À quoi ressemble le logement des Français ?

Un sondage réalisé par BVA, pour Doméo et la Presse régionale, révèle la réalité à propos du logement en France.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
La maison, le rêve immobilier de beaucoup

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

À quoi ressemble le logement des Français ?

Publié le 6 décembre 2015
- A +

Par Contrepoints

maisonnette- Wolgang Staudt-Sierck les bains(CC BY-NC 2.0)
maisonnette- Wolgang Staudt-Sierck les bains(CC BY-NC 2.0)

 

Un sondage réalisé par BVA, pour Doméo et la Presse régionale révèle la réalité à propos du logement en France.

Les principaux enseignements :

Un décalage entre la réalité du logement en France et le logement rêvé

Les Français habitent majoritairement en ville, dans une maison et dans un logement ancien mais souhaiteraient plutôt vivre à la campagne et dans un logement récent.

Pour autant, ce hiatus entre rêve et réalité ne semble pas générer de frustration dans la mesure où une très large majorité de Français se déclarent satisfaits de leur logement, 90%, dont 52% qui s’en disent même tout à fait satisfaits.

L’accès à la propriété reste un des objectifs des Français

Plus des 2/3 des locataires actuels (67%) pensent un jour devenir propriétaires, malgré le fait qu’une majorité de Français anticipent une augmentation des prix de l’immobilier dans les grandes villes dans les années qui viennent.

Un très bon équipement électroménager et électronique

Les logements des Français s’avèrent aujourd’hui très largement équipés en électroménager et matériel électronique. Le critère de la catégorie sociale semble jouer beaucoup plus pour l’électroménager que pour le matériel électronique, qui transcende le niveau de revenus.

La répartition des rôles au sein des couples demeure très traditionnelle

Les femmes assument largement les tâches ménagères tandis que les hommes se concentrent sur le bricolage.

Retrouvez la présentation en vidéo de ce sondage :

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Un article de l'IREF-Europe

Le manque de logements est accusé de favoriser l’augmentation des loyers, de réduire la mobilité des actifs et d’empêcher l’éradication des logements insalubres. À dire vrai, les besoins de nouveaux logements sont incertains. Un chiffre annuel de 500 000 est régulièrement évoqué, mais jamais atteint. Il est vrai que malgré la baisse de la natalité, le besoin de résidences principales continue d’augmenter du fait notamment de la séparation des ménages, de la mise en couple tardive, du vieillissement, de l’imm... Poursuivre la lecture

Par Jean-Philippe Feldman. Un article de l'IREF Europe

Encore un sujet qui n’aura pas été abordé lors de la campagne présidentielle : la question de la rénovation des logements dits énergivores qui pose elle-même une question autrement importante, celle du respect du droit de propriété en France.

La réglementation sur le diagnostic des performances énergétiques

Créé en 2006 en congruence avec une directive communautaire pour la performance énergétique des bâtiments, le diagnostic de performance énergétique, dit DPE, constitue l... Poursuivre la lecture

Par Vincent Benard.

Le gouvernement a annoncé qu’à partir de 2023, les propriétaires ne seraient plus autorisés à louer des appartements ou maisons considérés comme des passoires énergétiques, soit la catégorie G des diagnostics de performance énergétique.

Cette décision semble pétrie de bons sentiments et conforme à la pensée écologiquement correcte du moment, mais comme toute politique restrictive, elle n’ira pas sans effets pervers.

Des bonnes intentions affichées aux effets pervers prévisibles

À ce jour 70 000 logemen... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles