La création d’entreprises au secours du développement africain

Durant des siècles, la création d’entreprises par les hommes s’est révélé le moyen le plus efficace de combattre la pauvreté. Les gouvernements africains devraient s’en souvenir.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Petite marchande en Côte d'Ivoire (Afrique) (Crédits : Kate Fisher/BBC World Service, licence BY-NC 2.0), via Flickr.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La création d’entreprises au secours du développement africain

Publié le 23 février 2015
- A +

Par Isidore Kpotufe.

Un article d’Imani Ghana.

Petite marchande en Côte d'Ivoire (Afrique) (Crédits : Kate Fisher/BBC World Service, licence BY-NC 2.0), via Flickr.
Petite marchande en Côte d’Ivoire (Afrique) (Crédits : Kate Fisher/BBC World Service, licence BY-NC 2.0), via Flickr.

Le journal en ligne togolais Ici Lome a publié sur son site le 2 février 2015 un article accusant le Centre de Formalité des Entreprises (l’institution chargée de faciliter la création d’entreprises au Togo) d’être lui-même un obstacle à la création d’entreprises. Selon le journal en ligne, les revendeurs ou commerçants désirant formaliser leurs petits ouvrages sont soumis à des procédures totalement inutiles et décourageantes de la part des officiels de l’institution.

Le développement (économique) ne se manifeste pas dans le vide ou encore dans des circonstances « miraculeuses ». Il est souvent le fruit et le résultat d’un environnement, voire de politiques favorisant la participation active de l’ensemble des citoyens aux affaires d’intérêt public. Par exemple, les organisations de la société civile ont comme première vocation d’assister les gouvernements dans la formulation et la mise en place des politiques favorables au développement qui bénéficieront à l’ensemble de la population.

Les entreprises occupent une place non négligeable dans la promotion du développement économique d’une  localité donnée. Un environnement favorable aux entreprises permet aux habitants d’être engagés dans des activités économiques qui leur permettront de répondre à leurs besoins économiques : avec leur ingéniosité, les hommes pourront mettre en œuvre des idées pour engendrer des opportunités économiques, par exemple en créant des entreprises.

Un environnement hostile aux activités économiques met la vie de ses citoyens en danger. Durant des siècles, la création d’entreprises par les hommes s’est révélé le moyen le plus efficace de combattre la pauvreté.

Il y a enfin une corrélation évidente  entre la pauvreté et l’instabilité sociale. Quand un regroupement de personnes avec des « pouvoirs spéciaux » souvent appelé gouvernement décide unilatéralement de mettre en place des politiques et des lois qui déshériteront une fraction de la population et en favoriseront  une autre, le résultat ne sera qu’insurrections populaires, crises sécuritaires quasi permanentes et extrémisme incontrôlable comme nous le vivons quotidiennement, surtout en Afrique.

Le gouvernement togolais doit le plus tôt possible s’atteler à ce problème de la complexité de la création d’entreprise, dénoncé par le journal Ici Lome, et y remédier de façon transparente et compétente en réformant cette institution tout entière et réduire au moins de quatre les procédures requises pour commencer une entreprise.

Sur le web

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)
  • les gouvernements africains sont comme tout les gouvernements du monde : corrompus , avide , indifférent à tout ce qui ne les touche pas ; il y a certainement un gros potentiel de créateurs d’entreprise qui s’ignorent en afrique mais comme vous l’expliquez si bien c’est au gouvernement de s’impliquer pour développer une économie saine et porteuse d’espoir pour les populations ;

  • Bon les Français (les « inventeurs » de « l’Administraaaation » depuis Colbert, dont elle est en train de crever elle-même va donner des leçons au Togo (comme elle le fait d’habitude avec tous les pays, se pensant seule propriétaire et porteuse d’un message, de valeurs et d’une mission « universels » bien sûr concernant son « Message des Lumières », sauf qu’elle représente, la France, pour le moment, le contre exemple politique, économique et administratif! quant à l’application des « Valeurs de la (seule?) République » (majuscules obligatoires vu le chauvinisme local)?

    Combien de semaines faut-il pour fonder une société en France, contre quelques heures au Royaume-Uni ou ailleurs? Et combien de temps pour assimiler le « code du travail » (plus de 2 kilos), le code fiscal, les lignes à mettre sur la ou les deux pages de la « fiche de salaire » et ce qu’il faudra calculer et payer sur des comptes différents, les différentes aides disponibles mais aussi conditionnelles qu’innombrables, pour constater, in fine, que « vous ne remplissez pas les conditions », qu’il est trop tôt ou trop tard, etc …

    Croyez-moi: foutez la paix au Togo et appliquez d’abord vos bonnes recettes à la France et ne revenez faire la leçon au monde entier que quand votre pays sera très loin de l’amende européenne qui lui pend au nez et sera réellement redevenue une partie du moteur européen, l’Europe vers qui vous avez exporté votre administration compliquée, règlementée dans tous les détails, chicaneuse et devenue puissante, rendant l’Union Européenne moins démocratique à cause de cette lourde administration non élue, évidemment!

    Maintenant, grâce à vous, le rayon de courbure des concombres est règlementée! Arrêtez d’abord ces croneries! Après, on reparlera du Togo!

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le Premier ministre britannique sera à Kigali à partir de jeudi 23 juin pour le sommet des chefs de gouvernement des pays du Commonwealth qui se clôture le 26 juin.

À Kigali, Rwanda, s’ouvrait lundi le sommet du Commonwealth. Boris Johnson va en profiter pour montrer qu’il n’a aucune intention de faire marche arrière sur l’accord avec le Rwanda signé mi-avril, pour que le pays des mille collines accueille sur son territoire – moyennant finance – des migrants et demandeurs d’asile acheminés depuis le Royaume-Uni en attente d’un éventuel... Poursuivre la lecture

Par Manuel Tacanho. Un article du Mises Institute

L'Afrique a été en proie à une inflation galopante et à une instabilité monétaire au cours des cinquante dernières années. Il y a eu de nombreux cas de crises monétaires et de rétablissement de la monnaie. Même l'hyperinflation, le phénomène économique le plus destructeur, a laissé sa marque ruineuse sur plusieurs sociétés africaines.

Certains diront que c'est parce que les banques centrales africaines sont incompétentes dans la gestion de leurs monnaies. D'autres peuvent prétend... Poursuivre la lecture

Par Dora Triki, Alfredo Valentino, and Anna Dimitrova.

Bien que le nombre de décès dus au terrorisme ait diminué de 14 % en 2021, le nombre d’attentats terroristes dans les pays de la région Afrique du Nord et Moyen-Orient (MENA) reste élevé, et en conséquence, le terrorisme demeure une menace importante dans ces pays. Encore récemment, un attentat revendiqué des forces rebelles Houthis du Yémen a eu lieu à quelques kilomètres du site du Grand Prix de Formule 1 d’Arabie saoudite, qui réunissait fin mars l’élite du sport automobile inte... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles