Euro : la Grèce est le canari de la mine qui va exploser

Logiquement, la crise de l’euro va s’accentuer.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
canari looking at me credits kerelrobert via Flickr ( (CC BY-NC-ND 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Euro : la Grèce est le canari de la mine qui va exploser

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 11 août 2015
- A +

Par Jean-Pierre Chevallier.

canari looking at me credits kerelrobert via Flickr ( (CC BY-NC-ND 2.0)
canari looking at me credits kerelrobert via Flickr ( (CC BY-NC-ND 2.0)

Une union monétaire entre des pays souverains dont les niveaux et les gains de productivité sont différents ne peut conduire qu’à un désordre croissant, avec d’abord un lent effondrement du système productif dans le pays dont l’économie est la plus faible, puis une crise majeure et durable, comme cela a été le cas en Argentine qui avait imprudemment arrimé son peso au dollar (US$), ce qui est une évidence élémentaire pour tout monétariste…

L’€-crise, l’€clatement, l’€ffondrement provoqueront des désordres beaucoup plus importants que ceux qui ont été observés en Argentine au début de ce siècle car ils concernent plus de 300 millions d’Européens, c’est-à-dire un pôle majeur de l’économie mondiale.

La Grèce est le canari de la mine qui va exploser en provoquant des dommages collatéraux majeurs.

Les premiers signes de l’€-crise se sont manifestés en juillet 2007 lorsque les écarts entre les rendements du Bund et ceux des mauvais bons à 10 ans du Trésor français ont commencé à diverger sensiblement, d’abord de quelques petits points de base, puis de pourcentage, pour fluctuer ensuite calmement pendant 4 ans dans les 10 à 20 % (cf. cet indicateur que je suis depuis juillet 2007 !).
Enfin, l’€-crise a pris de l’ampleur à l’été 2011 avec des écarts grimpant jusqu’à 50 % et même 100 %…

Document 1 :

Chevallier1

… coïncidant avec le plongeon du rendement du Bund sous la barre critique des 2 %,

Document 2 :

Chevallier2

Des rendements de bons à 10 ans de Trésors de référence comme ceux du Bund sous la barre des 2 %, c’est historiquement et théoriquement totalement anormal.
À zéro et même en valeurs négatives, c’était inimaginable, impensable, comme… la faillite de la banque des frères Lehman !
Et pourtant, c’est devenu une réalité, comme pour ceux de la Suisse qui restent encore le refuge traditionnel des capitaux pendant les pires périodes les plus troublées.

Les rendements du Bund suivent clairement une tendance lourde baissière depuis juillet 2007 avec des fluctuations plus ou moins importantes, tendant vers zéro, niveau qui aurait dû être atteint en mai dernier si les gens de la Fed n’étaient pas intervenus pour confirmer qu’ils avaient la ferme intention de relever leurs taux de base en 2015,

Document 3 :

Chevallier3

L’écart entre les rendements du Bund et du Schatz (2 ans) tend lui aussi vers zéro, niveau qui aurait dû être atteint en cette fin août si les gens de la Fed n’étaient pas intervenus,

Document 4 :

chevallier4

Des écarts entre les bons du Trésor à 10 ans et à 2 ans d’un pays qui tendent vers zéro signifient qu’une crise majeure y couve, comme cela a été le cas aux États-Unis en 2006 avant les très grandes turbulences financières initiées par Ben Bernanke,

Document 5 :

chevallier5

La grande différence entre la situation des États-Unis en 2006-2008 et la situation présente en Allemagne est que les rendements américains étaient classiquement au plus haut, avec même une inversion de la courbe des taux,

Document 6 :

Chevallier6

La configuration actuelle est totalement inédite, atypique, historique.
Logiquement, l’€-crise va s’accentuer, se précipiter, le désordre allant croissant, conduisant à l’€clatement, l’€ffondrement de la zone euro.
La seule inconnue en est la date.

Complément : Dennis Lockhart, Président de la Federal Reserve Bank of Atlanta a confirmé au Wall Street Journal le 4 août que la Fed relèverait ses taux, a priori en septembre, ce qui a fait rebondir brièvement les rendements du Bund mais ils sont retombés rapidement sur leur tendance baissière.

Sur le web

Voir les commentaires (9)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (9)
  • la seule inconnue en est la date…..j’entend souvent dire que le mois de septembre réserve de mauvaises nouvelles ….qui vivra vérra…..

  • Ça fait depuis 2011 qu’on annonce l’éclatement imminent de la Zone Euro et ça ne vient jamais.
    Laissez tomber les fantasmes, ça n’arrivera pas.

    • Mises disait que l’URSS ne pouvait pas fonctionner à cause de son système économique, bien des années plus tard le communisme s’est complètement effondré … La Grèce, c’est gérable, le jour où ce sera l’Italie …

      • La Grèce est le minuscule grain de sable qui enraie la très mauvaise mécanique européenne qui va finir par s’écraser car les fondamentaux sont pourris depuis le départ .
        Car l ‘Euro est certainement le plus beau mirage que L’Europe nous aura envoyé ,simplement pour copier (très mal ) les USA .
        Mais en plus sans mettre en place une construction LOGIQUE.
        Un architecte construisant une maison suivant le meme principe :elle s’écroule directement :absence de fondations solides

      • l’Europe, oui.
        L’UE, peut-être, mais alors avec une constitution citoyenne, car pour l’heure la base est une véritable et odieuse anticonstitution.
        Donc l’UE actuelle fonctionne au profit très petite d’une minorité… Et-ce utile de vous la nommer ?
        Non seulement il faut en sortir, et vite, le plus vite possible, mais il faut en finir avec le scrutin universelle et les gouvernements (dits) représentation conduit par les partis politiques, quel qu’en soit la couleur.
        Commençons par écrire une constitution citoyenne en France pour vivre et gouverner une France démocratiquement, car actuellement sous sommes sous une dictature civile.
        Ensuite nous pourrons penser UE utilement sans être enfermé dans un piège comme actuellement.

    • A mon avis et comme beaucoup le pense personne ne peut prevoir de date exact,il est vrai que depuis environ 4 ans on entend cela,mais de la a dire que rien ne se passera est une erreur,beaucoup d’economistes vont dans le meme sens pour dire , l’economie est irremediablement condamne a s’effondrer, les nombreux QE de plusieurs milliards qui repoussent toujours un peu plus la date ni changerons rien et meme au contraire c’est reculer pour mieux sauter.il est vrai quon cite beaucoup septembre et actobre(amstong)

  • La Grèce demande davantage d’argent que ce qui était prévu initialement au mois de juillet dernier.

    C’est un gouffre sans fond.

    Il faut vraiment savoir dire STOP et écouter les Allemands !
    Marre de l’enfumage de Hollande, Sapin et Fabius et de leurs sempiternels « La Grèce a vocation à demeurer dans l’UE »
    Ils faudrait qu’ils payent sur leur propre patrimoine leurs décisions et leurs erreurs qui coutent très chères au pays

    http://www.handelsblatt.com/politik/international/euro-gruppe-neues-griechenland-hilfspaket-wird-teurer/12168418.html

  • Les gens ne veulent pas y croire mais on va affronter une très grande récession ainsi qu’une déflation sans équivalent. Bien qu’il ne faille pas négliger l’incroyable endurance des BC, états, et banksters recherchant à tout prix l’inflation pour effacer leurs dettes, ils n’y pourront sans doute rien, l’avenir des économies et des sociétés étant trop corrompue de dettes immorales. Une remise des compteurs à zéro autour de la liberté et de la justice est la condition sine-qua-none pour un avenir meilleur.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Article disponible en podcast ici.

Plus Christine Lagarde renie Bitcoin, plus elle met en évidence les bénéfices de Bitcoin face à sa gestion monétaire.

Nous verrons donc les trois bénéfices du Bitcoin les plus détestés de Christine Lagarde.

 

Gestion apolitique et neutre

Que vous soyez de gauche comme de droite, femme ou homme, jeune ou vieux, Français, Russe ou Chinois, en guerre ou en paix, le Bitcoin est ouvert à tous sans aucune restriction.

Tout le monde peut utiliser le bitcoin aussi bien comme ... Poursuivre la lecture

Les gens ignorent souvent ce qui se passe au jour le jour sur les marchés obligataires qui brassent pourtant des sommes considérables. Ainsi, le marché obligataire en euros pèse 2775 milliards.

L’indicateur clé de ce marché est le taux d’intérêt des emprunts d’État à dix ans considérés comme l’actif financier le plus sûr. Or, les taux d’emprunt des différents pays de l’Union européenne recommencent à diverger comme il y a dix ans. L’écart se creuse depuis que la Banque centrale européenne a indiqué qu’elle allait mettre fin à ses racha... Poursuivre la lecture

poutine inflation
2
Sauvegarder cet article

La publication de l'indice des prix à la consommation (IPC) de mai 2022 a été pire que ce que prévoyaient pratiquement toutes les prévisions. L'IPC d'une année sur l'autre s'est établi à 8,6 %, ce qui est non seulement plus élevé que prévu, mais constitue un nouveau record depuis quatre décennies. L'IPC d'un mois sur l'autre (avril à mai) a également été plus élevé que prévu : 1 % contre 0,7 % prévu. La publication de lundi montre clairement que la Fed est à la traîne en termes d'utilisation de mesures politiques pour freiner la hausse des pr... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles