Hollande au pays des droits de l’homme

Le regard de René Le Honzec.

Hollande au pays des droits de l'homme - René Le Honzec - Contrepoints431

Une des spécialités de la gauche vertueuse, ce sont les Droits de l’Homme qu’elle s’est appropriée à coût de décapitation depuis la Révolution. Le sourcil broussailleux et accusateur à la Mélenchon, cette gôche débusque l’ennemi partout, depuis le pépé retraité qui flingue un (innocent) cambrioleur jusqu’à l’ex-camarade Poutine, pourchassé par ceux-là même qui vénéraient ses prédécesseurs. Heureusement, il faut reconnaître à certaines des distinguées figures de cette gauche une ouverture d’esprit et un sens de la mesure qu’il faut remarquer et saluer. J’ai nommé notre vénéré Président Hollande, Marx lui accorde une longue présidence et une réélection méritée.

S’il n’a pas hésité à venir à l’aide de BHL qui se battait seul contre tous sur la place de Maiden pour libérer l’Ukraine du joug de Khadafi, en confisquant les jouets navals vendus au dictateur Poutine qui aurait pu les utiliser pour envahir le Baloutchistan oriental, Flanby n’a pas hésiter à se déplacer en personne pour défendre la cause de la Liberté auprès des potentats moyen-orientaux du Golfe. Pour les aider à dératiser le désert, il leur vend avec enthousiasme nos merveilleux Rafale qui ont déjà, entre autres, contribué à donner « le plus beau jour de sa vie politique » à notre cher Leader sur la place de Bamako, enfin rendue à une authentique vie démocratique après les assauts d’obscurantistes sectaires se réclamant abusivement d’un Islam de Paix et de modération.

C’est pour cela qu’il est important de soutenir les efforts des monarchies saoudiennes et autres, qui ont fait de gros efforts pour rendre plus discrètes les décapitations en public de femme et autres lapidations, la tenue d’élections irréprochables pour napalmer les Houtis rebelles (vilains) chiites du Yémen. On aura une pensée émue pour le Français Atlaoui qui a bénéficié d’un procès équitable : dommage pour lui que l’Indonésie ne soit pas (encore ?) intéressée par nos Rafale, il est certain que Flanby n’aurait pas hésité à mettre l’embargo en échange de sa libération. Pour finir sur une note optimiste, peut-être que, dans son génie politique, Hollande va-t-il pouvoir refiler les « Mistral » à la marine saoudienne, qui en aurait bien besoin pour aller libérer les Iraniens, juste en face.