Algérie : la visite de François Hollande

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Algérie : la visite de François Hollande

Publié le 15 juin 2015
- A +

Le regard de René Le Honzec.

Hollande Algérie rené le honzec

L’Algérie est un des derniers avatars du marxisme triomphant des indépendances diverses qui ont voulu suivre le modèle soviétique, avec une industrialisation à marche forcée, une agriculture reléguée au second plan, une bureaucratie explosive, une absence de libertés, un encadrement toujours plus strict des libertés. Avec, bien sûr, une corruption institutionnelle (il suffit de fréquenter les sites algériens, comme « Liberté Algérie », avec l’excellent dessinateur Dilem) et un gaspillage phénoménal (pas perdu pour tout le monde, cf le scandale de l’Autoroute). On peut y ajouter une monoculture, celle du pétrole (et du gaz) et de la Sonatrach. On ne compte plus les scandales à répétitions, la confiscation des pouvoirs et des détournements par une caste politique se prétendant issue de la lutte anti-colonialisme, toujours agitée pour essayer de détourner les haines d’une population consciente des tares du système (tout en y participant activement, faute d’alternative). Allais-je oublier l’incompétence politique devenue norme ?

Ajoutez une belle guerre civile sauvage de 10 ans et 150 000 morts dont les braises rougeoient toujours, la manne pétrolière qui s’effondre, avec, en plus, une perspective d’assèchement des puits assez proche (2020, 2030 ?), un jeu trouble dans les enjeux des guerres tribales sub-saharienne, une agressivité envers ses voisins marocains, des achats massifs d’armes (pas à la France « colonialiste »), et vous obtiendrez toutes les raisons pour lesquelles Flanby va y faire la danse du ventre.

Mais, même ça, un socialiste, ça ne sait pas faire.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Quand les temps sont moroses, quand les perspectives semblent sombres, rien de tel qu’un peu de distraction sans prétention pour se changer les idées et rire un peu. En France, alors que les prix de l’énergie s’envolent et que la guerre en Ukraine nous désole, nous réalisons une fois de plus avec effroi que nous n’avons pas de pétrole et beaucoup trop d’impôts. Mais par chance, nous avons François Hollande pour nous dérider !

Ancien Président et héros improbable de virées amoureuses en scooter, il rêvait de rendosser l’habit de Capitai... Poursuivre la lecture

1
Sauvegarder cet article

Par Jean-Philippe Feldman. Un article de l'IREF Europe.

Les supputations sont allées bon train après que François Hollande a récemment déclaré qu’« un ancien Président peut très bien être candidat à l’élection présidentielle ». Pourtant, la question essentielle n’a pas été posée : comment François Hollande peut-il encore exister en politique ?

L’exception française

Les commentateurs n’ont pas manqué de railler les ambitions présidentielles toujours vertes de l’ancien chef de l’État. On peut comprendre humainement que François Ho... Poursuivre la lecture

Suspense intenable ! François Hollande va-t-il bientôt nous annoncer sa candidature présidentielle ? Des propos habilement équivoques tenus récemment par l'ancien chef de l'État devant des lycéens relancent la machine à spéculation politico-médiatique : "pour l'instant", il n'est pas candidat. Mais comme "ça ne va pas bien" - sous-entendu, à gauche, vous l'aurez immédiatement compris - forcément, il s'interroge :

"Est-ce qu'une candidature de plus serait utile ? Je ne sais pas. Je ne le pense pas, d'ailleurs. J'ai les mêmes idées qu'av... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles