L’Algérie retombe dans le flou total

Depuis la réélection controversée d’Abdelaziz Bouteflika il y a un an, l’Algérie est retombée dans le flou politique et économique.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L’Algérie retombe dans le flou total

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 31 mai 2015
- A +

Par Yves Montenay

Algérie (Public Domain)

Une situation de départ déjà désagréable

L’Algérie s’était habituée à une situation désagréable : un pays où tout dépend du pétrole et où une grande partie de l’activité économique consiste à importer et distribuer et non à produire, et où les acteurs situés « près du robinet » détournent une partie de la rente.

Quelques précisions :

  • Le mot « rente » a deux sens voisins, celui d’une production dont le prix de marché est très supérieur au prix de revient et laisse une marge confortable, et celui d’un revenu sans contrepartie d’un travail (ou en contrepartie d’un travail passé lointain ou effectué par une très faible partie de la population). Ces deux sens sont pertinents en Algérie.
  • Les importations payées par le pétrole sont non seulement les biens de consommation courante (nourriture, médicaments, véhicules etc.) mais aussi la commande clé en main d’infrastructures publiques, dont la fameuse autoroute Est-Ouest dont chaque tronçon a été confié à des étrangers, et dont certains sont déjà hors d’usage.
  • Quant aux détournements, quelques grands procès en cours confirment ce que le grand public soupçonnait. Ajoutons que l’importation permet plus facilement le prélèvement de commissions que la production nationale.
  • Cette production nationale est donc découragée, à quelques exceptions près comme l’implantation de l’usine Renault d’Oran en 2014, et l’agriculture (9% du PIB) qui a bien redémarré depuis la (re)privatisation des terres, sauf pour le blé encore massivement importé.

… aggravée par le flou politique et économique

Après la candidature très controversée du président sortant pour un quatrième mandat, et une élection qui l’a été tout autant, l’Algérie est retombée dans le flou politique avec un président malade et absent, peu d’activité gouvernementale et une grande interrogation sur les personnes qui gouvernent effectivement, le plus souvent cité étant Saïd Boutéflika frère du président. Les opposants tentent de se fédérer, avec des résultats inégaux.

Le terrorisme islamique en principe « résiduel » perdure, notamment dans le sud, ainsi que l’agitation berbère, notamment au Mzab, en réaction à l’arabisation linguistique et démographique.

Là dessus est arrivée la baisse du prix du pétrole qui s’est conjuguée à la flambée des importations et de la consommation de carburant, laquelle réduit les quantités exportables (voir nos lettres depuis deux ans), flambée qui s’explique par la distribution massive d’argent pour éviter un « printemps algérien ». Au prix actuel du pétrole, le pays ne pourra plus payer ses importations dans deux ou trois ans.

Pour éviter la catastrophe humaine, il faudrait supprimer les subventions (bientôt un tiers du budget, principalement pour les carburants, donc pas pour les plus pauvres) et avoir une gestion plus rigoureuse de la fonction publique, mais cela déclencherait des protestations que le vide du pouvoir rendraient dangereuses. On se contente donc de déclarations lénifiantes qui ne font qu’inquiéter. Bref, le flou économique s’ajoute maintenant au flou politique.


Sur le web.

Voir les commentaires (21)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (21)
  • Excellente idée de se pencher sur l’Algérie.

    Ajoutons un fait qui jette une lumière encore plus sinistre sur l’avenir de ce pays…

    -baby boom !
    1 104 000 naissances en 2014, record battu !

    http://www.algerieconfluences.com/?p=33709

    Pour une population totale de 39,5 millions…

    En France, 66 millions, et 800 000 naissances par an…

    Vous avez raison de souligner que l’administration semble totalement congelée. Il ne se passe rien. Enfin, rien de structurant.

    Le jour où le robinet gaz/pétrole sera fermé… que feront ils ? Avec une population encore plus nombreuse, et encore plus jeune ?

    • « Le jour où le robinet gaz/pétrole sera fermé… que feront ils ? Avec une population encore plus nombreuse, et encore plus jeune ? »
      Simple,c’est par où la France?

      • Bof d’ici là la France… Ce n’est déjà plus la destination privilégiée aujourd’hui.

      • Eux et tous els pays du golfe persique, exception faite des iraniens qui font des recherches sur l’atome, mais dont la civilisation perse n’est pas arabe

    • Le Nigéria lui aussi a du pétrole. C’est pourquoi les Algériens apprécieront sans doute ce que, il y a désormais quelques années déjà, le magazine satirique américain ‘The Onion’ a écrit à ce sujet: « Thousands Feared Born In Nigerian Population Explosion (on craint que des milliers ne soient venus au monde dans l’explosion de la population nigérienne) »

      http://www.theonion.com/article/thousands-feared-born-in-nigerian-population-explo-1978

      Avec un art consommé, cet article fait « froid dans le dos tout en faisant rire » au sujet d’une situation dont au moins un lecteur algérien à ce que je puis voir, ne rit guère: « c est deja le chaos avec le petrole et le gaz , nos maisons delabrees , tombe une apres l autre , nos hipitaux sont des mouroires , notre administrations un vrai torture pour les citoyens , un people arabiser et illitres ,fanatiques , nous souffrons dans ce pays , SOS FRANCE ! » (Galvest, le 1 juin 2015 à 6 h 36 min)

  • 29 pays arabes, 0 démocratie : pas d’amalgame svp !

    • OSEF de la démocratie, l’important c’est le développement économique … et de toute façon la démocratie est incompatible avec les arabes … le développement économique aussi …

    • Combien de pays non arabes pour combien de démocraties?

      • La dictature est parfois meilleure si l’es droits individuels sont respectés. La dèmocratie jacobiniste ne garantit que le droit de choisir. Et encore pas nos responsables locaux pour la sècurité, la justice, la santé,.
        Les musulmans de Magreb ont duant 3 siècles vècu surle commerce de l’esclavages des européens que les anglais et français surtout, auront mis un terme par les colonisations. L’Algèrie est un Etat artificiel crée par la France sans leaders historiques sinon des pachas pilotés de laTurquie sous un empire ottoman aujourd’hui disparu. Les pachas ètaient très bien armés ayant tous les droits sauf la torture sur les musulmans comme celle infligée aux blancsnon convertis . L’horreur rapportée pas les blancs rachetés par l’Eglise , les familles, les pays n’est jamais enseigné en Europe ! C’est pourtant le cas pour les noirs qui malgré les horreurs furent mieux traités par leur maitres blancs. De plus il eu bien plus d’esclaves blancs que noirs!
        L’Algèrie est donc un Etat qui reste sous le control des dynasties de militaires , un peu comme avant les colonies. La corruptions est tristement mal combattue. Avoir élu un impotant garantit finalement la poursuite d’un pillage dont la France n’ignore pas , et tient à garfer de bons contacts car il y a tellement de frustrés que le risque existe de trop grands rapprochement familliaux chez nous..

        • la traite esclavagiste par les musulmans :1250000 (mini)en deux sieclesesclaves europeens,males castrés,femmes et enfants vendus dans l’lAfrique et le moyen orient
          comme d’habitude economie de rapines,de guerre de violence!

  • Tout y est ,le socialisme et l’islam!

  • Bonjour
    Quand pense que l’Algérie a des atouts, le pétrole, un potentiel touristique inexploité (d’une manière incompréhensible) que l’Algérie était le grenier à blé Rome.
    Bon c’est une démocratie populaire ce qui explique cela.

  • Tout ce barratin de connotaiton économique n’est que pour dire celà : « ainsi que l’agitation berbère, notamment au Mzab, en réaction à l’arabisation linguistique et démographique. »

    Eh ben figurez vous que les plus arbophones des algeriens sont justement les gens du M’zab.. Vous vous étez gourré completement

    • vous etes un émule de saint augustin?

      • J’aimerai bien dans une certaine mésure…mais le rapport entre cet homme de réligion chretine et mon commentaire m’échappre. Mes abysses attendent tat lumière sur le sujet.

        • les kabyles etaient tous chretiens
          un grand nombre l’est encore!

          • Oui ! mais je ne trouve toujours pas le rapport… Avant d’être chretiens les kabyles étaient paiens et avant personne ne sait. et je perssite à ne voir aucun rapport.

    • Mais les habitants du M’Zab sont berbérophones , me semble t’il ?

      • Ils le sont mais il sont arabisants. Toules M’zabi que j’ai renconré parlent un arabe classique impeccable.. Eis tiennent à cette langue d’après ce que j’ai compris avec une motivation purement réligieuse. Ils sont très réligieux . C’est un fait.

  • c est deja le chaos avec le petrole et le gaz , nos maisons delabrees , tombe une apres l autre , nos hipitaux sont des mouroires , notre administrations un vrai torture pour les citoyens , un people arabiser et illitres ,fanatiques , nous souffrons dans ce pays , SOS FRANCE !

  • Monsieur Yves MONTENAY vous devez vous renseignier sur les berbers du Mzab ils sont beaucoup plus arabises que vous le prétendez le problème est tout autre alors cherchez les bon renseignements

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Depuis son investiture l’an dernier, Joe Biden fait paraître Gaston Lagaffe comme un habile funambule jonglant sans se blesser avec des tronçonneuses. Non seulement il gâche tout ce qu’il touche sans en assumer la responsabilité au moins partielle, mais il rappelle la grande hypocrisie des médias quand vient le temps de rapporter les actions d’un président « du bon côté. »

En effet, alors que tout édit du méchant homme orange était perçu comme (insérer variant du fascisme à la mode), la même action effectuée par un démocrate est estimé... Poursuivre la lecture

En politique, on adore exagérer ses exploits et minimiser ses échecs. Mais avec les démocrates de Joe Biden, cette minimisation fait place au déni, voire aux #fakenews que les vérificateurs de faits auraient vite étiqueté comme tel s’ils avaient été réalisés par les Républicains.

En ce mois de l’histoire des femmes, il était évident qu’on mentionnerait le mythique écart salarial entre hommes et femmes, qui atteint 17 % selon les statistiques projetées partout le 15 mars, jour officieux pour l’égalité salariale.

Si écart il y a v... Poursuivre la lecture

Algérie reconciliation franco-algérienne
0
Sauvegarder cet article

Dans l’espoir d’améliorer les relations avec l’Algérie, le gouvernement français multiplie depuis quelque temps les petites concessions, tout en étant conscient que l’Algérie ne sera jamais satisfaite, car, pour le pouvoir algérien, le problème est ailleurs.

Un de ces « petits pas » a été l’annonce le 10 décembre 2021 par Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, de l’ouverture des archives sur les enquêtes judiciaires de la guerre d’Algérie.

Mon propos sera plus général, l’ouverture de certaines archives étant pour moi un élém... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles