On ne sent plus rien : le mauvais tour de l’évolution

Il existe chez de nombreux animaux un organe olfactif particulièrement sensible qui a disparu chez l’homme. À quoi sert-il ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Nez credits caroline (licence creative commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

On ne sent plus rien : le mauvais tour de l’évolution

Publié le 20 janvier 2015
- A +

Par Jacques Henry.

Nez credits caroline (licence creative commons)

La plupart des animaux disposent d’un organe olfactif auxiliaire extrêmement sensible qui détecte la présence infime de molécules chimiques comme les phéromones sexuelles. Il s’agit de l’organe voméronasal (VNO) qui tire son nom de celui de l’os sur lequel est attaché le cartilage séparant les deux narines. Cet organe olfactif particulier, directement lié à l’amygdale, dans le cerveau, par des neurones spécialisés, n’existe pas chez l’homme qui a perdu de ce fait le pouvoir de détecter les phéromones sexuelles et bien d’autres stimuli chimiques volatils ou non. En fait, chez de nombreux animaux, cet organe particulier est sensible non pas à des signaux volatils mais au contraire à des molécules chimiques peu ou pas volatiles qui l’atteignent via un canal situé au niveau du palais, que ce soit chez les reptiles, les singes du Nouveau Monde ou les rongeurs.

C’est justement avec la souris que le rôle particulier de ce détecteur a été étudié par une équipe de biologistes de l’Université de Genève afin de déterminer quelle pouvait être son implication dans le comportement social de cet animal de laboratoire.

Henry1

Outre les phéromones sexuelles, d’autres signaux sont détectés par la souris comme la présence parmi ses congénères d’un sujet malade. Cette aptitude à détecter un danger de contagion rappelle l’histoire de cette dame à chien-chien souffrant d’une tumeur de la peau qui avait signalé à son médecin que son chien reniflait précisément la zone de sa peau envahie par cette tumeur. Inutile d’envisager de dresser un chien détecteur de tumeurs, ce serait infiniment long et coûteux, mais pour les souris cette piste a été explorée par l’équipe du Docteur Ivan Rodriguez partant du fait que les souris s’éloignent systématiquement d’une autre souris malade.

Pour préciser ce mécanisme d’évitement reposant sur l’odorat, une première étape a consisté à déclencher une inflammation artificielle en injectant un antigène pyrogène à une souris. Les souris saines évitent systématiquement la souris souffrant d’inflammation comme l’indique la figure ci-dessous :

henry2

Le cercle orangé schématise la présence d’une souris à qui on a injecté un lipo-polysaccharide (LPS) pyrogène d’origine bactérienne et le cercle vert schématise la présence d’une souris saine. On remarque que les trajets d’investigation de la souris évitent systématiquement la souris souffrant d’inflammation. Le même résultat est obtenu en imbibant des petits carrés de papier buvard avec de l’urine de souris saine ou de souris traitée avec du LPS. Le signal chimique se trouve donc au moins dans l’urine. Ce que l’on sait de l’organe voméronasal est qu’il comporte un nombre limité de neurones et que ces derniers sont spécialisés pour la détection d’un agent chimique particulier. Il ne s’agit pas d’une hypothèse mais bien d’un fait réel qui a été démontré avec des petits peptides (de courts enchaînements d’aminoacides) dont la fonction N-terminale était bloquée par formylation. Ces petits peptides sont le plus souvent sécrétés par des bactéries Gram-négatives. Dans le cas d’un stress inflammatoire, on trouve également dans l’urine divers indicateurs chimiques non volatils reconnus par ces neurones extrêmement sensibles.

odorat rené le honzec

Ces neurones particuliers disposent de 7 récepteurs différents qui ne sont exprimés que dans les terminaisons olfactives de l’organe voméronasal. L’équipe du Docteur Ivan Rodriguez a pu disposer de souris génétiquement modifiées qui n’expriment plus ces récepteurs particuliers. Elles n’arrivent plus à différencier leurs congénères malades ni à détecter les phéromones sexuelles.

Le challenge serait de disposer de ces protéines réceptrices susceptibles de transmettre un signal électrique à un support adéquat lorsqu’elles se trouvent en contact avec ces substances car les applications potentielles sont immenses pour la détection de toutes sortes d’affections, en quelque sorte des puces bio-électroniques capables de déceler un cancer, une infection virale ou bactérienne ou tout simplement un stress. À n’en pas douter dans quelques années nous disposerons de ce genre de détecteurs nous mettant immédiatement en garde devant le danger de côtoyer de trop près un passant, un sens lié à l’odorat que nous avons perdu avec l’évolution car nous ne disposons plus, comme la plupart des primates, d’organe voméronasal.

Source ici et ici (articles à la disposition de mes lecteurs curieux aimablement communiqués par le Docteur Rodriguez, vivement remercié ici)


Sur le web

Voir les commentaires (36)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (36)
  • La même chose pour détecter les menteurs ce serait top…. Suivez mon regard

  • Je pensais que l’on était entre gens raisonnables ici. Comment pouvez-vous croire à ces sornettes que distille la théorie de l’évolution. ? Où avez-vous vu que les animaux pouvaient sauter d’une espèce à une autre ? Où avez-vous expérimenté que les dinosaures (Broaaaarrrrh) se sont transformés en oiseaux (cui-cui) ? Ou avez-vous expérimenté que l’homme s’est fait tout seul grâce au dieu hasard ?
    Si je vous racontais que la 508 s’est fait toute seule sans ingénieurs pour la penser et la construire, que diriez-vous de moi ?

    • Il y a encore des individus pour douter de l’évolution ? Vous êtes un dinosaure en voie d’extinction ^^

      • On en reparlera très bientôt.

        • Mais voyons, vous ne connaissez pas:

          La fonction crée l’organe ?!

          Il s’agit bien d’evolution, d’au moins une partie de notre corps.
          Devrions-nous limiter cette fonction à cette seule utilisation ?

          Bah non, nous pouvons développer d’autre choses aussi !

          Ça marche aussi en politique:
          Le mensonge récompense le politicien, donc il ment plus.

        • Sur le blog cité il est aussi question de Nostradamus et d’extra-terrestres.

          M. Pignard est un plaisantin.

          • Sur le blog de contrepoints, il est aussi question d’évolution, et pourtant je le parcours de temps en temps et vous aussi. Mais moi, je n’y crois pas. A plaisantin, plaisantin et demi.

            • sérieusement ? et plus précisément, vous ne croyez pas à quoi, dans la théorie de l’évolution ?

              Et, au fait, ou avez vous vu dans la Bible quoi que ce soit qui contredise la théorie de l’évolution ? Comment Dieu a-t-il créé les oiseaux, par exemple ? Ce n’est pas indiqué ; il est juste dit qu’il l’a fait, et qu’il était content. Déniez vous à Dieu le droit et la possibilité de créer les oiseaux de la même façon que vous pouvez créer une feuille de chêne en plantant un gland, c’est à dire par un processus évolutif, qui prendra … le temps que ça prendra (des milliards d’année peut-être), même si planter le gland ne nécessite qu’un instant d’un jour donné? Vous me direz : selon le livre Dieu a vu le résultat dès le 5ieme jour. Et alors ? Dieu ne peut-il pas voir le résultat de son action des milliards d’années avant, aussi bien que vous pouvez imaginer la feuille de chêne dès la plantation du gland ?

              • La bible dit qu’il y a eu création des êtres vivants en 6 jours de tours de terre sur elle-même, ces 6 jours étant Possiblement comptés puisque le ciel et la terre ont été créé en premier. « Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre » et surtout, il créa tous les animaux le 5è et 6è jour selon leur espèce ce qui interdit le saut d’une espèce à l’autre. La création a eu lieu à peu près il y a 6000 ans selon les calculs possibles depuis les âges des Patriarches. De plus la bible témoigne d’un déluge universel sur toute la terre en -2337, ce que la science refuse absolument malgré les nombreux témoignages de tous les peuples sur la terre et les nombreux fossiles dans les strates qui en témoignent. Toutes les datations de plus de 6000 ans sont donc fausses.

        • Le carbone 14 a parfois des bugs. Ainsi un casque viking a été daté des années 2200 après J.C..

      • C’est très fréquent.
        Hormis les plus religieux d’entre nous, il y a ceux qui se méprennent sur la théorie et s’effrayent d’une expression telle que « le plus fort »,
        ou se trompent sur le sens de « adapter » dans une phrase telle que « les êtres vivants s’adaptent aux changements de l’environnement ».
        En effet, on peut croire que l’adaptation au changement se fait du vivant de l’individu, et de manière consciente.

    • Vous pas comprendre article ? Vous avoir lu article ?
      Auteur parler créer puce électronique, pas créer un Suberman. Ze pas bareil.

    • Comment pouvez-vous croire à ces sornettes que distille la théorie de l’évolution. ?
      Parce que j’ai fait un effort pour comprendre les modèles proposés et qu’ils permettent d’expliquer simplement l’ensemble des phénomènes considérés.

      Où avez-vous vu que les animaux pouvaient sauter d’une espèce à une autre ?
      Avez-vous déjà vu une puce ?

      Où avez-vous expérimenté que les dinosaures (Broaaaarrrrh) se sont transformés en oiseaux (cui-cui) ?
      Expérimenter sur un phénomène qui s’est passé une fois dans le passé. Que fumez-vous ? Par ailleurs, les oiseaux SONT des dinosaures, nul besoin de transformation donc.

      Ou avez-vous expérimenté que l’homme s’est fait tout seul grâce au dieu hasard ?
      Même réflexion à propos de l’expérimentation. Chaque homme a été fait par ses parents, y compris quand les parents en question étaient plus velus, plus arboricoles… Vous ne voudriez plus épouser l’un d’eux si d’aventure vous le croisiez ? Félicitation, une barrière reproductive a été franchie, vous pouvez vous considérer comme appartenant à une espèce différente de lui !

      Si je vous racontais que la 508 s’est fait toute seule sans ingénieurs pour la penser et la construire, que diriez-vous de moi ?
      Que vous êtes un imbécile, vous n’obtiendrez pas une nouvelle voiture en faisant intervenir deux 508. L’évolution ne concerne pas l’apparition de la vie, elle décrit juste son… évolution dans le temps !

    • Mon trollometer s’affole !

  • L’humain n’a rien perdu !

    Il est même capable d’évoluer au besoin:
    Un aveugle développe des capacités hors du commun, proche de la chauve souris….si si !

    L’on peut, avec de l’entrainement sentir les émotions des gens, rien qu’en les calibrant, si si.

    (technique qui a fait ses preuves dans les années 70, où l’on pratiquait des tests grandeur nature sur l’humain himself !)
    (le tout poussé par un certain dictateur fou dangereux, mais qui finalement crée notre politique moderne nauséabonde)

    L’on oublie, l’on enferme, l’on refrène des capacités innés. Pourquoi ?
    Simplement car le résultat nous ferait froid dans le dos !

    Imaginez découvrir votre proche parent: épouse, mari, père, mère, frère, sous un nouveau jour !?
    Nous protégeons notre jardin secret à double tours. (et nous ne voulons pas savoir….)

    Ainsi, nous bloquons un échange et une part de la communication.
    Nous glissons dans le monde des intérêts, où la vérité peu conduire à la cata…..

    Est-ce que la vérité (pour une souris ou un humain) est préférable au mensonge ?
    Olfactif ou pas, si l’on parle d’évolution, il est nécessaire de construire sur du vrai.

    Qui construirait une maison sur des fondations incertaines ?
    La réponse est souvent dans le divorce, la violence, le rejet de l’autre.

    Cela dépasse le cadre olfactif de l’article qui reste incomplet, si l’on parle de communication.

  • C’est juste un phénomène lié à l’évolution de l’espèce. La preuve?
    La perte d’odorat est sensible chez un nombre grandissant de Français chez qui les idées aux odeurs « rances » ou « nauséabondes » sont de plus en plus tolérées.
    L’homme de gauche, dont le défaut d’évolution est patent, continue quant à lui à réagir vivement à tout ce qui est « rance » ou « nauséabond »
    CQFD

  • Cet article me fait penser à une discussion que j’avais eu avec une psychiatre sur le diagnostic et les critères du DSM, elle m’avait dit: « tu sais la psychose tu la sens », Je pense qu’elle a raison.
    Mais grâce a la plasticité cerebrale, si on stimule à nouveau les neurones spe à ces récepteurs, alors les voies se redevelopperont, non?
    Moi j’aime bien l’idée de « sentir » les gens, dans tous les sens du terme…:)

    • Les humains ont inventé les parfums et les déodorants pour éviter de se sentir, la « perte » de l’OVN n’est peut-être pas une perte, finalement, mais un caractère évolutif favorable 🙂 Peut-être bien qu’un OVN fonctionnel ferait de nous des êtres solitaires nous évitant les uns les autres par exemple

      • Mais c’est génial de pouvoir sentir d’abord un parfum, une odeur de lessive, de cheveu, une odeur de cuisine… et puis une odeur de peau…Je ne vois pas en quoi cela rend notre OVN moins fonctionnel, il doit surement créer d’autres connections, évoluer mais pas disparaitre.
        Je suis très attachée à mon parfum, c’est une manière comme une autre de communiquer, ce n’est pas parce qu’on rajoute une odeur superficielle qu’il faut tout de suite crier au loup, bon c’est vrai qu’il y’a des odeurs moins agréables comme le tabac froid, par contre sentir le soleil dans les cheveux ou le petit beurre, humm ( je me sociabilise de suite!)

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Un séminaire sur Charles Darwin et le genre animé par Leonardo Orlando et Peggy Sastre sur le campus de Reims de Science po Paris a été annulé abruptement.

«J’ai été censuré par Sciences Po»@leogabo est docteur en sciences politiques associé à Sciences Po depuis sept ans. Suite à l'annulation d'un de ses cours ancré dans la théorie de l'évolution de Darwin, il dénonce «un contexte dans lequel cette théorie est devenue un tabou». pic.twitter.com/P1WeALxCAL

— Le Figaro (@Le_Figaro) July 13, 2022

Poursuivre la lecture
Contrepoints
2
Sauvegarder cet article

Par la rédaction de Contrepoints.

Contrepoints se développe et évolue, grâce à vous et pour vous !

Vous aurez très bientôt le plaisir de découvrir les nouvelles interfaces web et mobile de Contrepoints, plus rapides et efficaces que celles que vous utilisez actuellement. L'équipe de Libéraux.org et celle de Contrepoints travaillent depuis plusieurs mois pour dynamiser et moderniser votre expérience à travers le journal.

Toute votre expérience en tant que lecteur va changer. No... Poursuivre la lecture

Par Patrick Aulnas.

L’angoisse climatique et la peur de l’énergie nucléaire ont été développées dans l’opinion pour promouvoir une idéologie autoritariste. Seuls les militants écologistes en sont conscients. La candeur domine dans la population.

Dans les démocraties, l’idéologie écologiste connaît un indéniable succès dans la population et parmi les dirigeants politiques. Les préoccupations concernant le changement climatique ont remplacé le questionnement sur les limites de la croissance que le rapport Meadows de 1972 avait vul... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles