Réforme du collège : Valls passe en force

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Réforme du collège : Valls passe en force

Publié le 21 mai 2015
- A +

Le regard de René Le Honzec.

rené le honzec social démocratie najat valls

On ne va pas revenir sur cette réforme que personne n’a vraiment comprise, mais que tout le monde a critiquée. Si Alain Madelin apprécie les timides avancées en matière de décentralisation administrative avec le plus d’autonomie des directeurs d’établissement, Lemaire attaque bille en tête avec un contre-programme ficelé, ce qui lui fait prendre de l’avance sur ses petits camarades. C’est surtout l’occasion de constater une fois de plus le sens démocratique de Valls, le Zébulon des tribunes. À défaut de convaincre, il passe en force, méprise les enseignants-électeurs, persuadé qu’il pourra faire comme Flanby, les acheter avec créations de postes ou des augmentations grâce à l’embellie économique que Hollande a vu dans une vision nocturne. Il est vrai que la mobilisation fut faiblarde, personne n’arrivant à se situer vraiment, sauf pour l’éternel manque de moyens qui ressort comme une litanie depuis des décennies.

On est très loin des prétentions de l’anaphoremaniaque : « Moi président de la République, je ferai en sorte que les partenaires sociaux puissent être considérés, aussi bien les organisations professionnelles que les syndicats, et que nous puissions avoir régulièrement une discussion pour savoir ce qui relève de la loi, ce qui relève de la négociation. » Bon, ben on vient de découvrir que l’Éducation Nationale ne relève pas de la négociation.

À part ça, je ne suis pas sûr que mon âge vénérable m’ait permis de trouver les expressions branchées « jeune ». Mais de mon temps, on disait bien « 22, le surge ! ». Et y-a-t-il encore des colles, avec tous ces kalachnikovs qui traînent ?

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)
  • Des kalachnikovs dans les cartables c’est pas pratique, les élèves préfèrent le bon vieux Glock 17.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

À la suite de la réforme de la Constitution française de juillet 2008, des circonscriptions législatives sont créées à l'étranger pour permettre aux Français établis hors du pays d'élire des députés à l'Assemblée nationale, les Français hors de France n'étaient auparavant représentés qu'au Sénat.

Ces députés, au nombre de 11 (un par circonscription hors de France), ont été élus pour la première fois lors des élections législatives de 2012. Les Français établis hors de France ont voté pour la seconde fois lors des élections législatives... Poursuivre la lecture

Par Nathalie MP Meyer.

Cet article doit se lire - j'insiste - comme la suite de "Manuel Valls : com’, ambition et coups de menton", portrait que j'avais écrit en décembre 2016 alors que l'ex-ministre de l'Intérieur puis Premier ministre de François Hollande venait de quitter Matignon pour participer à la primaire de gauche en vue de l'élection présidentielle de 2017.

Depuis son monumental plantage face à Benoît Hamon lors de la primaire de gauche de 2017, on le voit chercher fébrilement le parachutage politique en vue qui rendrait enf... Poursuivre la lecture

Par Nathalie MP Meyer.

Nous sommes au XXIe siècle et le monde persiste à être extrêmement mal fait. Les femmes continuent à subir l’intégralité de la charge de l’accouchement, de la grossesse et de l’allaitement, sans compter l’odieuse charge mentale de toute l’organisation familiale.

Résultat : à la maison, les hommes ne font rien et au travail, ils accaparent les postes en vue et les meilleurs salaires. C’est parfaitement scandaleux. Ce modèle patriarcal ne peut plus durer !

J’ironise, naturellement, mais il n’empêche q... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles