La reconquête du pouvoir par Sarkozy

Le regard de René Le Honzec.

reconquête sarko rené le honzec

Je viens de voir un documentaire de Stéphane Bern sur Napoléon très intéressant. Beaucoup de commentateurs n’ont pu s’empêcher de penser à Nicolas Sarkozy en le regardant. Il y a un petit quelque chose. Par exemple, cette reconquête du pouvoir après la défaite et l’exil (médiatique), c’est Napoléon revenant de l’Ile d’Elbe, l’Aigle volant de clocher en clocher. Bon, plutôt un merle piaillard volant de meeting en meeting. Mais, y’a de ça. Quant à Louis XVIII, c’est SM Hollande Ier, s’affolant, achetant tout le monde avec des promesses mirifiques et poussant ses généraux à aller affronter l’Aigle (ou le merle). Il y a aussi un je ne sais quoi chez Flanby, la taille rondelette, les maîtresses, le goût des intrigues.

Bon, pour Marine, je n’ai pas trouvé, ou alors il faudrait remonter à une héroïne genre Jeanne d’Arc, mais franchement, je la sens plutôt Madame Sans-Gêne. Tout ça pour dire que Napoléon-Sarko a repris l’expression du Tsar Poutine à propos des terroristes tchétchène : « On ira les buter jusque dans leurs chiottes ». Traduit par Nico, ça donne : « reconquérir la France centimètre par centimètre ». Je suppose que c’est une métaphore, parce que la France, c’est 64 0679 km2.

Seulement s’il parle des électeurs citoyens, c’est pas demain la veille, parce que les centimètres roses de Flanby Ier et ceux, bleus de « Je-ne-suis-plus-ta-fifille Ière », il va falloir en trouver, des idées, des propositions et des mensonges (ouais, pléonasmes) pour les attraper sur son petit ventre républicain.