Économie : quels « cygnes noirs » pour 2015 ?

Un aperçu des prédictions formulées par une grande banque pour l’année en cours. Inquiétant !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
cygne noir credits les haines (licence creative commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Économie : quels « cygnes noirs » pour 2015 ?

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 16 janvier 2015
- A +

Par Thierry Godefridi.

cygne noir credits les haines (licence creative commons)

Dans son livre The Black Swan : The Impact of the Highly Improbable publié en 2007, traduit dans plusieurs dizaines de langues et vendu à raison de plusieurs millions d’exemplaires, le statisticien, érudit et désormais auto-proclamé flâneur Nassim Nicholas Taleb définissait les « cygnes noirs » comme étant des événements de grande ampleur, imprévisibles, mais pouvant être expliqués de manière rationnelle a posteriori (les attaques sur les tours du WTC à New York ou la tragédie nucléaire de Fukushima, par exemple).

Aussi, la Saxo Banque, d’origine danoise et spécialisée dans les services en ligne, se contente-t-elle en fin d’année d’observer des « signes noirs » et d’énumérer pour l’année suivante ce qu’elle appelle des « prédictions chocs » (et non donc, à proprement parler, des cygnes noirs). Mais, la réalisation de ces prédictions pourrait toutefois aussi avoir des effets dévastateurs sur la situation économique mondiale et un impact sur votre patrimoine et votre bien-être personnels.

« Les conditions pour un investissement en actions semblent presque parfaites, déclare Steen Jakobsen, le Chief Economist de la Saxo Banque, en prélude à cette étude. L’inflation est à son plus bas niveau depuis 1980, les taux d’intérêts ont suivi, les prix de l’énergie sont relativement stables. C’est précisément cette absence de volatilité sur les marchés qui peut induire un sentiment de fausse sécurité et pourrait mettre le monde sens dessus dessous en cas de revirement des marchés. »

Qu’est-ce qui pourrait amener ce revirement ? C’est l’objet de cet exercice de prédiction auquel se sont livrés des analystes de la Saxo Banque, convaincus quant à eux, que leurs dix prophéties se réalisent ou non, de ce que 2015 sera une année pénible. Deux de ces dix prédictions nous paraissent sortir du lot.

cygne noir rené le honzecSteen Jakobsen lui-même prédit que la Russie se mettra en cessation de paiement. Les entreprises russes doivent rembourser 134 milliards de dollars US d’ici à la fin de 2015. En principe, le montant est couvert par des réserves de change de 400 milliards de dollars mais, compte-tenu d’un déficit de la balance commerciale et d’un déficit budgétaire en raison de la chute des prix du pétrole ainsi que de l’absence d’accès au marché des capitaux pour cause d’annexion de la Crimée et de conflit en Ukraine, ces réserves pourraient rapidement s’épuiser. Que l’on ajoute à l’inéquation géopolitique russe, l’inconnue de la dette grecque qui s’élève à 320 milliards d’euros (177% du PIB) dans un monde où « je te tiens tu me tiens par la barbichette », et le dicton « Si vous devez 1 000 à votre banque, c’est votre problème ; si vous devez un million, c’est le problème de votre banque ! » semble plus que jamais d’actualité. De gros nuages noirs s’accumulent dans le ciel tourmenté de la finance internationale.

Pour parler de nuages, John J. Hardy, stratège en chef de la banque sur le marché des changes, craint quant à lui que ce ne soit le volcan islandais Bardarbunga, dont personne ne semble se soucier alors qu’il est déjà actif, qui joue au trouble-fête en 2015. S’il entrait en éruption, cela engendrerait une émission massive de dioxyde de soufre qui changerait le climat de la planète et nuirait à la production céréalière. En outre, si, comme le font craindre les nombreuses secousses telluriques qui ont été enregistrées sous la base du volcan, cette dernière s’affaissait à la suite des rejets massifs de lave (un kilomètre cube jusqu’ici), les conséquences de cette catastrophe naturelle affecteraient la planète entière et se projetteraient sur une période d’une année au moins, voire de plusieurs.

Ces deux prédictions font passer au second plan les huit autres, à savoir une poussée de l’inflation jusqu’à 5% au Japon et la poursuite de la dévaluation du yen, le départ de Mario Draghi de la tête de la BCE et son remplacement par Jens Weidmann au motif que seul un Président allemand pourrait faire accepter par ses compatriotes un programme de rachat de dettes souveraines (« quantitative easing »), un doublement du différentiel de taux entre obligations d’États et obligations d’entreprises, une dévaluation du yuan, une flambée du prix du cacao, un crash immobilier et la victoire du parti indépendantiste UKIP aux élections législatives du 7 mai 2015 en Grande-Bretagne, voire même une invasion massive de l’Internet par des groupes de pirates informatiques hypersophistiqués soutenus par des États malveillants qui mettraient durablement à mal l’ensemble des transactions en ligne dans le monde entier.

Il est toutefois un premier événement majeur à côté duquel les prévisionnistes de la Saxo Banque sont passés : les attentats terroristes de la semaine dernière à Paris. Et, sans doute est-il trop tôt pour en imaginer toutes les conséquences pour la France, l’Europe et le monde.


Sur le web

Voir les commentaires (23)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (23)
  • finalement , ce qui m’inquièterai le plus , ce sont les évenements naturels qui pourraient affecter le climat avec tout ce que cela entrainerai comme problêmes ; pour ce qui est du reste , si ça se casse la gueule , ce serai trés grave mais ça n’empêcherai pas les légumes de pousser pour peu que l’on sache soi même les planter ; en cas de grabuge , les seuls qui s’en sortiront sont ceux qui connaissent la terre et savent la travailler ; ni les banques , ni l’état , ni les marchés financiers ne vous donneront à bouffer parce que le fric , quel que soit sa forme , ça ne se mange pas ;

    • Et pour peu que vous avez un printemps et un été pourris, le mildiou et la rouille qui font des ravages dans votre potager, il ne vous restera plus qu’à manger des conserves 😉

    •  » les seuls qui s’en sortiront sont ceux qui connaissent la terre et savent la travailler …  »

      et ben ça va pas rester grand monde …

  • La prédiction de cygnes noirs faisait déjà fureur du temps de Cassandre, comme si on cherchait à se rassurer par l’effet paradoxal que c’était le caractère « inattendu » qui les rendait catastrophiques et contre lequel il fallait lutter, plutôt que contre la catastrophe elle-même. Il y aura des cygnes noirs en 2015, mais probablement aucun de la liste donnée, et il est temps de lire le dernier ouvrage de Taleb, « Antifragile » : les cygnes noirs ne sont ni bons ni mauvais par essence, et par hasard comme par des réactions opportunes, certains tourneront au bénéfice de ceux qui les rencontreront.

    Les attentats terroristes n’ont aujourd’hui rien d’un cygne noir à l’échelle planétaire : ils touchent peu de familles dans la partie de leur vie dont elles ne décident pas par elles-mêmes. Un accident de bus au retour d’une colonie de vacances aurait la même ampleur, la fillette qui a été explosée sur un marché au Nigeria pareil, l’incendie du marché de Lomé il y a deux ou trois ans idem. La sortie de la Suisse du peg euro hier est beaucoup plus un cygne noir que ces événements, la vie de bien plus de gens que les vendeurs de T-shirts et les familles de victimes pourrait en être durablement changée.

    Soyez prêts à saisir les occasions, les cygnes noirs en pondent à foison, mais ils ne sont jamais, par définition, ce à quoi on peut s’attendre.

  • Au delà des vrais cygnes noisr très rares, il y a des cygnes blancs carbonisés par le déni, et les canard blancs.

    On nous survend plein de prévision apocalyptiques de cygne noirs qui ne sont que des fantasmes.

    On s’entête aussi a vori de vrai cygnes, tout a fait blancs, tout a fait clairs, mais qui quand on va ouvrir les yeux vont nous surprendre.

    par exemple ce 10 et 11 janvier le Chief scientist de EADS était à Oxford dans le Magdalena College pour un conférences organisée par … LENr-Cities…
    vous savez le truc qui n’existe pas… la fusion froide…
    kle truc que la NASA à répliqué plein de fois, comme la Navy, le SRI, Los Alamos NL, mêm le CEA, le CNAM pour Shell, Amoco, …
    évidemment ca n’existe pas … mais pourquoi ? parce que les physiciens n’ont pas trouvé de théorie ni pour l’explique, ni d’ailleur pour proiver son impossibilité (sauf comme ils le font a simplifier le problème)…
    parce que 3 labo influents (MIT,Caltech,Harwell) ont foiré en quelques semaines leur expériences et inventé une hypothèse qui s’est révélée fausse (Lewis,Hansen), du dire même de gens sceptiques et compétent (Wilson), assez compétent pour ridiculiser les 3 autres critiques (Hansen,Lewis,Morrison), pour trouver un petit détail à corriger, qui n’explique en rien les résultats les plus notables…
    de l’enfumage dont seul les scientifiques académiques sont capables à ce niveau de délire collectif.
    J’ai pas vu autant de malhonnêteté depuis que Ignazz Semmelweiss a été jeté dans un asile psychiatrique pour avoir découvert ce que les femme illettrées avaient observé.

    qui était à la conférence…
    je peux pas encore vous le dire.
    suivez le trio des gangster, et la presse éco.

    http://www.lenr-forum.com/forum/news/index.php/News/49-LENR-Cities-Oxford-conference-Airbus-Chief-Scientist-was-there-Is-it-the-D-Day/

    pour le reste coté cygne noir pensez
    – que toutes les énergies sont mortes… d’autant plus vites qu’elle sont survendues et récentes
    – que la science va être ridiculisée et qu’on va comprendre qu’on s’est fait enfumer… et que donc d’autres consensus psychiatrique pourraient sauter (suivez mon regard). surtout que ceux qui font leur blé sur cette vache sacrée ne vont plus avoir rien a vendre, et que les subventions
    – que la Russie étrangement appuie sur la pédale de l’accélérateur sur les LENR depuis quelques semaines.
    – que la Chine, à Tianjin, est sur le coup depuis plus d’un an
    – que l’inde se réveille
    – que les scandinave, Suède, Finalande, Norvège, sont actifs, chacun à leur façon
    – que l’Italie a un capital human fantastique (probablemen grâce a une mauvaise organisation de sa science, merci le bordel)

    ce qui est a mourrir de rire c’est d’entendre parler de cycgne noir, et ne ne voir rien de ces éléphants dans le salon.

    pour ceux qui cherchen des cygnes noirs crédibles, dison des cygnes gris :
    – effondrement du mythe climatique par pan entiers (c’est en cours)
    – effondrement du green business, tant les entreprises que els ONG (improbable mais possible, c’est une bulle)… effondrement de greenpeace, GIEC, écolo… je vois plein de révoltes contres ces mastodontes du politiquement correct… ca peut craquer, tant par la crise économique, que par les LENR qui sont anti-malthusiens (cornucopéen)… la résistance contre les anti-vaccin, anti-ogm, les ZAD, les délires règlementaires, semble grssire et n’attendre qu’a s’organiser.
    – effondrement du système séoudien/salafiste/pétrolier …
    – effondrement du Brésil, de l’UE, l’inde,Pakistan

    le modèle c’est la chute du mur de berlin… un système condamné qui délire mais qu’on pense indestructible.
    Une boulette, et personne qui n’aide à la ratrapper, ca dérape… personne pour sauver le système… et a un moment c’est inarrêtable, et personne n’est assez fou pour l’arrêter. Un système verrouillé, indestructible, qui trébuche tout seul et qu’on laisse crever sans y toucher. c’est ca la chute d’un mur de Berlin.

    parmis les truc probablemes…
    – éffondrement du vénézuela…
    – reprise du pouvoir par Assad en Syrie (presque certain en fait).
    – effondrement du système social français quand la baisse des prestation aux classes moyennes déclenchera la fin de l’assentiment à l’impot, surtout dans un système choqué par une vrai révolution énergétique, une croissance économique hérétique, des investissements étatiques perdus, une résistance de tout les lobbies idéologiques et économiques… si on nous refait une affaire des taxis/VTC sur l’énergie, les gens vont péter un cable.

    • En économie, le déni de ce qui serait rentable n’existe pas. Si en 20 ans un truc n’a pas rapporté un seul $, c’est du flan destiné à obtenir des subventions ou à escroquer des investisseurs, ou c’est un organisme d’état. Ca n’est pas parce qu’un auteur ancien aurait dit que le mouvement perpétuel était aussi inconnu sur la terre qu’un cygne noir ou un merle blanc que depuis qu’on a observé ces espèces on doit en conclure à l’existence du mouvement perpétuel.

      Quant aux prévisions raisonnables, ce ne peuvent pas être des cygnes noirs : elles seront anticipées, hedgées, amorties.

      • En effet:
        « prévoir » ou « anticiper » un cygne noir est impossible, car il serait alors déjà blanchi par la prédiction…

      • le déni arrive a être temporairemen rentable si on punni les dissidents et si les dissidents ne peuven riebn gagner sans l’aide des autres.

        par exemple actuellemen des énergies inefficace, gavées de subvention, font des fortunes privées avec de l’argent public.
        Le journaliste qui le dirait serait viré, le scientifique qui le dénoncerait perdrait ses budget.
        Le groupe arrive a violer les règles du bon sens en cérat artificiellemen un intérête rationnel a fumer la moquette.

        c’est bien décrit par la « mutual assured delusion » de Roland Benabou
        http://www.princeton.edu/~rbenabou/papers/Groupthink%20IOM%202012_07_02%20BW.pdf

        ca tien temporairement, mais des décénnies de temporairement… comme l’union soviétique ou la corée du nord. et quand la fin devient inéluctable, la violence du déni augmente, la terreur contre les dissidents, et l’ignorance crasse des mindguard s’amplifie. c’est amusant d’ailleurs.

        ensuite certaines choses mettent du temps pour être utilisable, et entre temps elles sont la cibles faciles des pseudo-rationalistes. un bon exemple c’est le viaduc, qui mes des mois a se construire et qui n’est utile que quand on a terminé la dernière arche.

        Philippe silberzahn l’explique bien dans son dernier article.
        La bêtise se déguise souvent a rationalité de bas étage.
        http://philippesilberzahn.com/2015/01/05/echouer-vite-danger-slogan-simpliste-innovation-de-rupture/

        avec suffisamment de mauvaise fois n’importe quelle réalité devient une fable.
        http://invention.psychology.msstate.edu/inventors/i/Wrights/library/WrightSiAm1.html
        et si on est porteur d’un consensus « obligatoire » la mauvaise fois n’est pas discutable, c’est une para-logique indiscutable.

        entrendre des para-physicien isntallés dire que les mesures sont fausses parce que la théorie n’arrive ni a expliquer ni a prouver impossible, c’est quand même fort de café.
        entendre les même boulets de fauteuil dire qu’une poignée expérience qui marche pas peut réfuter une centaine qui marche, c’est a tomber sur le cul… a croire qu’ils ont raté les cours de logique du premier ordre.

        • Vos théories du complot vous font oublier que, par exemple, les énergies renouvelables ne sont pas la raison de la connivence qui détourne l’argent public, mais seulement l’alibi du moment. Il n’y a pas de cygnes blancs carbonisés, comme vous dites, où que ce soit. Un cygne noir, c’est l’expérience qui ne marche pas et qui réfute à elle seule toutes celles qui jusqu’alors n’avaient pas encore invalidé la théorie ou l’anticipation. Je ne sais pas de quel ordre religieux vous tenez les cours de logique qui prétendraient le contraire.
          Pour la LENR, la théorie est que l’expérience ne fonctionne que quand tous les sceptiques ont été évacués du labo et les manettes confiées à un disciple croyant, venu avec une grosse mallette et non fouillé. A ma connaissance, il n’y a eu aucune réfutation de cette théorie alors qu’elle est facile à organiser. A ma connaissance aussi, seul John Galt a réussi à trouver une source d’énergie quasi gratuite et illimitée, et beaucoup se demandent qui il est, certains prétendraient même que c’est un personnage de fiction.

          • Le système Gillier-Pantone (Conso divisée par 4 chez Gillier) est maintenant monté sur des centaines de tracteur et toujours pas repris par les industriels :
            « Voilà bientôt 7 ans (il a été « G Pantoné » début 2001) que le tracteur 22 travaille et les résultats de consommation sont toujours stables : de 21l avant montage, il demeure à 5 à 6l/heure (oui, oui, on sait que certains sont très irrités de ces bons résultats) de GO pur ou de mélange à 50 % d’huile + l’eau
            Pour ceux qui s’amusent à critiquer les systèmes « G Pantone » surtout s’ils sont rustiques, en disant qu’ils ne donnent pas de résultats ou bien qu’ils font casser les moteurs, nous sommes au regret de les contrarier mais vraiment heureux de confirmer que nous ne connaissons pas de cas où cela s’est produit. La rusticité n’empêche pas les résultats, au contraire elle démontre même la validité des montages. »
            http://quanthomme.free.fr/qhsuite/GillierPantoneDe2004a2010/GillierAntoine.htm

            • Pulvériser de l’eau dans le mélange air/carburant refroidi celui-ci, donc diminue son volume. Plus de volume air/carburant à chaque tour, c’est plus de travail. Pas de secret inavouable.

          • ca me fait rire votre théorie du complot…
            150 papiers publiés dans une revue a comité de lecture, et que des fraudes.
            des centaines de fraudeurs, dont des gens très expérimentés avant de deven,ir soudainement des voyoux… ca ressemble pas a une théorie de la conspiration ?

            aucune critique n’a survécu à la relecture par des gens compétents et pourtant ils auraient raisons… sur quoi?

            en fait il y a bien eu des fraudes au début, et de pathétiques incompétences. DOCUMENTEES (c’est nouveau , il y a des preuves?) c’est le MIT qui penché sa courbe pour cacher ce que certains pourraien confondre avec un succès… Les plus compétent disent que ca semble être un succès mais que la calorimétrie était tellement mauvais qu’on en était pas certain. en trichant, le MIT a résolu le doute.
            C’est pas une conspiration, c’est public… juste en prétendant que ca n’existe pas tout le monde les croit… a celuis qui crie le plus fort sans preuve.

            Caltech lui, avait une calorimétrie tellement mauvaise qu’il calibraient chaque jour, et étrangement le décalage a augmenté… la aussi tellement mauvais que c’est du de savoir s’ils ont triché ou juste fait n’importe quoi.

            Le plus choquant c’est que quelques années plus tard Nature a refusé de corriger le papier de Caltech … au cas ou certaine le prenne pour une victoire.

            Quand a la fraude suprême, Gary taubes un auteur qui voulait faire des pièces pour Broadway a fait un livre choc ou il expliquait que l’un des quelques plus grands calorimétricien de l’époque avec F&P, Bockris, avait injecté du tritium dans ses cellules les jours ou le DoE passait… statistiques à l’appui il y avait une corélation…
            sauf que Taubes avait fait disparaître des journées de passage du DoE. de plus Ed Storms a montré en testant que le comportement du taux de tritium après ijection ne correspondait pas a ce qui était observé, sans oublier que Loas Alamos et les physiciens du BARC en Inde avaient observé les même choses, et même fait des autoradiographie des électrodes.
            Le département startistique du texas AM a confirmé que la théorie de Taubes n’étaien basées sur aucun élément statistique une fois son cherry picking corrigé…
            et personne n’en a tenu compte… c’était trop cool, a condition d’ignorer d’autres labo nationaux et une fraude… ca expliquait tout…
            3 enquetes successives pout tenter de discréditer le gars… rien trouvé.

            et j’en passe… quoi que rapidement les preuves s’accumulant le discourt conspirationniste faussement fatigué qu’on entend ici a permit de prétendre que l’affaire était réglés.
            En plus c’est un problème très complexe, comme les semiconducteurs ou les supraconducteurs à haute température, et avec le blocus le domaine s’est encrouté, et appauvris… Il y a eu un phénomène similaire en aviation avant les frères Wright. ca n’avancait plus…

            La croyance en une conspiration internationale et en l’invalidité des preuves scientifiques disponibles est un cas très habituel de consensus scientifique délirant. on y retrouve les fraudes, manipulation de revues influentes, l’impossibilité d’utiliser la logique, le doute sur tout qui dérange mais sur rien qui arrange…

            vous en connaissez certainement quelques uns… il y a aussi eu la génération spontanée conte Semmelweiss puis Pasteur… Les avions imaginaires des frères Wright et les témoins peu fiables…

            ce qu’il faut c’est que vous vous informiez.
            commencez là :
            http://iccf9.global.tsinghua.edu.cn/lenr%20home%20page/acrobat/BeaudetteCexcessheat.pdf#page=35
            (bon je sais que le premier symptôme de la pensée de groupe conspirationniste c’est de refuser de s’informer alors je le fait pour les curieux sceptiques, les vrais)

            mais bon une conspiration ca explique tout… c’est des milliers d’escrocs, pas financés, des investisseurs fou qui ne savent pas que ca n’existe pas, ne vérifient rien et investissent des millions… des consortium de recherche, des labo nationaux, militaires, privés, qui fument la moquette, et ce à perte… pas de taxe climat, pas de plan quinquennaux, de green business… juste la certitude d’avoir sa carrière ruinée…

            c’est marrant la naiveté des croyants.

            • Ce n’est pas à moi de démontrer que ça ne marche pas, mais à vous ou aux teneurs de la LENR de démontrer que ça marche. Sans être spécialiste de ce point particulier de la science, je constate qu’aucune expérience menée selon les critères scientifiques habituels d’impartialité n’a permis de retrouver les résultats affichés par le petit groupe qui a monté sa propre revue, son propre comité de lecture et ses propres conférences, totalement déconnectés du reste de la communauté scientifique. Vous voulez que je change d’opinion ? C’est simple, que ces gens publient chez Springer ou Elsevier, dans une des revues existantes. C’est là que je publie quand mes papiers sont acceptés, que je suis fréquemment sollicité pour des comités de lecture, membre d’un comité éditorial, parfois co-éditeur de numéros spéciaux, je sais que c’est sérieux. S’ils ne croient pas à ce que disent les reviewers, dont il arrive qu’ils se trompent, qu’ils obtiennent que des sceptiques honnêtes (il n’en manque pas de volontaires) refassent leurs expériences et retrouvent leurs résultats. S’ils veulent conserver le secret sur certains points, qu’ils produisent un prototype industriel.

              Et pour en revenir au sujet de l’article, au bout de vingt ans, noir ou blanc, un cygne qui n’a eu aucun effet sur le monde est un cadavre pourri, point barre.

    • Tout à fait d’accord avec le LENR…
      En 2000 j’étais à ExpoScience international à Grenoble et un stand russe présentait DEJA la technologie LENR sans la nommer directement…
      Il existe de nombreuses répliques du phénomène, comme vous l’annoncez, dommage que le MIT et les quelques sceptiques (sans doute sponsorisés par SHELL, BP and so on…) ait été médiatisés à outrance…

      • Si ça marchait, quelqu’un serait déjà en train de faire du pognon avec. Je m’en tiendrais là.

        • ben ca commence

          L’e-cat s’est fair racheté par le fond Cherokee.
          LENR-Cities a des investisseurs et lance son financement.

          D’un autre coté ce n’est qu’au début de la phase industrielle. Le test clé de l’E-cat date de Octobre… Cherokee lui a payé après les test l’année dernière, et les Chinois ont suivi à Tianjin.

          les frères wright n’ont pas commencé par vendre un Falcon.

          vous vous rendez compte que votre argument est … absurde… il est très courant mais absurde.
          ce sophisme c’est celui de la théière (je ne croyait en votre truc que quand il y aura une application pratique sur mon bureau – la science par les nuls).

          c’est dingue comme wikipedia a rendu acceptable des sophisme pathétiques…
          c’est pas le seul… il y aussi le sophisme des crash d’avion (qu’il y ait des avion qui se crache n’interdit pas que le vol humain soit possible).
          Un autre c’est le sophisme de la théorie. si il n’y a pas de théorie ca n’interdit pas que ca existe.
          Un autres c’est que si on ne trouve pas de théorie dans un cadre théorique, ca n’indique pas qu’il n’y en ait pas dans ce cadre.
          Un autre, le sophisme de Huizenga, c’est que quand on est convaincu qu’une chose est impossible, alors toute preuve du contraires est forcément une erreur de mesure (pas besoin de savoir laquelle), ou sinon une fraude (pas besoin de preuve).

          c’est facile d’enfumer les gens naifs, surtout s’ils ne savent pas pourquoi ils y croient. (moi je connais le contenu des 4 papiers qui ont créé le mythe, réfutés, ca aide).
          marrant. 8)

          mon seul conseil c’est, informez vous. ce n’est pas de la conspiration, c’est de l’aveuglement par intérêt.
          de la pensée de groupe. tout est public mais ignoré. et vous vous faites enfumer par des lâches, des paresseux et des perroquets.

          • Il n’y a que trois manières de convaincre : 1. vous donnez une explication théorique et vous mettez le monde scientifique au défi de la réfuter, s’il n’y parvient pas, votre truc tient (mais vous n’avez pas fait fortune), 2. vous produisez en toute transparence une application, si ça marche votre truc tient (mais vous n’avez pas fait fortune), et 3. vous produisez en secret une application et vous vendez le produit, si ça marche votre truc tient (et vous avez fait fortune). Là on est dans le 4. vous faites miroiter à des benêts les capacités supposées de votre truc, si ça les convainc vous avez fait fortune (et vous n’avez jamais eu besoin que votre truc marche).
            Elf avait investi des millions dans des avions renifleurs. Figurez-vous que c’était une arnaque.
            La mine de Bre-X avait trouvé pour 20 milliards de dollars d’investisseurs. Figurez-vous qu’elle était salée.

            Un cygne noir se constate après sa réalisation, et il n’y a besoin de convaincre personne de ce qu’il était…

    • Tu n’as rien compris ! Un signe noir est par définition imprévisible.
      Des lors que l’on fait des prédictions, on ne parle plus de signe noir.

  • Personnellement, j’y verrais bien un soulèvement contre la théorie de l’évolution et toute cette science frelatée de la vie et de la terre qui tourne autour. Je pense que c’est ce qui est prophétisé en Apocalypse 13 :3 : « Et je vis l’une de ses têtes comme blessée à mort. ».
    http://www.contrepoints.org/2013/07/07/130197-une-diplomatie-francaise-incomprehensible#comment-459052

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Les décisions de la Finlande et de la Suède de solliciter leur adhésion à l'OTAN constituent une victoire majeure pour l'alliance militaire, mais une victoire bien plus douteuse pour ces deux pays. L'OTAN a grandement besoin d'un succès en ce moment, car ni la guerre économique contre la Russie ni le conflit en Ukraine ne semblent aller dans le sens de l'Occident. Reste à savoir si l'ajout officiel de deux autres pays nordiques constituerait un réel avantage militaire pour l'OTAN, mais au moins ce serait une victoire claire en termes de relat... Poursuivre la lecture

Le 6 août 2014, je publiais un article sur La neutralité de la Suisse et la guerre en Ukraine. J'y rappelais que la neutralité de la Suisse trouvait son origine dans la défaite de Marignan (1515) à partir de laquelle fut mis fin à la politique d'expansion des Confédérés.

Après une courte période, entre 1798 et 1815, la neutralité de la Suisse a toujours été effective, jusqu'en 1989. Elle est devenue de plus en plus relative notamment à la suite de son adhésion à l'ONU en 2002, bien que deux articles de la Constitution suisse énoncent q... Poursuivre la lecture

Les dommages causés par l'invasion de l'Ukraine par la Russie aux chaînes d'approvisionnements alimentaires mondiales semblent être encore plus importants que ce que l'on craignait. Selon certaines estimations, la production agricole de l'Ukraine destinée au marché mondial serait réduite de moitié. La pénurie mondiale d'engrais, également exacerbée par la guerre, menace de réduire les récoltes. Combinée à la sécheresse, l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) met en garde : "Une action humanitaire ciblée es... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles