Decadays : actualité du marché du Bitcoin

Tous les 10 jours, Yahn Wahli, trader professionnel, se propose de fournir un article concernant le trading de Bitcoin.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
bitcoin (Crédits Duncan Rawlinson, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Decadays : actualité du marché du Bitcoin

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 13 janvier 2015
- A +

Par Yahn Wahli.

bitcoin (Crédits Duncan Rawlinson, licence Creative Commons)

Nous abordons cette nouvelle année d’une manière très compliquée. Le prix du Bitcoin est au plus bas et le récent hacking de Bitstamp (2ème plateforme d’échange en termes de volume Dollars) n’améliorera pas la confiance dans les cryptos monnaies. 2014 a été une année très difficile pour ceux qui détenaient des Bitcoins à long terme, mais malgré cela, de très nombreuses et riches évolutions ont vu le jour. Comme beaucoup, je suis d’avis que les crypto-monnaies sont l’avenir. On peut comparer les crypto-monnaies d’aujourd’hui à l’internet de 1995. Les crypto-monnaies vont peu à peu faire partie de notre vie quotidienne et plus de personnes les adopteront, plus les prix monteront et se stabiliseront. C’est pourquoi je ne me fais pas de soucis sur les cryptos à long terme mais, pour ceux qui veulent rester actifs et profiter de la volatilité actuelle des prix, j’espère que cette nouvelle série d’articles vous aidera à réaliser des gains à la hauteur de vos espérances.

Dans mes articles « Decadays », je vous donnerai à chaque fois une règle à suivre absolument pour que votre trading soit profitable. Ces règles m’ont été enseignées aux universités de Lausanne, Genève et Paris. Ces règles sont très simples, mais absolument indispensables pour pouvoir survivre dans le monde du trading. Ensuite, les articles se termineront par un point sur la situation du Bitcoin. Là, je vous donnerai mes perspectives sur les jours à venir et les niveaux à surveiller.

La toute première règle à respecter est que le marché a toujours raison !

Même si le marché agit totalement irrationnellement, il ne se soucie pas de ce que vous pensez. Ça ne sert à rien de se dire : « le marché devrait faire cela ». Non, le marché fait ce qu’il a à faire, un point c’est tout. Le marché ne se soucie pas de vous, que vous investissiez à partir d’analyses fondamentales ou techniques, il ne se pliera pas à vos désirs. Ce que vous devez absolument comprendre ici, c’est qu’il n’y a qu’un juge sur les marchés, et c’est le PRIX, ce n’est pas vous. Une fois que vous avez bien assimilé cela, il vous faut encore adopter l’état d’esprit du trader. Quand vous décidez de prendre une position, faites-vous un plan et tenez y vous ! Laissez de côté toutes vos émotions, réfléchissez en toute objectivité et en toute indifférence. C’est à ça que l’on reconnaît un trader. Il est capable d’admettre qu’il a eu tort et de prendre sa perte, au lieu de se lamenter et d’attendre que le marché se retourne enfin comme « il devrait le faire ». Non, rappelez-vous, le marché ne « doit » rien faire du tout ; il « fait ». Si vous vous êtes trompé, prenez vos pertes. Mais ne le prenez pas personnellement. Aucun trader au monde n’a toujours raison, la plupart ont même mis plusieurs années avant d’adopter cet état d’esprit et ce n’est qu’à ce moment-là qu’ils sont devenus rentables.

Avoir cet état d’esprit de trader vous permettra de savoir de manière neutre, objective, quand couper vos pertes et quand prendre vos gains. Sans que vous ne vous posiez de questions existentielles. Cela vous permettra ainsi de protéger votre portefeuille et de ne pas vous engager dans des trades « affectifs ».

Le point sur le Bitcoin en ce début d’année

bitcoin

La tendance générale est à la baisse. Comment savoir dans quel sens va une tendance ? En fait, c’est assez simple. Pour qu’une tendance soit haussière, il faut que les hauts soient toujours plus hauts que les précédents. À l’inverse, quand une tendance est baissière, les bas sont de plus en plus bas. C’est exactement ce que nous pouvons observer sur ce graphique en unités de temps journalières. Donc pour tous ceux qui investissent à long terme et ne tradent pas quotidiennement, ne prenez pas de positions longues pour le moment ! Rappelez-vous, « le marché a toujours raison » ! Même si beaucoup de personnes se disent : « le Bitcoin est tellement sous-évalué que c’est le moment d’acheter », gardez vos émotions de côté et adoptez l’état d’esprit trader.

Les 18 et 30 décembre, le marché est allé tester un support (flèches vertes) de long terme avant qu’il ne cède dans un violent break out le 3 janvier. Aux niveaux de prix actuels, il n’y a plus de support en place pour supporter les prix et amorcer un retournement de tendance. Pour ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas shorter le Bitcoin, il faudra donc attendre un autre signal de retournement.

Les prochains jours ne s’annoncent pas très radieux, le Bitcoin pourrait bien repasser en dessous des $255 assez rapidement. Attention toutefois, pour ceux qui connaissent la théorie des « vagues d’Elliot » (théorie qui sera abordée dans un prochain article), le trend baissier arrive à son terme. Donc il n’est pas impossible que les prix se retournent à moyen terme. Surveillez donc les signaux annonciateurs de retournement et surveillez surtout la zone des 303$ pour ces prochains jours.
Dans ces circonstances, ne changez pas vos plans de trades. Ceux qui sont short, rapprochez vos stops, et pour ceux qui attendent un retournement de situation, soyez encore un peu patients.

Yann Wahli est Gestionnaire du fonds de placement Cryptocoins et CFO de Crypto Finance Analysis Consulting

Voir les commentaires (28)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (28)
  • En fais vous avez tord, les crypto-monnaies sont une nouvelle technologie inédit dans toutes l’histoire de l’humanité. Donc il est impossible de savoir en quoi que le long et surtout le court terme sera constitué, tout ce que l’on peut voir est que le réseau se développe de manière spectaculaire malgré les chutes de prix qui l’est tout autant. Donc ce que je conseil de fais à mes clients est d’acheter un bitcoin de le laisser sur des clés USB et de ne plus y penser pour l’investissement. Par contre pour ceux qui veulent se faire de l’argent a court terme est d’investir dans les startups ou altcoin qu’ils jugent pertinents, comme à ce moment le réseau safe network avec ça crypto-monnaie le safecoin selon mon avis bien sûr, fiez-vous toujours à votre propre jugement.

    • Ce qui est impossible, c’est de dépasser son horizon d’incompétence. Ce que vous ne savez pas faire, d’autres le peuvent peut-être.
      En l’occurrence, l’analyse technique fonctionne, et ça se joue sur le court terme.
      L’analyse fondamentale, pour peu qu’elle soit bien faite, permet de voir à long terme.

      Alors, bien sûr, il n’y a aucune garantie.
      Mais de là à dire que c’est impossible…

      • Ok donnez-moi une baise ou montée des prix qui était prévisible depuis début 2014. La seule que je connais était les énoncés de la banque centrale de Chine et la vente de stock de Silk Road par la FED. Et même tant qu’à la les prix étaient devenus tellement imprévisibles pour des raisons obscure que ça faillait pas la peine.
        Les seuls qui ont pris profits de la situation était les échangeurs de devises et les adversaires du bitcoin pour l’instabilité des prix.

  • Pipotage mimétique classique pour nous faire croire que le BTC est une monnaie comme une autre. D’accord, bon, aujourd’hui j’invente un algorithme qui casse rapidement la clé. Demain, le BTC n’existe plus. Mais avant, je vends petit à petit … provocant de petits crach … de petit hacks …

    Jusqu’à ce que la somme des BTC soit égale à zéro.

    • Question pipotage, vous savez de quoi vous parlez, au moins…
      Si vous inventez un algorithme qui « casse » rapidement une clé, ce n’est pas le Bitcoin, que vous faites tomber, mais une majorité des plateformes sécurisées dans le monde, à commencer par les services bancaires, Paypal, etc.

      Et si c’était déjà fait aujourd’hui, vous pourriez détourner des milliards des banques. Dès maintenant.

      • Les yes-cards, les fausses clés, les in-between, existent toujours, elles font perdre des milliards aux banques et aux organismes des paiement. Le but pour le faussaire n’est pas de couler le système, mais de prélever sa dîme. Détourner des milliards aux banques est le meilleur moyen de se faire coffrer.

        • Sauf que pour cracker Bitcoin, il faut cracker un système de clés dont l’algorithme est public et utilisé par tout le système bancaire, d’innombrables services sécurisés, etc.

          Le type qui arrive à faire ça, il n’a pas besoin de s’occuper de Bitcoin, il peut taper dans des caisses autrement plus grosses.

          Sérieusement, quand on n’y connaît rien à un sujet, vaut mieux pas se ridiculiser…

        • Le Bitcoin est un réseau décentralisé, il n’a donc pas de point central d’attaque comme sur un site internet ou le système bancaire. Il est en théorie cassable avec la puissance des ordinateurs quantique mais ceux-ci n’existent pas.
          Les hackeurs ne se font pas chier, ils se baladent dans le metro ou les cafés et prennent tous les codes de carte bleu a 30m a la ronde ainsi que 20 euros a chaque passage. Je dis « hackeur » mais tout le monde peut le faire, les vrais hackeurs ont fait sauter la limite de 20 euros et vous prennent tout d’un coup.
          Le Bitcoin par contre, ils ont laissé tombé depuis un moment.

        • Savez-vous ce qu’est une yes-card?

          Une « fausse clé »?

          • Une yes-card est une carte bancaire dont on a recodé le protocole d’authentification (RSA) pour qu’il valide systématiquement la transaction.

            Une « fausse clé » c’est une clé qui produit le même HashCode qu’une autre, dans le cas du chiffrement de porte-monnaie du logiciel Multibit (utilisé pour les BTC), plusieurs clés peuvent produire le même HashCode et donc ouvrir le « wallet » permettant d’accéder aux BTC.

            D’ailleurs, d’après ce que dit le patron de Bitstamp « Nejc Kodrič » c’est justement les « wallets » qui ont été cassés (operational wallets were compromised).

            Concernant les clés des BTC proprement dites, c’est un type de PKI différent : la clé publique est une courbe elliptique, c’est nettement plus balaise à craquer, même en parallélisant sur OpenCL ou Cuda.

            • Ce ne sont pas les wallets qui ont été cassés chez Bitstamp, c’est leur code de création de nombre aléatoire qui n’était pas aussi aléatoire qu’il l’aurait dû.
              Comme pour la faille Coinbase qui a eu lieu il y a quelques semaines.
              Si Bitstamp n’avait créé qu’un seul wallet de la sorte, ça n’aurait jamais été cracké. C’est la répétition de la créations de wallets avec cette faille propre au développement Bitstamp qui a permis de pénétrer leurs systèmes.

              • Oui oui, Il y a une faille, non pas dans les algos de création de nombres aléatoires (ils font ce qu’on leur demande de faire), mais dans la méthode de validation de la suite aléatoire. Par exemple, on s’accorde sur le fait que le spectre doit être plat, or sur une longue clé cela disqualifie 80% des combinaisons. La théorie de l’information aurait-elle une faille ?

  • faire de l’analyse technique sur le bitcoin me parait surréaliste.

  • Je suis rassuré sur le bitcoin :). rien qu’en regardant le comportement du prix sur le chart présenté, on voit que c’est un marché comme tous les autres confrontant offre et demande.

    • Le marché trouve d’abord du support à entre 280 et 320
      Puis faible réaction sur le retour au 320 (force)
      Le support pousse alors le prix plus haut.
      La hausse est rapidement stoppée entre 460 et 420
      Le prix se stabilise sur les 380 (prix d’équilibre, cad le but de tout marché)
      Si on avait tracé une ligne sur le plus bas de début Octobre et le plus bas de début novembre, on aurait immédiatement remarqué que le support n’était plus en mesure de pousser le prix plus haut (au dessus de 380 début Dec). La demande temporaire a été complètement absorbée, le marché est faible => Endroit idéal pour ouvrir des positions shorts.

  • Ah l’analyse technique! Sinon vous avez pensé à vous lancer dans la gyromancie ? Il paraît que c’est encore plus efficace.

  • Mais comment le bitcoins peut perdre 25 euros en un jours la faute aux spéculateurs qui vendent en mass ?

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
cryptomonnaies
3
Sauvegarder cet article

Par Liz Wolfe. Un article de Reason

Le monde des crypto-monnaies a pris une raclée la semaine dernière. Le prix du bitcoin est tombé à des niveaux jamais vus depuis 2020 ; Coinbase, la plus grande bourse de crypto-monnaies, a vu son action s'effondrer ; et un stablecoin important appelé Terra, ainsi que sa crypto-monnaie associée, Luna, se sont effondrés.

En réponse, les opposants aux crypto-monnaies se sont emparé de Twitter pour danser sur la tombe du bitcoin, et les subreddits qui étaient auparavant remplis de célébrations... Poursuivre la lecture

Par Simone Wapler.

Vinted, Leboncoin, eBay, Airbnb… vous avez pris l’habitude de vendre ou même louer sur ces sites d’intermédiation ? Cette année, les montants de vos transactions apparaissent sur votre déclaration de revenus pré-remplie.

C’est le fruit de la réglementation qui depuis 2020 oblige ces plateformes de mise en correspondance de communiquer à l’administration française l'identité des personnes cumulant plus de 3000 euros annuels de ventes ou effectuant plus de 200 ventes annuelles. Pour les locations meublées, le pl... Poursuivre la lecture

Par Gérard Dréan.

Sur la chaîne américaine CNBC, Nassim Nicholas Taleb, le célébrissime auteur du livre Black Swan, s’en est récemment pris au bitcoin, et à travers lui aux cryptomonnaies en général, en déclarant :

Ça a toutes les caractéristiques d’un schéma de Ponzi. Tout le monde sait que c’est un Ponzi.

Les critiques de Taleb

Eh bien non. Malgré tout le respect que j’ai pour Taleb, moi je ne le sais pas. D’ailleurs je me méfie toujours quand quelqu’un dit « tout le monde sait que… » En général, c’est qu’on n’a pas de ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles