L’académie de Créteil va-t-elle brader le concours de professeur des écoles ?

Une salle de classe dans une école (Crédits : Conseil Général du Val-de-Marne, licence CC-BY-NC-ND 2.0), via Flickr.

L’Éducation Nationale est-elle en train d’officialiser un recrutement au rabais des professeurs pour l’Académie de Créteil ?

Un article de la Fondation pour l’école

Classe école Credit Conseil Général du Val-de-Marne (Creative Commons)
Classe école Credit Conseil Général du Val-de-Marne (Creative Commons)

 

Le 19 novembre dernier, Najat Vallaud-Belkacem, annonçait son plan triennal de neuf mesures pour les écoles de Seine-Saint-Denis. La quatrième mesure prévoyait l’ouverture d’un concours supplémentaire pour l’académie de Créteil.

L’arrêté du 6 janvier 2015 autorise donc au titre de l’année 2015 l’ouverture d’une session supplémentaire du concours externe de recrutement de professeur des écoles stagiaire pour l’académie de Créteil. Le nombre de postes offerts est fixé à 500.

Voici la justification qu’en donne le ministère sur son site :

« Malgré l’augmentation du nombre de candidats au concours externe, de nombreux postes sont encore occupés par des contractuels dans l’académie de Créteil. Or, constat a été fait les années précédentes que des candidats de grande qualité n’avaient pas été recrutés dans des académies très sélectives (Bordeaux, Toulouse par exemple) et que ces candidats auraient pu souhaiter concourir une deuxième fois dans une autre académie.

C’est pourquoi, possibilité va leur être offerte de participer à un concours exceptionnel pour l’académie de Créteil. Ce concours aura les mêmes exigences que le concours habituel (mêmes épreuves écrites et orales). Les épreuves écrites d’admissibilité auront lieu les 19 et 20 mai dans différents centres sur le territoire national (écrits délocalisés) et les épreuves orales d’admission du 3 au 10 juillet. Les inscriptions à ce concours supplémentaire s’effectueront du mardi 3 février 2015 à partir de 12 heures au mardi 3 mars 2015 à 17 heures par Internet. Les épreuves d’admissibilité auront lieu le 19 et le 20 mai 2015. Les épreuves d’admission auront lieu à partir du 3 juillet 2015. L’arrêté précisant l’ensemble des conditions du concours est disponible ici. »

Qu’est-ce que cela signifie ?

L’Académie de Créteil avait défrayé la chronique en recrutant des professeurs sans concours via l’ANPE. Manquant toujours de professeurs, elle décide à présent de les recruter par concours. Mais comme elle sait qu’elle n’y parviendra pas davantage que l’an dernier dans le cadre du concours normal (de nombreuses places étaient restées vacantes alors que la moyenne d’admission était descendue au-dessous de 5/20), cette académie va ouvrir un deuxième concours pour recruter parmi tous ceux qui ont échoué au concours dans le reste de la France. Ces professeurs recrutés auront à l’évidence un niveau inférieur à ceux recrutés par le concours normal en place pour la France entière. Ainsi cette politique officialise un recrutement au rabais des professeurs de l’Académie de Créteil. Pourtant, ces professeurs auront le même statut que les autres professeurs, ceux qui ont été recrutés par le concours plus sélectif. Au fil des mutations, ils iront ainsi faire baisser le niveau de l’ensemble de la fonction publique enseignante à l’échelle française. C’est la valeur du concours en général qui sera discréditée, sans compter celle de la fonction publique d’enseignement. Était-ce le but recherché ?

Il serait temps de se demander pourquoi on ne trouve plus assez de bons candidats qui souhaitent devenir professeurs des écoles à l’Éducation nationale ? Seule une réponse honnête à cette question permettra de mettre en place une réponse pertinente et responsable.


Sur le web.