Emploi : Washington qui rit, Paris qui pleure

Obama enjoying a cuban credits DonkeyHotey WikiCommons ( (CC BY 2.0)

Aux États-Unis, les emplois repartent ! Tandis qu’en France…

Par Jean-Pierre Chevallier.

Obama enjoying a cuban credits DonkeyHotey WikiCommons ( (CC BY 2.0)
Obama enjoying a cuban credits DonkeyHotey WikiCommons ( (CC BY 2.0)

 

Les derniers chiffres des offres d’emplois publiés par le ministère du Travail des États-Unis confirment la pénurie de main d’œuvre qui ressort des chiffres sur l’emploi publiés la semaine dernière.

En effet, elles se montaient à 5,657 millions fin juillet dans le secteur privé…

Document 1 :

Cheval1

… en augmentation de 850 000 par rapport au mois précédent,

Document 2 :

Cheval2

Jeffrey Lacker a bien raison de vouloir augmenter les taux de base de la Fed dès la réunion du FOMC de ce mois de septembre.

« La croissance, elle est là », mais aux États-Unis, avec les créations d’emplois ! Une fois de plus tous ceux qui prétendent que l’Amérique est au bord du gouffre se trompent.

Complément : à titre de comparaison, la courbe des offres d’emplois en France…

Document 3 :

cheval3

La croissance, elle est pas là, les emplois non plus !

René Le Honzec
René Le Honzec


Sur le web