Suppression du cash en Inde : bientôt la France ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Narendra Modi By: Foreign and Commonwealth Office - CC BY 2.0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Suppression du cash en Inde : bientôt la France ?

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 19 décembre 2016
- A +

Par Simone Wapler.

suppression du cash par Modi
Narendra Modi By: Foreign and Commonwealth OfficeCC BY 2.0

Comme nous l’avons vu dans les précédents articles, chez nous aussi, les autorités aimeraient tenter une grande expérience monétaire similaire à celle de l’Inde.

Comment enfermer des bipèdes dans un système monétaire entièrement contrôlé par l’État ?

Comment récupérer l’argent des citoyens ?

En Inde, ces bipèdes sont suspicieux de la monnaie d’État elle-même, la roupie. Dès qu’ils le peuvent, les Indiens se débarrassent de leurs roupies en achetant de l’or pour thésauriser.

  • Taxer l’or

Dans sa grande bienveillance et son omniscience, l’État, pour contrer cette détestable habitude, taxait lourdement l’importation d’or. Mais cela ne dissuadait pas le recyclage du papier en or.

  • Échanger l’or contre des emprunts d’État

Signalons une autre initiative intéressante récemment mise en place : des emprunts d’État à remboursement du principal garanti en or. Le fonctionnement est le suivant : vous apportez votre or, on vous remet un titre d’État rapportant un rendement sur une certaine durée. À échéance de cette obligation d’État vous avez une garantie de pouvoir retrouver la même quantité d’or que ce que vous aviez apporté. Mais les bipèdes indiens — décidément rétifs — n’ont pas mordu à cet hameçon doré tendu par leur bon gouvernement.

Avertissement aux lecteurs ne pratiquant pas l’ironie : le paragraphe suivant contient de l’humour. Inutile de m’envoyer un déluge d’e-mails pour exprimer toute votre indignation…

Comment s’emparer de l’épargne en 3 étapes

Comment, donc, drainer l’épargne dans les banques afin de pouvoir « fabriquer de la croissance » comme les pays développés quand l’économie tourne avec du cash et quand l’épargne préfère se diriger vers l’or plutôt que vers les emprunts d’État ? Drainer l’épargne : étape indispensable pour devenir une grande puissance économique grâce aux immenses bienfaits d’une politique keynésienne qui saura mieux que 1,3 milliard de crétins quoi faire de l’argent que ces mêmes crétins ont su gagner et veulent épargner ?

Oui, l’Inde affiche une croissance annuelle de 7,3% et les Indiens n’ont pas l’air de vouloir gonfler une bulle de crédit. Mais pourquoi respecter leur choix ?

  • Supprimer certains billets

Première étape : démonétiser les billets les plus utilisés, ce qui oblige les gens à se diriger vers une banque pour (au pire) échanger leurs coupures contre les nouvelles et (scenario idéal) ouvrir un compte en banque car il n’y a pas assez de nouveaux billets disponibles.

  • Taxer l’or (encore !)
  • Envoyer des agents du fisc au domicile des détenteurs d’or

Troisième étape : recourir à la force brutale (mais légale). Envoyer des agents du fisc pour prendre l’or. Pour un bon résumé de la situation, vous pouvez lire ce texte (en anglais) de l’éditorialiste indien Mihir Sharma, publié sur Bloomberg : « Message à Modi : arrêtez de nuire ».

La suppression du cash entraîne une hausse du cours de l’or… et de l’argent

Mais les cobayes résistent encore, voyez-vous… Voilà qu’ils se tournent vers l’argent (je parle du métal). En 2011, 78% de l’épargne des Indiens était en or mais avec les taxes à l’importation, les gens se sont tournés vers l’argent…

Les manœuvres stupides du gouvernement Modi vont probablement réussir à faire monter les cours de l’argent en accélérant la bascule.

Et vous, comment vous préparez-vous à résister aux manœuvres spoliatrices de notre propre gouvernement : mise hors la loi progressive du cash, lois Sapin, loi de résolutions bancaires ?

Nous avons des idées sur la question…

Pour plus d’informations c’est ici et c’est gratuit.

Voir les commentaires (15)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (15)
  • Il y a plusieurs façons de supprimer le cash, la meilleur, ne plus en fabriquer…. comme vient de le décider un pays nordique….et cela ne choque personne….une carte bleue sans contact n’est ce pas mieux qu’un sac de pièces jaunes dans la poche ?
    Des économies considérables seront réalisées grace a la disparition du cash…plus de poches trouées par exemple… ni de distributeurs d’argent avec toute la logistique l’accompagnant !

  • La Banque de France vient d’annoncer la création d’une nouvelle imprimerie à Vic-le-Comte dans le département du Puy-de-Dôme, pour pas moins de 240 millions d’investissement.

    Le monde sans cash en France n’est donc pas encore pour demain.

    • On peu aussi croire que cette initiative, erreur de plus, est la signature du début des prémisses de l’amorce du commencent de la fin (du cash).

    • Alfred: Le monde sans cash en France n’est donc pas encore pour demain.

      Ce n’est pas un indice je dirais, les milliers de hauts fonctionnaires de l’administration ignorent royalement ce que font les autres et n’étant comptable ni responsable de rien à vrai dire ils s’en fichent un peu.
      Je ne vois pas la France passer au sans cash demain, mais pour d’autres raisons (défiance envers l’état et les banques, attachement aux petits paiements « sans factures »).

  • Je vois d’un bon œil la disparition du cash, miteuse mitraille et biffetons.

    On trouvera un moyen pour les pourboires, seule utilisation que je fais de la monnaie sommante (sic) et trébuchante.

    L’émergence des smartphones permettra, j’espère le transfert de particuliers à particuliers de l’information économique.

  • Une manipulation du même genre est en cours au Venezuela, avec des conséquences dramatiques, pillage des entrepôts et des magasins, manifestations, fermeture de frontières et panique générale.
    La suppression du 100 Bolivar, soit disant pour endiguer la corruption, ne fait que l’aggraver (trafic de monnaies, contrôles et chantage des inspecteurs du fisc et troc)
    Une révolte se prépare, et une chute de l’activité économique est amorcée.

  • >Et vous, comment vous préparez-vous à résister aux manœuvres spoliatrices de notre propre gouvernement: en achetant du Bitcoin, une monnaie insaisissable, stockée sur une clé USB, elle même en lieu sûr. Et aucun problème pour la convertir en fiat, hors de France, bien entendu.

    • Le probleme c’est le cour, ok je vire tout mon compte en bitcoin et apres ça vaut quoi ? un jour 10€ et le lendemain 1000€….et comment je m’en sers au quotidien :/

      • Vous ne virez certainement pas tout votre compte du jour au lendemain, au vue de la volatilité du Bitcoin: vous faites cela progressivement, comme sur un livret A, et comme vous l’auriez fait avec de l’or. Si vous faites cela régulièrement, vous pouvez même espérer de très jolies plus-values. Pour le quotidien, c’est encore un peu difficile, surtout en France; mais cela vient progressivement. Par exemple, vous l’ignorez peut-être, mais on arrive déjà à payer en Bitcoin sur Amazon. Il faut juste un peu chercher.

  • Libéral-libertaire
    19 décembre 2016 at 17 h 31 min

    L’auteur n’aurait pas du user de mépris en parlant de bipèdes ou de crétins …
    Enfin , je condamne fermement la propension nihiliste de cet article . Pas de controle monétaire de l’Etat , pas de lutte contre l’évasion et la fraude fiscale , parce que ce que l’auteur ne dit pas , c’est que l’Inde est un pays champion de la corruption , des pots de vin , de l’évasion et de la fraude fiscale . Si on ne comptait que sur le bon vouloir du citoyen pour s’acquitter de ses taxes , sans contraintes , alors personne ne payerait . Vous me direz y a taxes et taxes , trop d’import tue l’impot , je vous le concède c’est vrai . Mais est ce raisonnable de penser à payer 0% , 5% ou 10% d’impots globaux quand on pense que nous devons investir dans toutes ces éoliennes , ces panneaux solaires , ces hydroliennes , cet hydrogène et le démantèlement et la décontamination des sites nucléaires pour assurer notre survie dans notre planète face au réchauffement climatique que nous avons déclenché et qui menace notre survie . Alors vous me direz mais c’est faux , y a aucun réchauffement et le renouvelable est plus cher que les hydrocarbures alors continuons de polluer les sols et d’envoyer les gaz à effet de serre dans l’atmosphère . Je vous dit que vous etes un négationniste , et que vous n’etes pas informé parce qu’au Danemark , le prix du kilowattheure de l’éolien offshore est MOINS CHER que le prix d’un kilowattheure issue des hydrocarbures .
    Donc oui , il faut s’affranchir de la monnaie , basculer sur la monnaie électronique , pour éradiquer la fraude fiscale pour que nous ayons de quoi payer les énergies renouvelables .

    • Libéral-libertaire: pour éradiquer la fraude fiscale pour que nous ayons de quoi payer les énergies renouvelables .

      Allons donc, rien qu’avec les 60 milliards gaspillés des associations on pourrait se payer deux programmes de « renouvelable » chaque année.
      La « survie de la planète » est quand même plus importante qu’une pièce de théâtre ou que des tickets restau ?
      http://www.observatoiredesgaspillages.com/2009/05/associations-les-subventions-les-plus-delirantes/

      il faut s’affranchir de la monnaie , basculer sur la monnaie électronique , pour éradiquer la fraude fiscale

      Et qu’est-ce qui vous fait penser qu’augmenter encore la pression fiscale aboutirait à autre chose qu’une faillite encore plus retentissante dans le pays champion mondial de l’imposition ?

      pour que nous ayons de quoi payer les énergies renouvelables .

      L’inde va juste au-devant d’une monstrueuse déconfiture économique sans que ça paie ne serait-ce qu’une pale d’une seule éolienne.

      au Danemark , le prix du kilowattheure de l’éolien offshore est MOINS CHER

      Le Danemark émet plus de Co2 par habitant que la France.

      la décontamination des sites nucléaires pour assurer notre survie dans notre planète

      Combien de personnes, forêts et espèces vivantes sont menacées par cette « contamination qui menace la survie sur notre planète » ?

      Redescendez !

  • Si les Euros n’ont plus cours, il y aura les Dollars.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Jean-Pierre Chamoux.

Le Premier ministre indien, M. Narendra Modi, vient d'annoncer que les cybermonnaies comme le bitcoin ou l'ether, seront prochainement proscrites en Inde ; et que la monnaie nationale, la roupie, circulera bientôt sous forme électronique.

Un projet de loi devrait interdire l'usage et la circulation des cybermonnaies privées, laissant le champ libre à l'introduction de la cyber-roupie que prévoit ce gouvernement, vers la fin de 2021.

Modi est coutumier du fait : son interdiction soudaine des cyberm... Poursuivre la lecture

Par Emmanuel Malmendier[1. Titulaire d'une licence en droit U.Lg., d'un master en fiscalité U.Lg. – Hec,  comptable-fiscaliste agréé.].

Il est maintenant établi que certains pays nordiques prévoient de supprimer l’argent-monnaie, le cash autrement dit, au profit du seul virtuel ! Tous les paiements DEVRONT se faire par carte ou par application sur votre téléphone portable. Je vous engage à bien lire ce qui suit, à y réfléchir et si vous voyez clairement la menace que cela représente pour votre liberté, à le transmettre au maximum de mo... Poursuivre la lecture

Par Pierre Farge.

La France a pour obligation de transposer la directive protégeant les lanceurs d’alerte d’ici la fin de l’année. Dans cette perspective, un rapport d’information vient d’être rendu à l’Assemblée nationale. Entendu dans ce cadre, Pierre Farge, avocat de lanceurs d’alerte, auteur d’un essai sur la question, fait le point sur les lacunes qui persistent. 

Si la législation française laisse croire que le lanceur d’alerte est protégé, sa pratique témoigne du contraire : manque de clarté des textes, dispositifs contra... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles