Vers la fin des agences bancaires ? LCL ferme 250 agences

La banque de détail continue son évolution forcée : LCL a annoncé la fermeture de 13% de son réseau d'ici à 4 ans.

Par Charles Sannat.

Agence LCL à Paris (Crédits PooWho, licence CC-BY-NC)
Agence LCL à Paris (Crédits PooWho, licence CC-BY-NC)

Il n’y a rien de plus obsolète que le concept d’agence bancaire avec aussi les taxis face à Uber, ou encore l’arrivée de la robotique et des humanoïdes.

La preuve, le modèle de banque évolue, ce qui est logique, plus personne ne se rendant dans ces dernières ou presque. Les banques en ligne sont totalement fonctionnelles désormais. Nous allons donc assister, comme j’en parle depuis plusieurs années, à un vaste mouvement de fermeture des agences et à une évolution des emplois bancaires. Même si dans un premiers temps, il n’y a pas de licenciements massifs, c’est autant de milliers de personnes qui ne seront jamais plus recrutées.

Selon l’Expansion : « La banque LCL compte fermer près de 250 agences à l’horizon 2020, soit 13% de son réseau, une nouvelle réorganisation qui se traduirait par 350 à 400 suppressions d’emplois sans licenciement, selon Fore ouvrière, contactée jeudi par l’AFP.

Le directeur des ressources humaines a informé jeudi les syndicats de la mise en oeuvre d’un projet visant 280 fermeture d’agences à l’horizon 2020, avec 350 à 400 suppressions d’emplois, a indiqué Philippe Kernivinen, délégué national FO ».

[..]

Banquiers d’en bas, pensez à votre reconversion dès maintenant car vos jours sont comptés et la prochaine crise financière servira de prétexte rêvé pour des licenciements économiques et brutaux cette fois.

Sur le web