Histoire de la personne au Moyen âge

Une étude fondamentale de l'historien Jérôme Baschet qui permet de disposer du chaînon manquant entre l’Antiquité et le monde moderne dans la formation de la personne.

Par Jean-Baptiste Noé.

Voici un livre magistral pour appréhender la formation de la personne dans la culture européenne. Jérôme Baschet est historien médiéviste et il s’attache à mieux lire les sources et à mieux les comprendre. À travers ce livre il a voulu cerner les conceptions de la personne humaine et la façon dont celle-ci a été formée tout au long de l’époque médiévale.

Ce faisant, il démontre bien que le Moyen-Age n’est pas une époque dualiste séparant le corps et l’âme. Bien au contraire, c’est une pensée positive qui s’est développée, réfléchissant aux liens entre l’âme et le corps. Or cette réflexion permet certes de penser l’homme, mais également l’ordre politique où l’homme évolue, cet ordre politique étant lui-même pensé comme un corps social.

La réflexion sur la personne oblige également à penser l’au-delà, car l’Occident chrétien est imbibé de l’idée que l’âme puisse aller au ciel ou en enfer. Ici, Jérôme Baschet se livre à une analyse minutieuse de l’iconographie religieuse et des représentations du Jugement dernier. La séparation du corps et de l’âme qui s’opère alors n’en est pas vraiment une dans la mesure où la parousie libèrera les corps pour assurer leur résurrection.

L’auteur quitte également le terrain européen pour s’aventurer dans l’étude des autres cultures, notamment asiatiques. Ici, sortir permet de mieux revenir vers soi, car cela oblige à s’interroger sur la singularité européenne. Analyser et comprendre les autres agit comme un miroir sur ce que l’on est soi-même.

De ce livre, il reste donc une étude fondamentale qui permet de disposer du chaînon manquant entre l’Antiquité et le monde moderne dans la formation de la personne. Un chaînon d’autant plus indispensable que la perception que l’on se fait de la personne est lourde de conséquences sur les représentations politiques.

Sur le web