Premier juillet noir pour la liberté individuelle

Depuis le premier juillet, plusieurs lois liberticides sont entrées en vigueur.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
battus credits political posters from USSR 70s and 80s (licence creative commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Premier juillet noir pour la liberté individuelle

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 8 juillet 2015
- A +

Par Vesselina Garello.

battus credits political posters from USSR 70s and 80s (licence creative commons)
battus credits political posters from USSR 70s and 80s (licence creative commons)

 

Ce premier juillet, alors que certains redoutaient la canicule comme étant l’ennemi public numéro un en ce début d’été et que d’autres étaient en train de s’émouvoir autour du sort de la Grèce, un désastre aux visages multiples s’est abattu sur les Français. C’est à cette date fatidique que sont entrées en vigueur plusieurs lois dont le seul dénominateur commun est le déni total de la liberté individuelle.

La tarification des parkings au quart d’heure

Commençons par les formidables « avancées » sociales et solidaires de la loi Hamon, du nom de l’ex-ministre et actuel frondeur qui aurait mieux fait de lire un manuel d’économie politique avant d’accepter son poste de ministre.

Première idée lumineuse dont on ressent déjà les bienfaits, la tarification des parkings au quart d’heure qui est devenue désormais obligatoire. Finie donc la règle « toute heure entamée est due » (on se demande au passage pourquoi ne pas avoir voté une tarification à la minute, voire à la seconde, pour rendre encore plus justice au consommateur ?). Mais ô surprise, ô stupeur, l’effet escompté n’y est pas. Certains gestionnaires de parkings ayant d’ores et déjà appliqué la nouvelle règle, on a pu constater que la loi a abouti à des augmentations considérables du tarif horaire, comme par exemple à Aix-en-Provence et à Marseille où les prix ont grimpé de 20 à 39% par rapport à 2013.

Est-ce bien une surprise ? Bien-sûr que non, sauf évidement pour Benoît Hamon qui n’avait manifestement pas compris que les décisions d’investissements se faisaient sur la base d’un calcul de rentabilité des futurs équipements et que toute intervention de l’État dans ce fragile équilibre aboutit inévitablement à une sorte de mécanisme de compensation, les gestionnaires essayant de préserver la rentabilité.

La sécurité routière ou comment faire feu de tout bois

Vous en avez sans doute entendu parler, les écouteurs, les oreillettes et les casques audio sont désormais interdits au volant. On n’est pas à un paradoxe près, mais le kit mains libres reste lui autorisé, à condition d’utiliser le haut-parleur. Le bien-fondé de cette interdiction reste pour moi personnellement un mystère, mais j’ai entendu dire qu’était en discussions aussi l’interdiction de la cigarette ou du sandwich au volant.

Est-ce que le gouvernement français a décidé de concurrencer Google ? En légiférant à outrance pour empêcher les conducteurs français de manger, boire, se gratter le nez, discuter, chantonner, bref tout ce qui éventuellement pourrait les faire ressembler à des humains ?

Punir, encore et toujours, les méchants fumeurs

fumeurs rené le honzecIls en avaient pris l’habitude, mais ça ne coûte rien d’en rajouter une couche. Les fumeurs, ces êtres odieux qui persistent à remplir les caisses de l’État en s’achetant des cigarettes à 7 euros le paquet, voient leur liberté réduite d’encore un cran à partir de la date fatidique. Il leur est désormais interdit de fumer sur une aire de jeux pour enfants (oui, les aires de jeux se situent bien en plein air, et alors ?). Je n’irais pas jusqu’à dire que certains parents égoïstes n’amèneront pas leurs enfants dans les aires de jeux à cause de cette interdiction, mais je note que fumer se transforme en acte de résistance et que la pression sociale sur les pauvres fumeurs est si forte (j’y ai moi-même cédé il y a quelques années) qu’il faut faire preuve d’une force de caractère hors du commun pour ne pas rejoindre les rangs joyeux de non-fumeurs joufflus en bonne santé.

Je ne vais pas m’attarder sur d’autres mesures comme le montage d’une usine à gaz obligeant les restaurateurs d’afficher sur leurs menus tous les éléments susceptibles de provoquer une allergie ou indigestion ou la « modulation » des allocations familiales. Je sais que je peux dormir sur mes deux oreilles parce que plein d’autres de ces brillantes idées sont dans les tuyaux du parlement ou y seront bientôt, comme l’interdiction du Nutella, des sodas, de McDo, de l’huile de palme, du bisphénol A, des conservateurs, des colorants, du trop gras, trop salé, trop sucré, du pas bio et du pas « mangez-bougez »…

Relax, le gouvernement s’occupe de vous !

Voir les commentaires (10)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (10)
  • On peut ajouter à cette liste la baisse du plafond des paiements en liquide à 1000 € pour les résidents français. Une violation particulièrement perverse de nos droits fondamentaux.

    • Bjr, oui ça c’est grave !
      Et curieusement , pas d’appel des syndicats ou d’organisations de gauche pour descendre dans la rue !
      Par contre , pour des prétextes futiles, là ils savent gémir et faire manifester des milliers de gens….
      décidément le français est trop con , trop mouton et mérite ce qui lui arrive car on a toujours le gouvernement qu’on mérite !

    • d’un autre coté, on n’est pas obligé de la respecter cette loi.
      je viens d’acheter une belle table en chêne massif, à un artisan menuisier du jura, livraison en septembre. le prix dépasse les 1 000 euros et de loin. en négociant le prix, je trouvais toujours que c’était un peu cher. je lui ai dit « entre nous 2, on va parvenir à un accord, mais si il y a un 3ème larron qui vient prendre sa commission, on ne va pas y arriver. donc on dit rien à l’état, je paye en liquide, j’ai pas besoin de facture et vous enlevez la tva ».
      il n’a pas dit qu’on n’avait plus le droit de payer en liquide au dessus de 1 000 euros, il a vendu une table.

  • Autant je suis d’accord pour les deux dernier, autant la tarification au quart d’heure faut pas pousser mémé dans les orties. Ca atteint notre portefeuille car les couts vont augmenter, mais ce n’est pas une attaque sur les libertés individuelles.

    • J’ajouterais que en tout cas à Paris, si Mme Hidalgo n’avait pas amené à 20h l’heure jusqu’à laquelle le stationnement est payant, supprimé les zones ou il est gratuit le samedi, supprimé de nombreuses places de stationnement…

    • C’est une attaque caractérisée à la liberté d’entreprendre.

      Le problème des parking est qu’ils sont un exemple particulièrement parlant du capitalisme de connivence (au même titre que les autoroutes) : payés par le contribuable rentabilisés par le copain-coquin.

      De deux choses l’une :
      – soit ces parking sont publics, auxquels cas ils doivent être gratuit,
      – soit ces parking sont privés, auxquels cas ils sont des propriétés privées et l’Etat n’a pas à y mettre ses gros doigts et ses idées débiles.

  • 7 euros le paquet ça fait cher de la bouffée mais rassurons nous le pire est devant nous car il reste l’air à faire payer.

  • Une baisse sévère des droits parentaux : baisse des déductions pour recours à une nourrice lorsque les deux parents travaillent (conséquence, un des parents restera à la maison et adieu la nourrice..). et baisse des allocations familiales, au delaà d’un certain salaire : avec ce paradoxe, plus on a d’enfants, moins on recevra… . Les 2 mesures touchants de plein fouet les prof. BOBOS Illuminés au Socialisme..
    Car les couples avec 4000Euros et plus par mois ; sont des couples d’enseignants.

    7Euros le paquet, cela fait longtemps que je fume plus : c’est exorbitant -Un fumeur en France c’est comme un Grec qui vote OUI (NAI) au référendum de Tsypras… On rappelle la question « voulez-vous que nous acceptions les conditions de Bruxelles….et payer plus d’impôts ? » presque 40% ont répondu NAI = OUI.

  • « usine à gaz obligeant les restaurateurs d’afficher sur leurs menus tous les éléments susceptibles de provoquer une allergie »

    C’est effectivement dommage, ca permettait en une question de connaître la qualité du restaurant : « utilisez vous de l’arachide ? » Combien de prétendus restaurateurs incapables de répondre précisément…

  • On aurait pu ajouter la loi espagnole dite « loi organique de sécurité citoyenne » qui est entrée en vigueur le 1er Juillet.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

https://www.youtube.com/watch?v=BK99Rh5Y0DE

 

Différents médias ont relayé la pénurie de Doliprane produit par Sanofi, qui a commencé à le rationner. Dafalgan et Efferalgan produits par UPSA sont bien achalandés, d’où l’intérêt de la concurrence.

Cette tension sur ce médicament est causée par la demande accrue entraînée par diverses infections, covid, infections ORL et respiratoires saisonnières, grippe et autres. Son principe actif, le paracétamol, provient de Chine, d’Inde ou des USA. Il n’est plus produit en Franc... Poursuivre la lecture

impôt
6
Sauvegarder cet article

Par Lourmais.

Si la France a des frontières, sachez que son État n’en a pas. Car s’il y a bien quelque chose que les pouvoirs ont appris de leurs siècles d’exercice, c’est que s’il y a un temps pour l’essor, il y en a surtout un autre pour l’essorage. Le bon citoyen se doit de nos jours d’être absolument sec et blanc de tout crime de richesse, quitte à reléguer la dignité humaine au rang de loi désuète.

La fiscalité est au fond un esprit d’État autant qu’un état d’esprit : il n’est pas seulement question de financer la souverai... Poursuivre la lecture

 

En ces moments de pénuries de vent et de soleil quand ils sont nécessaires, (l’intermittence n’étant pas gérable, même au niveau européen, n’en déplaise à certains), et en l’absence depuis plusieurs décennies de constructions de centrales nucléaires nouvelles aux émissions les plus faibles de gaz à effet de serre, à la suite du démantèlement de nombreuses centrales au charbon très polluantes, l’Europe s’est réveillée avec pour seul recours le gaz vendu à prix fort, en particulier par la Russie.

Une dépendance envers la Russi... Poursuivre la lecture
Voir plus d'articles