Énergie renouvelable : Bill Gates préfère l’innovation

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Bill Gates CC Flickr Thomas Hawk

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Énergie renouvelable : Bill Gates préfère l’innovation

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 8 août 2015
- A +

Par Jean-Pierre Riou.

Bill Gates CC Flickr Thomas Hawk
Bill Gates CC Flickr Thomas Hawk

La fondation Bill et Melinda Gates est une « puissante machine humanitaire » qui pèse plus lourd que l’OMS. Selon Challenges, Bill Gates vient de faire sensation, lors de son passage en Europe en annonçant qu’il envisageait de donner la moitié de son patrimoine qui est de 79,2 milliards de dollars. Depuis des années, il mène, avec sa fondation, un combat pour que « chaque individu puisse mener une vie productive en bonne santé » et considère que lorsqu’on dispose d’une telle fortune que la sienne, celle-ci devient un bien public.

Bill Gates consacre également des sommes considérables pour un développement plus écologique de la planète, notamment dans le développement de l’énergie solaire et des batteries. Il vient d’annoncer le doublement du milliard de dollars déjà engagé dans cette transition verte, afin de permettre à tous l’accès à l’électricité tout en répondant à la problématique climatique et aux 3 menaces liées à l’énergie nucléaire, celle de l’épuisement des ressources, celle de la prolifération des déchets et celle de la sécurité des centrales.

Dans cet objectif, Bill Gates vient de faire volte-face en dénonçant catégoriquement les énergies intermittentes que sont l’éolien et le photovoltaïque, déplorant non seulement leur incapacité à lutter contre les émissions de CO2, mais aussi leur coût qu’il estime « au-delà d’astronomique ».

L’article de Challenges développait l’analyse de la méthode Gates par le chercheur Philippe Ryfman : «Gates a importé des habitudes du monde entrepreneurial. Avant de décider, il regarde les résultats, le retour sur investissements des outils et essaie d’articuler les financements en conséquence». «Ici, on ne décide pas avec les émotions, mais avec les faits», annoncerait un panneau dans les locaux du siège de sa fondation, à Seattle.

L’article cite également un chargé de financement d’ONG qui considère que stratégiquement, leurs « contraintes sont plus souples que celles de la Commission européenne, sclérosée par une lourdeur administrative ».

Après une analyse d’autant plus pertinente de ses « retours sur investissements » qu’il ne s’agit pas d’argent public mais du sien et face à l’urgence de la situation, Bill Gates vient donc résolument de se tourner vers l’innovation.

Le plus affligeant de l’histoire est que nos analystes institutionnels (Cour des Comptes, Commissariat à la stratégie, ou les 4 Académies scientifiques franco-allemandes…) ont déjà clairement dénoncé les promesses trompeuses des énergies intermittentes. Aussi bien en termes d’emplois, de maîtrise des coûts, de sécurité d’approvisionnement que d’impact environnemental.
Une campagne publicitaire sans précédent s’obstine pourtant à convaincre les populations que le progrès technologique et l’innovation consistent à multiplier par 20 la hauteur de moulins à vent vieux comme le monde et abandonnés depuis des lustres en raison de l’intermittence du vent.
L’émotion liée au spectre de la fin du monde fait le reste.
Avec notre argent.

Voir les commentaires (102)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (102)
  • À l’invective, pourquoi pas préférer les faits, données, sources, liens ?

    • C’est historiquement documenté. La DARPA par exemple est certes faites de fonds publics mais ceux-ci sont attribués aux projets de façon méthodique et minutieuse, seuls des projets réalistes et bien documentés sont financés, d’où le fait que de nombreuses innovations sont à l’actif de cet argent tout en ayant toujours très bien géré les fonds. Si le secteur public FR était géré comme la DARPA la France serait dans une situation bien plus enviable.

    • Lik, si vous trouvez une télé dehors sur le trottoir visible par tout le monde et que vous l’emmenez chez vous en l’enfermant à clef, c’est mal ?
      Xerox n’avait tout simplement pas idée de ce qu’ils avaient comme trésors. D’ailleurs il me semble qu’Apple avait proposé une association à Xerox sous forme d’une prise de participation. S’ils l’ont acceptée tant mieux pour eux, et s’ils l’ont refusée c’est qu’effectivement ils ne mesuraient pas le potentiel. Avoir une idée c’est bien, mais l’exploiter c’est mieux.

      Idem pour Bill qui s’est servi du DOS d’IBM mais dans le cadre d’un contrat. Et Windows n’est qu’une copie de GEM de Digital la première interface graphique mais là encore qui n’avait aucune ambition ou du moins n’u mettait pas les moyens.

      The right man in the right place at the right time.

    • Je vois qu’on fait dans la nuance! Cela vient sans doute dun chercheur du cnrs converti au rechauffisme.

  • Le brevet est légitime, au moins pour quelques années. L’innovation dans la haute technologie nécessite aujourd’hui des investissements coûteux dans la R&D, il est normal que quelqu’un n’ayant pas investi ces sommes ne puisse pas copier cette invention directement pour son propre bénéfice car cela nuirait à la recherche et donc à l’innovation. Heureusement que le système de brevet est là même s’il peut parfois générer des abus.

    • Ca a déjà été discuté par ailleurs, mais le brevet en tant que moyen de justification du financement de l’innovation ne diffère guère de la subvention aux énergies intermittentes, il mène à tous les excès de dépenses « de R&D » dont la seule utilité est de capter les financements publics ou les exonérations fiscales. L’innovation sans brevet doit avoir été brevetée, pour que son succès des siècles passés ait prétendument disparu…

      • Le monde a changé depuis, justement.

        • Et il va changer à nouveau, sauf si tous les changements possibles sont brevetés 🙂
          Bill Gates n’est pas un grand innovateur au prétexte qu’il a vendu des milliards de licences, c’est un homme d’affaires avisé et retors. Quand il décide qu’il n’y a rien à gagner dans les énergies intermittentes, j’ai tendance à le suivre, quand on me dit que lui avoir permis de bâtir sa fortune de la manière dont il l’a fait est un encouragement légitime de la R&D, j’ai tendance à rigoler.

    • Les brevets ne sont que des rentes étatiques et il a été démontré qu’ils freinent l’innovation plutôt que le contraire. Dans toutes les industries ou les brevets ne s’applique pas l’innovation est reine car c’est le seul moyen qui existe pour se démarquer.

    • L’inventeur du moulin à vent, lui ne touche pas de royalties sur les éoliennes, c’est sûrement pour cela que certains ont développé son invention !

    • simple-touriste
      9 août 2015 at 19 h 08 min

      Microsoft est champion pour les abus de brevets – derrière Apple évidemment.

  • Tout l’intérêt du positionnement de Bill Gates est qu’il est un leader mondial, avec un pouvoir d’influence certain à même de compenser le noyautage idéologique des tenants de la décroissance écologique.

    Donc aucun rapport avec la manière dont il a construit son empire technologique. En celà l’invective de « LIK » est très représentative de la mauvaise foi du crédule écolo.

    • Je crois que Gates a aussi une approche écolo

      Et vous croyez aussi au père Noel ❓

      • Merci de confirmer que le nucléaire est … écologique ❗

        • Les surgénérateurs n’explosent pas comme les cocottes minutes actuelles. La génération actuelle devrait être arrêtée pour faire place à ces systèmes.

          • Un astéroïde de 500 mètres de large, vous pensez y survivre ❓ Sérieusement ❓
            Une guerre : vous bombardez les hôpitaux vous ❓ Vous pouvez aussi dynamiter les barrages … c’est tout aussi marrant. Quant au tsunami, une centrale à 100 km à l’intérieur des terres, je voudrais voir, et surtout je voudrais voir si vous y survivez … Et une centrale qui ne résiste pas à un tremblement de terre… ahem ahem ahem…

            Un conseil : restez au lit, vous pourriez vous casser une guibolle… Oups, je radote . comme on meurt très souvent dans son lit, il faut interdire les lits …

            • Ben voyons. Faut aller prendre ses gouttes et aller au lit.

              Montrez l’exemple … cela nous fera de l’air pur … :mrgreen:

          • lik: « une météorite, un tremblement de terre, un tsunami, une guerre, un attentat terroriste… »

            Sur un site Seveso ou BSL 4, voir un grand barrage le résultat serait intéressant aussi. Aucun idéologue écolo ne s’intéresse au contenu des centaines de milliers de cuves chimique crevées par le tsunami qui ont bien moins d’attention et de financement que les sites de Fukushima.

            Par TWH produit le nucléaire fait moins de mort que les autres énergies.

            • Parce que des types notent les bilans des catastrophes, qu’on sait mesurer ce qui sort des centrales énergétique et que des chercheurs s’y intéressent.

              « c’est un peu du style les poussières radioactives s’arrêtent à la frontière…

              Et en vrai vous avez des arguments ?

            • @Ilmryn :

              Ce taré de sotcialiste préfère les stocks de plutonium stockés en surface … Et si une météorite venait à tomber dessus, que ferait-il ❓

              Il préfère donc les garder tels quels … au lieu de les brûler … cela doit être de l’Huns con errance … Ou de l’ Huns con science…

            • lemiere jacques
              8 août 2015 at 22 h 56 min

              et c’est ce qui va rendre les analyses de l’après fukushima assez pénible.

    • Et dans 20 ans comment vous les construirez vos panneaux quand il y aura plus les terres rares nécessaires ?

    • L’avenir ne nous dira rien du tout. Comme toujours, après avoir dépensé des fortunes colossales, les étatistes (écolo dans le cas présent) réécriront l’histoire afin de présenter une défaite patente en victoire écrasante. Tout comme les généraux de la première guerre mondiale atteignaient leur objectifs idiots à coup de milliers de morts, nos étatiste atteindront les leurs à coup de milliers de milliards d’argent volé quitte à truquer les chiffres et en faisant confiance à la mémoire de poisson rouge des populations.

      • Dans les faits les résultats des pays en pointe dans les ER actuels sont contre-productif, ça ne marche pas, ça coute très cher et ce n’est pas beaucoup plus extensible.

        ça ne marche pas à cause de l’intermittence et des problèmes de stockage dont la solution reste encore très aléatoire 100 ans après la première voiture électrique à avoir atteint les 100 km/h. Question de densité énergétique.

        L’atome pourrait être une solution mais sont développement est complètement entravé par des peurs irrationnelle puisque le nucléaire est l’énergie qui fait le moins de morts par TWH (0,04 contre 0,15 pour le vent)

        • Ce qui est bien avec vous, c’est le mépris d’emblée de tout contradicteur.
          Vous n’avez pas d’arguments seulement des phrases lapidaires:
          « Avec que des types comme vous, on en serait encore à l’age de la pierre. »

          Votre premier post annonçait la couleur; « votre torchon »
          Vos interventions sont du même tonneau; A la cosaque.

          Vous êtes un troll… et fier de l’être.

          • Je ne vais pas argumenter avec vous vous n’êtes que mépris des autres, adepte de l’esclavage.
            Vous êtes un spartiate (l’élite) les autres des serfs tout bon à être méprisés.

            Je ne vous envie pas, IRL votre vie ne doit pas être facile.

            • lik: « blabla insulte blabla insulte blabla insulte. »

              Le vice chancelier allemand responsable de la transition énergétique allemande a reconnu que c’était une folie et je vous demandais des chiffres pour démontrer le contraire.
              Votre seule réponse: « ce type est un abruti »

              Réalité: L’Allemagne déverse deux fois plus de co2 que la France pour un cout de l’énergie électrique doublé.

        • J’attends donc vos merveilleux bilans chiffrés parce que ceux émanant entre autres de l’Allemagne sont économiquement et écologiquement mauvais au point que des élus majeurs tirent la sonnette d’alarme.

          « La vérité est que la transition énergétique (« Energiewende », le plan allemand visant à faire passer la part de la production « renouvelable » d’électricité à 80% en 2050) est sur le point d’échouer. La vérité est que, sous tous les aspects, nous avons sous-estimé la complexité de cette transition énergétique. La noble aspiration d’un approvisionnement énergétique décentralisé et autonome est bien sûr une pure folie ! »

          —– Sigmar Gabriel, vice-chancelier de l’Allemagne ministre de l’Économie et de l’Énergie, responsable de l’Energiewende.

          lik « Le nucléaire c’est tellement formidable qu’on se demande bien pourquoi Areva n’arrive pas à engranger des commandes. »

          À cause des prêcheurs d’apocalypse obscurantistes vendeurs de rédemption miracle comme vous. La peur est le vecteur le plus efficace de toute propagande ou religion et l’écologie boboïsante en a toutes les caractéristiques.

          « Ca marche tellement bien le nucléaire qu’on ne sait même pas combien coûte le démantèlement d’une centrale et qu’on ne sait pas comment gérer Fukushima. »

          Verset no 2 de votre bible, mais c’est ridicule évidemment.

          • Il n’y a que vous qui ne l’êtes pas, enfin selon vos propos…

          • lik: « Sigmar Gabriel est un abruti »

            Je pense qu’il a plus de couilles que tous le gouvernement français parce qu’il en faut pour, chiffres et informations à l’appui, descendre le programme dont on est responsable. Il ne faut pas non plus avoir fait un doctorat pour regarder un bilan cout/émission.

            Entre vos hurlements hystérique au feu nucléaire et vos insultes péremptoires de tout ce qui peu déranger votre catéchisme formaté vous êtes un bien piètre défenseur de votre cause.

      • Je ne suis peut-être pas plus malin que Gates sur la manière de faire fortune, mais j’en sais pas mal en physique, météo, statistiques, et sur ces sujets-là je peux vous dire que Gates n’est qu’un propagandiste ignorant…

        • Vous avez chopé le melon à quel âge ?

          Vous avez chopé la banane à quel âge ?

        • Ben il se trouve que j’ai le même genre de diplôme, que j’ai côtoyé certains de ces mecs mais que j’ai préféré faire une carrière scientifique mal payée et pleine de couleuvres, mais honnête, à la carrière d’expert politicien. Encore récemment, j’ai décliné de contribuer à un document important pour la COP21 où je n’aurais pas été libre de présenter mes résultats de la manière que je souhaite. Je peux vous garantir une chose : si certains se retrouvent au GIEC, c’est bien parce qu’il plus facile de sortir des rapports politiciens dans un panel que des résultats crédibles dans un labo.

  • Riou Jean Pierre
    8 août 2015 at 10 h 27 min

    « Torchon bourré d’idéologie bornée » ? Aurais-je fait autre chose que rapporter des faits ?
    « Je vous signale que la plupart des inventions et technologies récentes ont été financées par l’état US… » N’ai-je pas conclu qu’il fallait stimuler la recherche et l’innovation par les finances publiques ? C’était, en tout état de cause, le sens de mon propos.
    Quant à la compétitivité des panneaux P.V. et de l’éolien, nous sommes encore bien d’accord, ils permettent même de substantiels retours sur investissement aux exploitants.
    Le problème est qu’on ne sait pas quoi faire de leur production en raison de leur caractère aléatoire: http://lemontchampot.blogspot.fr/2015/07/nouveau-record-renouvelable.html
    Le dérapage des coûts de l’électricité n’est pas tant lié à ces moyens de production qu’à l’ubuesque usine à gaz qu’on est en train d’échafauder pour tenter de rendre durable ce qui est intermittent.
    J.P.R.

  • Quand quelqu’un s’oppose à la doctrine des EnR et les juge non rentables et non rentabilisables, l’argument de base est qu’il est à la solde des puissances du mal : les lobbys pétroliers. Avec Bill Gates l’argument ne tient pas alors les arguments changent : Bill Gates est techniquement mauvais !

    Mais on n’a que faire du manichéisme des écolos. Le principe économique du libéralisme est de s’intéresser à la résultante de toutes les forces en présence, en sachant bien qu’il n’y a pas de plan global pour promouvoir le bien ou la mal. C’est le pragmatisme économique individuel quand il s’agit d’engager ses propres fonds et ses propres ressources qui est globalement efficace, malgré de multiples erreurs et de multiples gâchis.

    La FBI (fausse bonne idée) est monnaie courante. Dans le monde étatique, on l’impose jusqu’à la catastrophe. Dans le monde libéral, l’individu qui agit avec ses propres fonds réfléchit et arrête les frais ou fait faillite dans son coin sans entrainer les autres dans sa perte.

    Et manifestement Bill Gates n’entend pas dilapider sa fortune en pure perte. Malgré les écolos qui s’extasient sur la baisse des couts de production du sable au Sahara.

    • les banques privées font payer au contribuable leur renflouement et ne font justement pas faillite.

      Mais cela devrait vous plaire, non ❓ À moins que vous ne préfériez les renflouer avec vos sous…

    • Aucune banque privée n’a fait payer au contribuable son renflouement. Ce sont les gouvernements qui ont fait payer au contribuable le renflouement des banques « privées », où d’ailleurs ils nomment les pdg…

    • « Dans votre monde libéral bisounours, les banques privées … »

      Merci de corriger cet oubli …

      Quand on ne peut plus invoquer les lobbys pétroliers et la technologie, ce sont les méchants financiers qui font rien qu’à embêter les EnR …

      Mais oui comme vous dites « caramba encore raté ». B. Gates joue ici avec SON argent et pas avec l’argent des autres, ses décisions ne sont pas basées sur SA technicité mais sur ce que sont capables de faire ses techniciens et étant multi-milliardaire il n’est pas à la solde de lobbys.

      Alors B. Gates à tort ou raison de juger que les EnR ne sont pas économiquement rentables, mais c’est son problème. Et si vous êtes plus malin que lui question business, montrez la voie au lieu de critiquer les autres.

      • Mais c’est plus facile de jouer les « investisseurs géniaux » avec l’argent des autres et surtout… moins risqué…

    • raison de plus pour que la société devienne plus libéral et pas le contraire. L’hystérie des moulin à vent et panneau de bullshit solaire c’est du crony capitalisme force 10 et tout le monde sait (sauf les quelques staliniens encore en liberté) que c’est la meilleure recette pour les catastrophe économiques.

    • « Dans votre monde libéral bisounours, les banques privées font payer au contribuable leur renflouement… »

      Un monde libéral ? Où ça ?
      Dès que les socialistes de droite et de gauche font des conneries c’est la faute au monde libéral.
      Si l’état a renfloué des banques ou la Grèce c’est qu’ils y avaient intérêt tout simplement.
      Et les banques n’ont jamais demandé l’intervention de l’état pour la Grèce puisque d’ailleurs elles avaient déjà commencé à dévaluer leurs créances et c’est pour cela qu’entre autres les taux d’intérêt de la Grèce ont grimpé : si 100E à un an se vend 80E sur le marché c’est que le taux d’intérêt est de 20%. Si l’état avait vraiment renfloué la grèce ou si les banques avaient pu le penser alors 100E à un an aurait valu 98.5E.
      Je vous laisse deviner quels sont les multiples intérêts de l’état d’éviter une faillite du système bancaire (un indice en latin : monnaie fiat)

      « Une monnaie papier, basée sur la seule confiance dans le gouvernement qui l’imprime, finit toujours par retourner à sa valeur intrinsèque, c’est-à-dire zéro. » (Voltaire)

    • Stéphane Boulots
      8 août 2015 at 13 h 54 min

      Je crois que vous voulez parler des banques socialistes qui fabriquent de la fausse monnaie légalement (en grande partie pour payer la gabegie organisée par les gouvernants socialistes) et qui ne sont rien d’autre q’un mélange de marchands du temple et de collecteurs d’impôts ?

    • Un  » monde libéral  » qui fait supporter le financement des EnR aux petits consommateurs, ménages et PME ?

    • Dans un monde libéral les banques ne seraient pas renflouées par l’argent du contribuable. Apprenez ce qu »est vraiment le libéralisme avant d’écrire des énormités.

      • Dans ce monde merveilleux que vous dénoncez, seuls des ahuris auraient prêté à la Grèce… Et les ahuris ne gagnent pas encore 20 kEur chaque mois… Sauf dans votre monde merveilleux…

    • Vous confondez libéralisme et capitalisme de connivence.

      • Le libéralisme n’est pas une idéologie, c’est une philosophie.
        Et non, le monde parfait n’a jamais été promis des libéraux.

  • On vous souhaite de vous trouver à 500 mètres d’une éolienne de 300 m de haut. Et d’ailleurs, pourquoi ne pas mettre ces moulins en ville si c’est si bien ❓ L’autonomie, cela doit être pour … TOUS ❗ Le mot égalité figure bien sut tous les bâtiments de l’état, dans la devise de la constitution, serait-ce un vain mot ❓

  • Bill gate consacre de l argent pour une énergie solaire et batterie et dénonce catégoriquement le photovoltaïques et l éolien. C est très ambigu.
    On voit que tout est contradictoire.
    L informatique a nécessité beaucoup d énergie intellectuelle mais aussi énergétique avec des gains de productivité me semblent t il plutôt négatif.

  • L’avenir est à la surgénération, pas aux moulins à vents. Quasiment pas de déchets, ce qui reste n’est pas dangereux longtemps. Aucun risque d’explosion comme à Fukushima. Et la possibilité de se débarrasser des déchets encombrants actifs.

    Mais bon, avec l’équipe de charlots au pouvoir, ce seront les américains, russes, chinois et indiens qui auront tous les brevets et la technologie. La fRance se contentera de regarder et d’amasser ses précieux déchets.

    • On a un peu moins d’une dizaine de start up sur la fusion qui sont prometteuses.

    • Stéphane Boulots
      8 août 2015 at 12 h 44 min

      Les investissements de Gates concernent en grande partie la surgénération.

    • On avait un surgénérateur qui a été arrêté. C est je suppose Qu il y avait de gros problèmes.

      • Les russes ont un prototype qui fonctionne depuis des années, et ils vont construire un surgénérateur de 800 MW. Aux USA un petit prototype a fonctionné sans le moindre problème pendant des années. Et il n’y a pas que le sodium…

      • Effectivement, il y avait de gros problèmes. Avec Greenpeace. Et avec les alliances politiques entre le PS et les Verts.

    • Au Québec le gouvernement a commandé pour 2G$ de stock pour la réfection d’une centrale nucléaire… Et décidé de fermer la centrale après avoir engagé toutes les dépenses et jeter la matériel.

      Sans faire le moindre scandale. (c’est le pire)

  • Très bon article plein d’espoir et de réalisme ,qui va renforcer les convictions de notre ami H16 dont je viens de dévorer le dernier ouvrage »Petit traité d’anti écologie » (à l’usage des lecteurs méchants)!

  • Sauf que quand ton panneau aussi efficace ne fonctionne pas il faut une bonne vielle centrale au charbon derrière pour produire de l’électricité donc double capacité nécessaire.

  • L informatique c est un peu comme la voiture vous perdez du temps si vous comptez le temps de travail pour payez les frais kilométrique. On a l impression que tout le temps gagné par le machiniste agricoles et perdu par l automobile et tous ces annexes.
    On travaille pour rien si pour mal se nourrir. Subir les perturbations climatiques la pollution les risques nucléaire , pour les jeunes des études qui n en finissent pas .

    • N’achetez pas de voiture, pas d’ordi… et allez chercher votre eau au puits.
      Y en a il faudrait les renvoyer dans le passé pour vérifier si vraiment on vivait mieux avant.
      On se demande d’ailleurs pourquoi ils ne vont pas vivre dans des endroits coupés du monde plutôt que nous demander de retourner au moyen âge.

      • Le travail était dur car on avait pas d outils pour l agriculture. En conservant les outils agricoles on peut espérer avoir une vie plus facile. Travailler pour une voiture risquer un accident … j aime mieux avoir du temps pour améliorer mon habitation faire un jardin avoir des poules en liberté qui pondent des vrais oeufs.( sur les 45 millions de poules pondeuses en France 38 sont dans des cages au format A4 résultat de l agglutinement dans les grandes villes)

    • Vous êtes dans l’anti automobiliste manipulateur.
      En ajoutant les dépenses des ménages, les dépenses pour les infrastructures, le coût des accidents et de la pollution des voitures, la voiture individuelle coûte en moyenne à notre société environ 2000 euros par Français annuellement: un peu plus de 0,20€ par personne et par km, chaque Français fait environ 9000 km par an en voiture particulière (sans compter les trajets en véhicules utilitaires légers).
      Pour parcourir ces 9000 km, il faut 200 à 300 heures, beaucoup de km sont faits en ville où les stationnements sont rendus de plus en plus difficiles d’accès et où la vitesse est de plus en plus diminuée, l’effet de ces entraves imposées par les municipalités est que la durée totale de déplacements est très augmentée par rapport à un parcours sur route à 90km/h.
      Actuellement chaque Français parcourt une centaine de km en vélo par an. Pour parcourir ces 9000 km en vélo, chaque Français passerait 300 à 400 heures de plus en déplacements. En ajoutant les dépenses des ménages, les dépenses pour les infrastructures, le coût des accidents dus aux vélos, le vélo coûterait en moyenne à notre société 500 à 1000 euros par Français annuellement, sans compter le surcoût de la nourriture supplémentaire pour faire ces 9000 km (de l’ordre de 500 Kcalories par jour). Chaque heure gagnée en circulant en voiture plutôt qu’en vélo coûte grossièrement à notre société 3 ou 4 euros. Le temps de travail rapporte une dizaine de fois plus, donc avec la voiture vous gagnez du temps même si vous comptez le temps de travail pour payez les frais kilométriques, et en plus c’est plus agréable et moins pénible que le vélo.
      Si on compare avec les transports en commun publics urbains et trains, avec leur coût actuel par personne et par km supérieur à celui de la voiture individuelle et les pertes de temps qu’ils font subir en général aux usagers par rapport à la voiture, le bilan est peut-être pire.
      On a plutôt l’impression que tout le temps gagné par le machiniste agricole est perdu par l’accroissement des transports en commun et le vélo.

      • Bonjour darad

        C’est bien un discours collectiviste; ‘la voiture coûte tant au km’.

        Les gens sont libres, s’ils veulent perdre leur temps en voiture, cela les regardent.

        Je n’ai que faire de vos coûts qui sont biaisés.

        • ‘la voiture coûte tant au km’ c’est un discours réaliste de faire des bilans et de comparer les différentes solutions. A l’opposé du discours dogmatique ne tenant pas compte de l’économie, qui est tenu par les gouvernements actuels et récents pour justifier des routes ou des transports publics urbains qui ont plus d’inconvénients que d’avantages pour notre société, donc principalement pour nous.
          Si vous voulez voir des coûts biaisés, voyez les déclarations et documents des municipalités qui veulent étendre les transports publics urbains aux dépens des transports en voiture particulière: en Ile de France par exemple.

  • Stéphane Boulots
    8 août 2015 at 12 h 41 min

    Non, vous mélangez deux cas diamétralement opposés :

    Le prétendu brevet de ms dos n’est qu’une licence d’exploitation concédée par IBM et qui n’était en rien monopolistique, IBM ayant également vendu cette licence pour CPM et se l’ayant réservée pour OS2 ce qui a d’ailleurs forcé Microsoft a garder DOS sous Windows pendant des années.

    Ce n’est que le jugement à rebondissements fin des années 90 début 2000 qui a établi un statut légal de propriété intellectuelle à Windows, le gouvernement américain reprochant clairement à Microsoft de ne pas suivre la législation sur la propriété intellectuelle.

    Depuis Microsoft est cantonné dans un carcan légal. Il y a de bonnes raisons de croire que c’est ce jugement que Microsoft a perdu qui soit a l’origine du départ de Gates, celui ci estimant que l’Etat venait ainsi de tuer la capacité d’innovation de Microsoft.

    Pour ce qui est de Jobs, comme tout représentant du camp du bien, il a établit L’OS de Mac en piratant en toute légalité, avec l’aval de ses supports antilibéraux les brevets de Xerox, brevets financés en grande partie par le contribuable US et n’a eu de cesse ensuite d’utiliser ses appuis démocrates au congrès pour breveter tout et n’importe quoi, en grande partie pour gêner les constructeurs chinois et japonais.

  • Bonjour lik

    « Einstein relevaient de budgets de recherche publique »

    Si je me souvient bien A. Einstein faisait ses recherches au début sans aide publique, il avait trouvé un boulot qui lui laissait du temps libre (fonctionnaire au bureau des brevets de Berne).
    On va pas se plaindre, pour une fois, voila un fonctionnaire qui au lieu de faire des cocottes en papier faisait qqchose d’utile.

  • lemiere jacques
    8 août 2015 at 16 h 36 min

    le problème avec cet article c’est qu’on doit voir les faits à travers le filtre bill gates…
    il fait des choix mais je pense qu’il n’e médiatise que certains, et ce avec un but particulier, et en plus il peut se tromper…

    Alors qu’il investisse lus ou moins dans le renouvelable intermittent, qu’il le dise, ne nous avance pas à grand chose sauf si on a un avis tranché et déraisonnable sur le bonhomme.
    willis eschenbach a compilé brut de brut des données page http://wattsupwiththat.com/2015/08/03/obama-may-finally-succeed/… il trouve ce graphique

    https://wattsupwiththat.files.wordpress.com/2015/08/rstudioscreensnapz027.png?w=720&h=653

    • lemiere jacques
      8 août 2015 at 16 h 38 min

      et c’est curieux car on s’attendrait ,pour diverses raisons , à ne pas voir grand chose

    • Oui, il faut espérer que la température globale n’augmente pas trop malgré tout le CO2 qu’on enverra de toutes manières (avec ou sans PV et moulins à vents) dans l’atmosphère car avec leurs conneries plus personne n’aura les moyens de se payer la clim avec des prix du KWh multipliés par 4.

      Faut-il investir dans les fabricants de brumisateurs ? (Ca me fait penser au film ‘le viager » où celui qui finance le viager a investi dans les vélo-taxis à la fin de la guerre).

      Dans de telles conditions, les météorites de 500m – qui soit dit en passant menacent non pas les centrales nucléaires (il faudrait bien viser) mais l’humanité entière d’après les études d’impact – peuvent être accueillies comme une bénédiction : mieux vaut mourir rapidement que de faim suite à l’effondrement de l’horrible économie mondiale.

  • Avec sa fortune, Gates pourrait à lui seul financer ITER ainsi que plusieurs prototypes de réacteurs à sels. Ces deux options sont les seules viables et fiable pour la succession des énergies fossiles. Les énergies intermittente peuvent servir, mais uniquement localement voire même individuellement et encore, uniquement dans des pays aux conditions climatiques favorables.

  • Message à la modération:

    Modérer les post des trolls pourquoi pas même si nous somme assez grand pour nous défendre et si le débat est souvent aussi intéressant que l’article même dans la caricature.

    Mais là en les enlevant abruptement au lieu de les éditer toute la discussion est détruite et les commentaires sans queue ni tête qui se suivent ne ressemblent vraiment plus à rien en plus de donner une mauvaise image à contrepoints.

    On passe souvent des heures à répondre, ça devient frustrant de voir notre travail d’argumentation détruit.

    Au lieu de les enlever ce serait mieux d’éditer les messages incriminés (« Édité par la modération, merci de ne pas troller »)

    Ou mieux, ne touchez à rien (sauf manquement pénal), c’est moins dommageable. D’avance merci !

    Note de la modération :
    On comprends les soucis exposés ci-dessus.
    Mais,
    1/ nous ne sommes pas très nombreux à la modération (souvent 1 seule personne), avec parfois 20 ou 30 commentaires empilés à traiter (n’hésitez pas à candidater pour aider hein !)
    2/ l’espace « commentaires » … est fait pour commenter les articles. Pas pour utiliser les articles comme vecteur pour venir déposer de la propagande.
    3/ quand on rechope pour la 10° fois un banni qui revient inlassablement poser sa propagande ici, il n’est pas possible d’éditer individuellement chaque post. On n’a juste pas le temps. Ni l’envie. Donc c’est tout poubelle direct.
    4/ si vous voulez nous aider et vous aider, ne perdez pas votre temps à répondre à ces trolls, ils n’ont de toutes façons absolument rien à cirer de vos arguments. Signalez nous plutôt les trolls dès qu’ils apparaissent. ça fera gagner du temps à tout le monde.

  • Quelqu’un comprend-t-il quelque chose à l’enchainement des commentaires ? super LOL.

    • Bonjour picétou
      Lisez le commentaire de la modération au-dessus, un troll multi récidiviste (insultes réitérées) qui pourri les posts a encore sévi..
      D’où des trous dans le fil 🙂

      • Oui mais la situation actuelle est beaucoup plus dommageable et moins amusante que les posts du trolls avec nos réponses en plus de ne pas être très libéral (Laisser parler et répondre)

      • Bonsoir gillib,

        Au moment ou j’ai écrit mon post ci-dessus, celui de Ilmryn n’avait pas encore été publié. Et de fait on ne peut qu’être d’accord avec Ilmryn. Sur le fond, il me semble que lorsqu’on veut critiquer un article ou un commentateur bien dans la « ligne », il est nécessaire de prendre moult précautions de langage, alors que l’inverse n’est pas vrai. Comme le souligne Ilmryn, pas très libéral tout ça, surtout que ce site n’est pas un forum (ou il est concevable de rester entre soi) mais bien un site d’informations libre, non ?

        Note de la modération:
        Si vous parlez de lik, il a réussi à publier en 24h une vingtaine de commentaires, dont une bonne part contenaient des insultes (torchon, abrutis, etc).
        Dès que cela a été remarqué par la modération, tout a été viré sans faire de tri approfondi.
        Je me permets de rappeler que les modos sont bénévoles. Et vous voudrez bien les excuser d’avoir d’autres choses à faire que de découper délicatement ce qui serait éventuellement récupérable dans du trollage.

        • Sauf que la modération n’intervient que dans les cas flagrants, et dans ce cas, conseiller de prendre ses pilules et d’aller au lit, c’est un abus, petit certes, mais quand est ajouté le terme de torchon envers une opinion, sans argumenter comme vous le faites, c’est de l’agression pure et simple. Et si ce n’était que cela …

          • Oups …

            sans argumenter au contraire comme vous le faites…

            Vous argumentez, même si on est pas toujours d’accord.

            • Déclaration de Trump, un abruti d’ordre cosmique :

              « The concept of global warming was created by and for the Chinese in order to make U.S. manufacturing non-competitive. »

          • Pour la modération:

            L’idée c’est que les types comme Lik ne sont pas vraiment dommageable, que nous prenons du temps pour y répondre parce que nous y trouvons un intérêt, que les réponses sont souvent intéressantes et informatives, et que les seuls qui pâtissent de cette situation ce sont les contributeurs réguliers qui prennent du temps pour répondre et argumenter.

            Lik est un troll mineur, c’est un plaisir de lui mettre le nez dedans et de faire que la position des gens comme lui apparaissent débile et vide et ceci sert le libéralisme.

            Là avec une ruine de discussion aux débris sans queue ni tête, c’est nous qui avons l’air vraiment naze d’autant plus que le libéralisme c’est *en principe* laisser l’expression libre et y répondre plutôt que de couper (et laisser des ruines ce qui est pire)

            « Laissez nous faire » par pitié et ne coupez que le vraiment hors la loi et les spams (d’insultes ou vrai spams).

            Note de la modération :
            Les posts qui contiennent des insultes sont supprimés (quand nous les repérons). Quel qu’en soit l’émetteur.
            C’était le cas des posts en question.
            Quand on examine une enfilade de commentaires d’un posteur et que les 5 1° contiennent des insultes … on ne mange pas l’oeuf jusqu’au bout.
            Ceux qui prennent la peine de répondre à des posts contenant des insultes s’exposent effectivement à répondre à un post qui peut disparaitre. C’est vous qui voyez.
            Plutôt que de répondre, signalez les posts avec insultes à la modération. Nous gagnerons tous du temps.

        • comme le prouve de façon éclatante l’ensemble des commentaires qui prennent votre défense. Je ne sais pas qui est pauvre dans cette histoire.

  • Plus on lit d articles de spécialistes sur le nucléaire. Fusion, fissions, eau pressurisé. Gaz graphite.surgénérateur Moins on est rassuré sur l avenir du nucléaire.
    Le renouvelable c est cher . Les surgénérateur sont abandonnés en France. En Allemagne on a un surgénérateur qui n a jamais servis. Tout ça est inquiétant. L homme est comme dépassé par la science. Je pense qu’il faut revenir en arrière . C est pas facile mais plus sécuritaire.

    • simple-touriste
      9 août 2015 at 18 h 57 min

      Au temps où on croyait que les orages étaient des signes de colère des Dieux, c’est sûr, l’homme n’était pas trop dépassé par la SCIENCE.

      Mais il était dépassé par la NATURE.

  • Le solaire photovoltaïque peut fortement être amélioré avec les percées technologiques actuelles, cependant son coût risque de pas baisser autant que certains le disent car les salaires augmentent dans les usines chinaoises qui en fabriquent la plupart, d’autre part le coût de la partie strictement photovoltaïque (cellules des panneaux) devient de moins en moins important par rapport au reste de l’installation et des branchements électriques dont le prix ne diminue pas et aurait plutôt tendance à augmenter. à cause des normes et des exigences administratives de plus en plus grandes dans le domaine de la construction.
    Les centrales nucléaires peuvent aussi être fortement améliorées: en construisant des réacteurs sûrs par conception, plus efficaces énergétiquement en les utilisant en cogénération ou par surgénération (comme les Phénix et Superphénix qui ont fonctionné en France).
    Dans un autre domaine de la fourniture d’énergie, le moteur diesel si décrié actuellement est encore très améliorable, déjà il est depuis longtemps plus efficace que l’essence pour diminuer la consommation de carburant des voitures et leurs émissions de CO2, il est devenu depuis peu moins polluant que les moteurs à essence modernes.
    Par contre les éoliennes terrestres géantes sont une technologie mature sans espoir de grosse amélioration sauf miracle venu du ciel ou attente des décennies pour qu’une solution à leur intermittence soit, peut-être, mise au point. Les nouvelles sont moins efficaces car les sites les plus favorables sont déjà occupés par les éoliennes plus anciennes. Les nuisances visuelles qu’elles provoquent augmentent au carré de leur hauteur: une éolienne 2 fois plus haute impacte 4 fois plus de surface et de plus en plus souvent des villes, une éolienne de 200m de haut (la tour Montparnasse) se voit de très loin, encore plus en attirant le regard quand elle tourne. L’éolien sous forme de ventilateur géant apparait comme un moyen généralement ringard d’émettre de l’électricité, qui ne devrait pas intéresser d’investisseurs pour l’avenir, sauf pour s’engraisser des subventions dont elles profitent.

    • Quelques chiffres.
      Energies fossiles
      Réserves estimés de pétrole. 30 ans.
      Problèmes de pollutions de
      climatique et de santé.
      Utilisation des énergies.
      Seulement 1% pour les tracteurs agricoles.

      Nucléaire classique. 58 tracteurs sur 19 centrales.
      Age moyen 27 ans. Durée prévue 30 ans. Portée a 40 ans.
      Une seule en construction.
      Problèmes de stockage des déchets et des risques.
      Le nucléaire représente 80% de l énergie électrique.
      Mais seulement 17% des énergies. Le reste ce sont les énergies fossiles et un peu hydraulique

      Surgénérateur. Était considéré comme l avenir dans les années 1970.
      Phenix.250 MW .réacteur expérimentale arrêté
      Super 1250 MW.en 12 ans .a fonctionné 1 ans causes de pannes.
      Arrêté en démantèlement.

      Le solaire. L éolien. Faible production et intermittent. Pas de capacité de stockage

      Conclusion. Avenir très incertain. Nécessité de changer de comportement.

      Pourtant on fait la promotion de la voiture électrique??.

      La voiture. Si vous parcourez 30 km . Il faut une heure a vélo. Et deux heures et demie en voiture si vous comptez le temps de travail pour payer les frais kilométriques. Pour une Clio c est 0,5 euro du km soit 15 euro c est 2 heures de smic net.
      C est aussi 5000 morts et 5000 handicapées par an. Qu il faut payer.

      Solutions.
      Réserver les énergies fossiles aux tracteurs agricoles. Pour multiplier les réserves par 100.
      Rouler a vélo c est améliorer sa santé.
      Isoler sa maison et se chauffer au bois.
      Favoriser l artisanat et produire localement. Bouchers. Boulangers jardiniers etc.
      Avec le temps gagner a ne plus travailler pour la voiture
      Planter des arbres fruitiers faire des jardins pour une alimentation plus riche et plus saine.
      Pratiquer le troque pour la diversité et le lien social.
      Remettre en service les vieux moulins.
      (vivre a l ancienne en plus moderne en conservant le matériel Agricole qui a permis du diminuer considérablement les durs labeurs du travail de la terre et d augmenter très fortement les rendement.

  • L homme se détruit en travaillant pour l automobile l aviation,le nucléaire,l industrie agroalimentaire,le tourisme,

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

À la suite de la décision du gouvernement de remonter de 20 TWh l’Accès Régulé à l'Électricité Nucléaire Historique au profit de ses concurrents directs, l’État privera EDF de 8 milliards de recettes qui viennent s'ajouter aux 14 milliards qu'il a déjà mis sur la table depuis septembre pour rendre presqu’indolore l’accroissement des prix de l’énergie devenus fous depuis l’été 2021. Générosité envers les plus démunis affirmeront les uns, câlinerie électorale à trois mois de la présidentielle chuchoteront les autres. Le « quoi qu’il en coûte » ... Poursuivre la lecture

Conjugué avec l’arrêt politique des deux réacteurs de la centrale de Fessenheim en 2020 et l’arrêt inopiné pour contrôles techniques de cinq autres réacteurs, le retard de livraison de ce premier EPR en France entraine un risque de sous-capacité de production d’électricité cet hiver.

Un avenir nucléaire ou non ?

À l’heure où les Français s’interrogent de plus en plus sur l’avenir énergétique de leur pays et sur les coûts du gaz et de l’électricité, le nucléaire s’invite dans la campagne présidentielle.

Sur fond de changement cli... Poursuivre la lecture

 

En ces moments de pénuries de vent et de soleil quand ils sont nécessaires, (l’intermittence n’étant pas gérable, même au niveau européen, n’en déplaise à certains), et en l’absence depuis plusieurs décennies de constructions de centrales nucléaires nouvelles aux émissions les plus faibles de gaz à effet de serre, à la suite du démantèlement de nombreuses centrales au charbon très polluantes, l’Europe s’est réveillée avec pour seul recours le gaz vendu à prix fort, en particulier par la Russie.

Une dépendance envers la Russi... Poursuivre la lecture
Voir plus d'articles