Attentat en Isère : Hollande fait un discours

Le regard de René Le Honzec.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Attentat en Isère : Hollande fait un discours

Publié le 27 juin 2015
- A +

Contrepoints612 - Hollande attentats - René Le Honzec

Si l’efficacité des services de Cazeneuve réside dans la rapidité à identifier un terroriste abattu parce que ses sbires l’avaient dans leurs fichiers, on peut dire que nos services de renseignements sont redoutables. Évidemment, des esprits chagrins et malintentionnés, voire anti-patriotes, insinuaient que ce serait mieux d’identifier le terroriste avant.

En revanche, le président à été à la hauteur – enfin, la sienne habituelle – en dégainant vite fait un beau discours éloquent qui parlait de « nature terroriste » de l’attentat, ce qui était finement observé, sans heureusement faire un rapprochement et un amalgame regrettable avec la-religion-que-vous-savez. C’est un ministre tunisien qui l’a dit à la télé, ému : « Nous sommes en guerre ! »

En pratique, il est impossible de prévenir tous les actes isolés bricolés avec un couteau, un Kalachnikov ou une voiture : ils resteront marginaux. Mais c’est certainement l’occasion de redéfinir et d’affirmer pas mal de principes républicains et de défendre le sol national, qui est à des milliers de km de nos engagements épars africains et vaguement syriens.

De la même façon que Mitterrand n’avait pas vu venir la chute du Mur, que Chirac n’a rien compris à la Yougoslavie, que Sarkozy n’a rien compris à la Libye, Hollande ne comprend rien aux bourbiers arabes, appuyant des « modérés » qui n’existent pas, se vendant à des États totalitaires.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

En 1974, Valéry Giscard d’Estaing avait affirmé que son adversaire n’avait pas « le monopole du cœur. » Les démocrates d’aujourd’hui et leurs supporteurs auraient grand intérêt à méditer sur cette phrase. En effet, ils adorent pointer du doigt la moindre faute de leurs adversaires – le raisonnement fût-il fautif – mais esquivent plus vite que le Flash quand on tente de leur appliquer la formule.

Prenons la triste fusillade d’un suprématiste blanc présumé à Buffalo récemment. Très vite, les laquais médiatiques des démocrates ont pointé ... Poursuivre la lecture

Par Dora Triki, Alfredo Valentino, and Anna Dimitrova.

Bien que le nombre de décès dus au terrorisme ait diminué de 14 % en 2021, le nombre d’attentats terroristes dans les pays de la région Afrique du Nord et Moyen-Orient (MENA) reste élevé, et en conséquence, le terrorisme demeure une menace importante dans ces pays. Encore récemment, un attentat revendiqué des forces rebelles Houthis du Yémen a eu lieu à quelques kilomètres du site du Grand Prix de Formule 1 d’Arabie saoudite, qui réunissait fin mars l’élite du sport automobile inte... Poursuivre la lecture

Quand les temps sont moroses, quand les perspectives semblent sombres, rien de tel qu’un peu de distraction sans prétention pour se changer les idées et rire un peu. En France, alors que les prix de l’énergie s’envolent et que la guerre en Ukraine nous désole, nous réalisons une fois de plus avec effroi que nous n’avons pas de pétrole et beaucoup trop d’impôts. Mais par chance, nous avons François Hollande pour nous dérider !

Ancien Président et héros improbable de virées amoureuses en scooter, il rêvait de rendosser l’habit de Capitai... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles