIUS d’un appart à 7M€ Bd St Germain.
    Tracfin, c’est comme les journalistes, si tu es de gauche, tu peux faire du blanchiment d’argent au nez et à la barbe de tous et sans que ça n’émeuve personne.
    Étonnant non ?

    • Euh, en quoi acheter un appartement de 7M€ est-il illégal ?

      • Acheter un appartement de 7M€ n’a rien d’illégal.
        Acheter un appartement de 7M€ quand on n’a pas de revenu et qu’on ne paie pas d’IR commence à poser quelques problèmes. Non ?

        • Tu peux avoir de l’argent sans pour autant avoir des revenus,seuls les revenus sont taxables..Reste le mystère de l’ISF mais il y a toujours moyen d’y échapper.

          • Euh, à 26 ans sans avoir jamais bossé ❓
            Ce ne serait pas par hasard le géniteur qui lui aurait donné quelques millions, héritage sans taxation, voire de quoi jouer au casino pour blanchir de l’argent ❓

            • Son géniteur, ministre étranger aux affaires, n’arriverait pas à suivre la folie dépensière de ce flambeur.
              Il est aujourd’hui impossible au fils Fabius de remettre les pieds aux US sans se faire incarcérer, cause dettes de jeu dans plusieurs états.
              La fortune de ce « responsable mais pas coupable » ne suffirait pas pour éponger les dettes de jeu de son fils. D’où cette transaction plus que suspecte.

      • Euh, bah, peut-être que le fait qu’il avait été vendu 4M€ trois ans plus tôt ça sent le blanchiment d’argent.
        Euh, peut-être aussi que d’acheter un appart à 7M€ alors qu’on est pas imposable ça sent pas trop la légalité.
        Après vous êtes sur le web et vous venez raisonner et résonner comme une télé.
        L’association d’un cerveau avec un moteur de recherche sur la toile devrait pour l’avenir vous être d’une grande utilité.

  • J’avais entendu parler de Tracfin, au travers de différents questionnaires que les banquiers me demandent de remplir de temps à autres.
    Mais lire la page donnée en référence dans l’article fait froid dans le dos !
    Désormais tout « prestataire » est même tenu de connaître les peines de prison encourues afin de mieux déterminer s’il dénonce un truc ou pas. Que fait Amnesty ?
    Une seule solution : faire appel aux talents de la famille Loizeaux pour rendre aux quais de Bercy leur aspect d’antan…

  • TRACFIN, c’est donc la délation instituée comme source d’information…

  • Le problème n’est-il pas de traquer la délinquance, les circuits mafieux, terroristes, l’exploitation des êtres humains, qui ne sont visibles que par leurs flux financiers ou les atrocités qu’ils commettent ?

    • Bienvenue dans un état policier, mais c’est vrai les collectivistes adorent la stasi et autre KGB (c’est pour ton bien).

    • Vous voulez vous en prendre au Quatar, EAU, Arabie Séoudite en ce qui concerne le terrorisme ❓
      Le gus qui a utilisé un poids-lourd a tout simplement emprunté à une banque en France.
      Comment détectez-vous cela ❓

  • Ce qui peut expliquer la relative indifférence des françaos vis à vis de Tracfin, ce sont les conséquences.
    Nous sommes espionnés dans les moindres détails par tracfin, soit.
    Mais de cet espionnage, il en résulte quoi ?
    Combien de « citoyens lambda » se retrouvent menacés d’une quelconque façon par tracfin ? Attaqués en justice, redressés, harcelés pour payer, etc ?

    Que risquons nous d’autre que de voir nos données personnelles (encore) archivées quelque part de potentiellement inaccessible ?

    • Je pense que pour répondre à votre propre question vous devriez revoir l’histoire de l’Europe , URSS incluse, depuis ces 150 dernières années ce qui vous permettrait de mieux appréhender les carnages qui s’en sont suivis du fait « du renseignement » sur chacun qui a conduit à l’endoctrinement puis à la soumission voire pire ,au simple prétexte de ne pas partager l’avis de son voisin qui l’a dénoncé à la « hierarchie » !…Pour rappel, il y a peu, la délation a été vivement encouragée ! Donc, on est plus très loin du « mauvais » vieux temps.

      • Il y eut jusqu’à 3 millions de dénonciations au cours de l’occupation nazie! Votre voisin peut vous dénoncer pour se venger si vous vous fâchez avec lui.

  • La France n’a JAMAIS découvert la liberté et la démocratie, concepts typiquement anglo-saxons. Les français sont des étatistes qui détestent la liberté, car elle demande de la responsabilité! Ils oublient toujours le Bill of rights de 1689 et la démocratie américaine de 1784, qu’ils n’ont fait que copier, mais jamais mis à l’oeuvre, aussitôt bafoués avec les massacres de la terreur!

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Un texte de Nafy-Nathalie et h16

Créé par l’État français en 1990, TRACFIN est un organisme dodu du Ministère de ce qui nous reste d'Économie destiné à lutter contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme ; compte-tenu de la recrudescence du blanchiment et du terrorisme sur le sol français ainsi que de l'historique assez flamboyant de l’État en matière de création d'organismes frétillants, il n'y a guère de quoi se réjouir, mais admettons tout de même que l'idée générale part, comme bien souvent, d'un bon sentiment.Poursuivre la lecture

Par Thibault Doidy de Kerguelen

Votre moindre activité financière est surveillée

Petite info qui prend toute sa saveur en ces temps où s’abat sur la France l’ombre de la surveillance musclée, l‘année 2014 a été marquée par une volonté très forte du gouvernement de renforcer les outils de lutte contre la fraude, le blanchiment et le financement du terrorisme.

Dans ce contexte, Tracfin, la cellule de renseignement financier et de lutte contre le blanchiment de capitaux rattachée au ministère de l’Économie, a connu u... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Les impôts et les cotisations obligatoires constituent une opportunité sans précédent pour accumuler des informations individuelles qui, à terme, représente une menace considérable pour nos libertés. Par Patrick Aulnas.

L’apparition de l’État-providence au 20ème siècle a conduit à multiplier les impôts et à promouvoir l’interventionnisme économique et social, en particulier sous la forme de systèmes de protection sociale financés par cotisations obligatoires. Les dirigeants politiques de gauche ou de droite sont devenus des vi... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles