Decadays : actualité du marché du Bitcoin

Tous les 10 jours, Yahn Wahli, trader professionnel, se propose de fournir un article concernant le trading de Bitcoin.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
bitcoin (Crédits Zach Copley, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Decadays : actualité du marché du Bitcoin

Publié le 22 janvier 2015
- A +

Par Yann Wahli.

bitcoin (Crédits Zach Copley, licence Creative Commons)

Cher trader,

Voici le deuxième article de notre série Decadays Market Report. Le premier est toujours consultable ici.Ces dix derniers jours ont vu toutes les résistances céder. Il y a dix jours, je vous disais : « Les prochains jours ne s’annoncent pas très radieux, le Bitcoin pourrait bien repasser en dessous des $255 assez rapidement. » Eh bien, les prochains ne s’annoncent pas plus radieux. Maintenant qu’il n’y a plus aucune résistance, le Bitcoin pourrait tomber jusqu’à $100 sans que cela m’étonne. Dans ce contexte, certains d’entre vous voudront se diversifier et peut être investir dans d’autres altcoins. Cependant, restez attentifs à un point qui vous évitera bien des déconvenues. Souvenez-vous de la première règle mentionnée dans le précédent article : le marché a toujours raison. La seconde est que si le prix est roi, la liquidité est reine.

Les altcoins sont aujourd’hui très nombreuses, 486 présentes sur coinmarketcap.com. Vous verrez souvent des performances journalières de plus de 25% et vous trouverez toujours quelqu’un pour vous dire : « J’ai réalisé 500% en 3 jours sur cette monnaie. » « Waouh, c’est génial ! Et combien t’as gagné ? » « Ben, 500% sur 0.0001 Bitcoin = 0.0004 Bitcoin de bénéfice. » Eh oui, moins d’un dollar… Personnellement, en tant que trader, je me concentre sur le Bitcoin et une ou deux altcoins. Pour choisir mes altcoins, la première chose que j’observe est la liquidité. Déjà à ce stade, il est possible d’éliminer 480 des 486 altcoins.

yann1Ci-contre, un tableau de quelques altcoins avec les volumes d’échanges du jour et des dernières 24 heures. Pour ceux qui veulent être réactifs sur les altcoins, n’investissez pas plus de 2-3% du volume quotidien.

Pour mieux comprendre, prenons un exemple simple : j’ai 10 Btc à investir et une crypto à faibles volumes me semble avoir un fort potentiel. Je décide donc d’y investir mes 10 Btc. Là survient déjà le premier problème. Si je place un ordre au prix du marché, mon ordre va avaler tous les vendeurs et la crypto va s’envoler instantanément de plus de 25%. Donc pas d’ordres au prix marché. Avec un ordre limite, je risque de devoir attendre quelques jours, voire semaines, pour qu’il soit exécuté. Pas idéal non plus…

Reste la technique d’acheter petit à petit, qui là aussi est très lente mais reste la plus adaptée à un marché peu liquide. Admettons ensuite que j’aie vu juste et que la crypto ait atteint mon objectif de +50% (oui, on voit en grand en Cryptos). Arrive alors le moment de vendre pour réaliser mon profit. Avec un ordre marché, j’absorbe de nouveau tous les acheteurs, les prix chutent, et mon gain sera très inférieur à celui espéré. Pour l’ordre limite, je risque de nouveau d’attendre très longtemps son exécution. C’est donc encore la vente petit à petit qui reste la mieux adaptée aux marchés peu liquides. N’oubliez pas qu’en achetant et vendant petit à petit, ma performance est elle aussi grignotée petit à petit… Ça, c’était dans le meilleur des cas. Si en revanche je m’étais trompé et que le prix avait chuté de 10%, mon ordre stop loss se serait déclenché et aurait fait chuter encore plus le marché. Donc, moi qui voulais limiter ma perte potentielle à 10%, je risquerais de me retrouver avec 30-40% de perte !

Voilà pourquoi il est impératif d’observer la liquidité avant même de s’intéresser aux fondamentaux d’une crypto monnaie, à moins d’y être pour du très long terme.

Le point du jour sur le Bitcoin :

yann2

Après la forte baisse des 13 et 14 janvier, la tendance reste toujours baissière. Après la faible correction de ces quelques derniers jours qui s’est faite sur des volumes relativement faibles, une divergence baissière 1 est en train de se former (flèches rouges). Donc a priori, le prix du Bitcoin risque de ne pas se reprendre dans les prochains jours. On risque plutôt d’assister à une nouvelle forte baisse si le seuil des $166 cède.

Mon conseil ne change pas d’il y a dix jours : ceux qui sont short, resserrez vos stops (dans la zone des $235-$239) et commencez à mettre en place une sortie de trade et de prise de bénéfice. Pour ceux qui attendent de pouvoir rentrer sur le Bitcoin, restez patient et mettez de côté vos émotions.

Bon trades.


Yann Wahli est Gestionnaire du fonds de placement Cryptocoins, CFO de Crypto Finance Analysis Consulting.

  1. On peut déceler des divergences baissières au cours d’une tendance baissière du cours. Pour mettre en évidence, comme ici, une divergence baissière durant une période à tendance baissière, il faut comparer les sommets de l’Indicateur de Force Relative (tout en bas du graphique : RFI, Relative Strength Index) avec ceux des cours (en haut du graphique). On a une divergence baissière lorsque l’indicateur réalise de nouveaux plus hauts alors que les cours réalisent des plus hauts de moins en moins haut. Dans ce cas, on en déduit que la tendance baissière est forte.
Voir les commentaires (4)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (4)
  • La Paycoin me semble être un feu de paille. Je crois beaucoup au Darkcoin et aussi finalement au Doge qui resiste bien.

  • Sinon, moi j’ai un puissant signal d’achat sur $170 😉

  • « Si je place un ordre au prix du marché, mon ordre va avaler tous les vendeurs et la crypto va s’envoler instantanément  »

    Vous avez résumé le principe même de tout marché. Il ne faut le limiter aux seuls marché peu liquides. Sur les marchés très liquides (euro dol par exemple), c’est le même processus, sauf qu’il prend beaucoup plus de temps. il ne faut pas aussi limiter ce comportement à soi-même mais le généraliser. Et là on comprend tout. Les marchés ne sont plus une succession de vagues aléatoires mais procèdent toujours par accumulation de force ou de faiblesse.

    • Il est d’ailleurs intéressant de faire remarquer que les libéraux, valeureux défenseurs du marchés dont je fais partie, ne sont pas plus capables que les autres de lire les mouvements d’un prix sur un marché (on peut ajouter les volumes pour encore plus de précision) qui sont la matérialisation d’une rencontre entre une offre et une demande toute simple

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Alex Gladstein. Un article de Reason

 

Le bitcoin a conquis certains des milliardaires les plus connus d'Amérique et les institutions du monde entier le considèrent comme un actif financier sérieux. Mais la hausse du prix du bitcoin n'est qu'une partie de l'histoire.

Qu'ils le sachent ou non, les personnes qui achètent des bitcoins renforcent un outil de protection des droits de l'Homme. Cette forme encore relativement nouvelle de monnaie électronique résiste à la censure, aux saisies, aux frontières, aux autoris... Poursuivre la lecture

cryptomonnaies
3
Sauvegarder cet article

Par Liz Wolfe. Un article de Reason

Le monde des crypto-monnaies a pris une raclée la semaine dernière. Le prix du bitcoin est tombé à des niveaux jamais vus depuis 2020 ; Coinbase, la plus grande bourse de crypto-monnaies, a vu son action s'effondrer ; et un stablecoin important appelé Terra, ainsi que sa crypto-monnaie associée, Luna, se sont effondrés.

En réponse, les opposants aux crypto-monnaies se sont emparé de Twitter pour danser sur la tombe du bitcoin, et les subreddits qui étaient auparavant remplis de célébrations... Poursuivre la lecture

Vinted, Leboncoin, eBay, Airbnb… vous avez pris l’habitude de vendre ou même louer sur ces sites d’intermédiation ? Cette année, les montants de vos transactions apparaissent sur votre déclaration de revenus pré-remplie.

C’est le fruit de la réglementation qui depuis 2020 oblige ces plateformes de mise en correspondance de communiquer à l’administration française l'identité des personnes cumulant plus de 3000 euros annuels de ventes ou effectuant plus de 200 ventes annuelles. Pour les locations meublées, le plafond est fixé à 365 euros... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles