La légion d’honneur a-t-elle encore un sens ?

L’économiste vedette Thomas Piketty a refusé bruyamment la Légion d’honneur. Que faut-il en penser ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Médaille de chevalier de la Légion d'honneur Credit Sunny Ripert (Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La légion d’honneur a-t-elle encore un sens ?

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 2 janvier 2015
- A +

Par Kevan Saab.

Médaille de chevalier de la Légion d'honneur Credit Sunny Ripert (Creative Commons)En refusant bruyamment la Légion d’honneur, l’économiste vedette Thomas Piketty a remis sur le devant de la scène la question de l’attribution de la plus haute distinction de la République. Cette année encore, on estime qu’à elle seule cette récompense sera remise à plus de 3 000 récipiendaires civils et militaires.

Comme à l’accoutumée, les nominations proviennent essentiellement des ministres, bien qu’il soit pourtant désormais possible pour chaque citoyen de proposer la nomination d’un individu méritant (un dossier soutenu par 100 signataires du même département doit alors être déposé par le préfet, validé puis transféré au grand chancelier de la Légion d’honneur). Évidemment, l’actuel processus de sélection s’accompagne tous les ans de nominations trop nombreuses, très politiques et bien souvent difficilement justifiables. À titre d’exemple, et sans vouloir incriminer personnellement les personnalités suivantes, Mimi Mathy, Jack Lang, Arnold Schwarzenegger, les chanteurs Stone et Charden ou encore Salma Hayek ont-ils des mérites éminents acquis au service de la nation soit à titre civil, soit sous les armes dignes de la plus haute distinction française ? Certes, les critères d’attribution de cette récompense sont ouverts à l’interprétation, mais on distingue sans mal à chaque promotion que les renvois d’ascenseur et le copinage semblent être les seules raisons rationnelles pour expliquer la présence de certains noms au Journal Officiel.

On estime aujourd’hui à 92 000 le nombre de membres de la Légion d’honneur, un chiffre qui s’explique en partie par l’Histoire sanglante de la France dans la première moitié du XXème siècle (1ère Guerre Mondiale, 2ème Guerre Mondiale, Guerre d’Indochine, etc.) et par la volonté des gouvernements de l’époque de récompenser le sacrifice exceptionnel de plusieurs générations de Français (à titre d’indication la Légion d’honneur comptait 362 000 membres en 1962). Seulement voilà, alors que les conflits du siècle passé s’en sont allés, la Légion d’honneur continue d’être distribuée allègrement dévaluant ainsi le prestige de ses membres vivants ou morts les plus méritants.

Plus scandaleux encore, cette appartenance à la Légion d’honneur ouvre aux médaillés la possibilité de scolariser gratuitement leurs filles dans des établissements d’élite dont l’accès est réservé aux filles, petites-filles et arrière-petites-filles de membres de la Légion d’honneur, de Médaillés militaires ainsi que de décorés de l’ordre national du Mérite. Malgré les très bons résultats scolaires obtenus par ces établissements, on est en droit de se demander si un tel privilège digne d’une société aristocratique a encore sa place dans une démocratie moderne.

En 2015, 128 ans après le scandale des décorations qui avait à l’époque coûté son poste au président de la République Jules Grévy, la Légion d’honneur est en passe de redevenir dans l’opinion publique cette breloque républicaine ringarde à laquelle tout le monde peut prétendre moyennant un minimum d’amitiés politiques.

Voir les commentaires (72)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (72)
  • Le plus triste est que c’est justement ces legions accordés à des personnalités sans raison sérieuse qui discrédite celle offerte dans le même temps à des personnes qui, eux, ont œuvrés pour notre pays mais dont le nom est rendu inaudible par les stars à paillettes…

  • Quand on parle de légion d’honneur je ne peux m’ empêcher de me rappeler de cette breloque passée dans les toilettes par ce soldat de la guerre de 1914. A Noël il joue à saute mouton avec les soldats Allemands qui sont aussi jeune que lui. Ensuite ses amis meurs dans ses bras alors qu’il essaye de les sauver. A la fin de la guerre on lui octroie la légion d’honneur. Fier de lui sa famille lui demande de la montrer. Trop tard. Lui a cherché un sens à tout ça et a pensé que la légion d’honneur était plus à sa place dans les toilettes et à tiré la chasse. Est ce que cette histoire vrais répond à la question?

  • Merci pour votre billet. Ce qui a surtout retenu mon attention, c’est la raison évoquée par Thomas Piketty à son refus : « je ne pense pas que ce soit le rôle d’un gouvernement de décider qui est honorable ». Point de vue qui rejoint celui du syndicaliste Edmond Maire : « Ce n’est pas à l’État de décider ce qui est honorable ou pas ».

  • Moi j’ai découvert qu’il fallait la payer sa déco, et qu’il y avait une cotisation à payer au club des décorés. Maintenant pourquoi Piketty l’a refusé? Il n’a pas de fille? 🙂

  • « ou encore Salma Hayek ont-ils des mérites éminents acquis au service de la nation soit à titre civil, soit sous les armes dignes de la plus haute distinction française ? »

    Je dirais qu’elle en a au moins 2. 🙂

  • De mon point de vue un premier bon point pour monsieur Piketty. On peut se demander par contre où sont les féministes de combat au moment où on propose la Légion d’Honneur à un homme connu pour ses violences envers son ex-compagne (cherchez « Piketty Philippetti » sur Google ou sur le site de h16)… En tout cas si un jour pour je ne sais quelle raison on devait me proposer une telle décoration ma fille serait la seule raison pour laquelle j’envisagerais de l’accepter. Heureusement, vu mes connexions dans les ministères et la haute administration ce cas de conscience a peu de risque de se présenter à moi 🙂

    • Les femmes sans être féministes ont souvent depuis longtemps constaté à leur dépens les inégalités de sexe, sauf bien sur si l’on se trouve p… ou soumise ou bien marié comme il se devrait dans une dite république où l’on a imposé le mariage homosexuel sous prétexte d’avancée intellectuelle , cela étant de l’intérêt de copains, du profit à venir de notaires, et dans la perspective malheureuse pour le sexe fait faible de fabriquer sur mesure ou de commercialiser des enfants. Nous sommes en pleine régression morale, intellectuelle, et cela se voit.

  • Encore ce privilèges aristocratique dans ce qui n’est pas une démocratie…

    • un pays est il encore une démocratie quand 53% des redevables de ce pays sont exemptés de payer l’impôt sur le revenu? l

      • Ce pays n’a jamais été une démocratie. Quand a-t-on vu en France un gouvernement du peuple par le peuple, et pour le peuple ? Et les 53% qui ne paient pas l’impôt sur le revenu (IR), paient la TVA qui rapporte plus que l’IR.
        Autre chose, le droit de vote est une couillonnade. Qui vote le fait pour cautionner l’attribution d’un privilège avant d’attribuer une « charge ». Etc, etc… Mais pour en rester à la Légion d’honneur, cela signifiait quand il y avait quelque chose à signifier. Ce n’est plus le cas dans la société du spectacle, des stars ( de l’émotionnel jouisseur)… Et pêle-mêle, Mireille Mathieu qui chante en Chine, c’est ça la Légion d’honneur ? Donc un fourre-tout. Aristocratie, Noblesse, Sénat, Baronnies territoriales, privilèges abolis, vive la révolution ! 1792 aurait peut-être pu…

    • très loin de là.
      Il y a les copains souvent incompétents et malhonnêtes …
      Et les autres qui les engraissent.

  • Cette légion d’honneur est un vrai piège à gogols
    – Soit vous êtes le digne copain d’un copain qui …. (Servier par exemple)
    – Soit vous la méritez vraiment …. et la promotion serait très rare … donc une reconnaissance réelle
    – Soit comme Piketti vous dérangez parce que les thèses que vous développez ne sont pas dans le droit fil de la pensée unique à laquelle tout citoyen digne de ce nom doit allégeance sans conditions aucunes … alors « ON » vous décerne la légion d’honneur …. en guise de muselière
    Brassens, Sartre entre autres l’ont bien compris …

    • Piketti dérange ? LOL ! 😀

    • « les thèses que vous développez ne sont pas dans le droit fil de la pensée unique  » vous voulez rire. son bouquin est dans le droit fil de la pensée unique (égalitarisme, haine des riches et du capitalisme…). si il dérangeait on ne lui ferait pas autant de publicité t on aurait pas voulu lui décerner la légion d’honneur. son bouquin a été avant tout démonté à l’étranger. en france, il y a eu bcp moins de critiques (en tout cas dans les médias francais).

    • Surprenant que Piketty dérange les joyeux dépensier de gôche. Il est la bible des socialistes et autres bobos en matière d’économie. Pas notre prix Nobel !

  • si piketty avait voulu y renoncer il l’aurait fait avant la parution au JO. En fait en annonçant après son refus il se fait de la com

    minable (comme son bouquin)

  • C’est vrai, qu’a t’on à faire de ces médailles ! Pour qui se prennent-ils ces services qui coûtent aux contribuables ? Çà devrait disparaître. Pour les méritants, C’est l’argent qui sert à nourrir ces employés, eux et leur famille qu’il faudrait redistribuer. Le people politique n’intéresse plus personne. D’autres services du même genre devraient, aussi disparaître. C’est ça faire des économies……..

  • Avec le temps, cette décoration autrefois prestigieuse, n’a aujourd’hui, à mon très humble avis, pas plus de valeur que la médaille en chocolat !!!

  • Etant donné ce qu’en disait son instigateur : « On appelle ça des hochets, je sais, on l’a dit déjà. Et bien, j’ai répondu que c’est avec des hochets que l’on mène les hommes »; on peut légitimement se demander si elle a un jour eu un sens.

  • Ma fille, profitant de la Légion d’Honneur de son grand-père, a pu faire toute sa scolarité lycéenne dans les maisons d’education de la Légion d’Honneur.
    La Grande Chancellerie de la Légion d’Honneur est toujours soucieuse d’y recruter des professeurs d’excellence dans toutes les disciplines et je dois dire que ça lui a été très profitable au lieu de fréquenter des lycées de m… en banlieue, imposés par la carte scolaire.
    En revanche parmi les élèves souvent issus de familles des beaux arrondissements de paris, l’ambiance reste très snob et il n’y a pas de mixité de camaraderie entre les nantis et les autres.

  • Le gouvernement a voulu acheter à peu de frais la caution morale d’un des derniers chantres de l’égalitarisme à tout prix. Ce dernier répond par un caprice, sous raison que le gouvernement ne veux pas de sa réforme fiscale confiscatoire.

    On se demande ce qui alimente le plus le débat : l’arrogance de Monsieur Piketty, qui trouvant la France pas assez socialiste, s’enrichit en vendant des forêts où il revisite l’égalitarisme dans une vision qui fait de Marx un ultra libéral ou la question de savoir si Flamby ne met pas en œuvre les enterrements économiques prônés parce qu’il a peur de Mme Merkel, s’il a peur de Mr Gataz ou s’il a juste peur de prendre une décision.

    Bref, cette histoire de refus de la légion d’honneur me fait penser aux caprices de Marie Antoinette qui prenait du matin au soir la tête de Louis XVI sur la nécessité de trouver des fonds pour financer ses ‘absolument nécessaires’ extravagances vestimentaires pendant l’été 1789.

    • Le plus étonnant dans cette promotion / refus de cet économiste notoire (ment incompétent) est de constater que cette situation ubuesque est couronnée par une plainte pour violences conjugales retirée par la plaignante alors qu’elle allait être bombardée Ministre de la Culture. La morale de l’histoire est que des personnages sans morale font la morale à toute la Terre et que par moralité il refusent de recevoir cette distinction étatique immorale qui à notre époque est censée représenter – quand même un peu – pour un temps encore – une caution de haute valeur morale.

      • tiens??? J’en connais un moi qui a fait l’objet d’une plainte plus que justifiée en droit en fait tant il était nuisible et prompt à s’asseoir sur la loi (un fonctionnaire……) qui s’est trouvé ensuite décoré de la légion et fier de l’accepter… Misère et hypocrisie d’un pouvoir qui ne tient qu’à des réseaux que je considère mafieux puisque l’on encourage un profil des plus miteux.

  • Ce n’est pas une distinction de l’État. Au sens strict, c’est un impôt, déguisé en hochet. Plusieurs personnes de ma famille ont été distingués ou par la Légion d’Honneur (d’Horreur) ou par celle du Mérite. A chaque fois, il faut cacher au bassinet pour être décoré et c’est la Monnaie de Paris qui envoie la facture. Entre 200 et 1000 € selon les breloques. Si l’État – « La patrie reconnaissante » – était vraiment reconnaissant, il ne ferait pas payer ses distinctions et honneurs rendus. Même posthumes il faut payer. C’est un véritable scandale permanent. Moi je refuserais d’être pressurisé une fois de plus par le cynisme de cet État français qu’a jamais assez de fric. Voir le loto qui est géré par Bercy…

  • D’accord sur le point que la légion d’honneur n’est plus ce qu’elle était sensé être à son origine qui consistait sous Naopléon 1er à récompenser la bravoure d’un soldat.

    Mais Piketty la refusée non pas parce qu’il remet en cause cette distinction mais parce qu’il ne veut pas être décoré par un gouvernement qu’il lui a déçus de n’être pas plus interventionniste en économie.

    D.J

  • LIBERTE –EGALITE – FRATERNITE
    La Légion d’honneur- il s’agit d’un titre de noblesse et cela dans une république ???
    Le 29 floréal an X (19 mai 1802), est promulguée la loi portant création et organisation de la Légion d’honneur, après avoir été adoptée par le Corps législatif par 166 voix sur 276 votants.
    Le nouvel ordre, dû à l’initiative du Premier Consul Bonaparte, se voulait un corps d’élite destiné à réunir le courage des militaires aux talents des civils, formant ainsi la base d’une nouvelle société au service de la Nation.
    Le 14 floréal an X (4 mai 1802), Bonaparte déclarait au Conseil d’Etat : « Si l’on distinguait les hommes en militaires ou en civils, on établirait deux Ordres tandis qu’il n’y a qu’une Nation. Si l’on ne décernait des honneurs qu’aux militaires, cette préférence serait encore pire car, alors, la Nation ne serait plus rien ».
    Il élargissait donc à tous les citoyens le principe des décorations nationales établi dans l’article 87 de la Constitution de l’an VIII et réservées « aux guerriers ayant rendu des services éclatants en combattant pour la République ».
    Il était composé de quatre grades (légionnaire, officier, commandant, grand officier). La dignité de grand aigle ou grande décoration ne fut créée qu’en 1805 (30 janvier). Hors action d’éclat, une durée de services de vingt-cinq ans était requise tant pour les services militaires en temps de paix, que pour les fonctions civiles. Les titulaires de la Légion d’honneur après réception d’une lettre d’avis devaient prêter serment à la République, puis, à l’Empereur. Le 15 juillet 1804 l’Empereur procéda à la première distribution de la Légion d’honneur dans la chapelle des Invalides au cours d’une fastueuse cérémonie officielle, la première de l’Empire. Napoléon, entouré des grands dignitaires de l’Etat, reçut le serment des grands officiers de la Légion d’honneur puis de toute l’assemblée des membres de l’ordre : maréchaux, invalides et soldats mais aussi savants, écrivains et artistes. Si dans son premier siècle d’existence l’ordre de la Légion d’honneur était resté dans le domaine civil assez fermé, le XXe siècle voit s’étendre la diversité des activités récompensées ; l’ordre est ainsi devenu une institution ouverte et représentative de l’élite vivante d’un pays moderne En 1962, la Légion d’honneur comptait plus de 300 000 membres. Alors que la France retrouvait le temps de paix, le général de Gaulle estima qu’il convenait d’arrêter cette progression qu’il jugeait dangereuse pour le prestige de l’institution. Il fixa dans le code de la Légion d’honneur un objectif à atteindre pour la fin du XXème siècle : 125 000 membres.
    Dans la culture chinoise impériale, et ce jusqu’à la fin de la dynastie Qing (finissant en 1911), les lettres et administrateurs chinois ainsi que les officiers militaires utilisaient une variété de codes visible pour distinguer leur rang et position. L’un de ces codes fut l’utilisation de billes de formes rondes ou ovales de couleurs sur leurs chapeaux, appelées « boutons de mandarin ».Comme il y avait neuf rangs dans la hiérarchie civil ou militaire des mandarins, neuf « couleurs » furent utilisées pour différencier ceux-ci et contrôler par le Ministère des Rites. Toute ressemblances avec la France n’est pas fortuite, car il suffit de voir nos mandarins sur les plateau de TV avec leur boutons sur les revers de leurs costards.
    Voyez l’inflation des promus y compris les sportifs qui habitent en Suisse.

    • Hello Chris, vous êtes sur un forum libéral ici et votre laïus égalitariste et votre apologie de la démocratie populaire sont plutôt malvenus.

      Il y a des forums communistes et anarchistes plein le web, inutile de venir troller ici : vous ne trouverez personne pour juger moralement les rares héros qui ont eu le courage et les moyens de fuir ce qui deviendra bientôt le dernier état communiste au monde (vu ce qui semble se passer à Cuba et en Corée du Nord)

      • les libéraux sont favorable à l’égalité de droit (à l’inverse des socialistes favorable à l’égalité réelle qui implique une non égalité des droits). il est frappant de voir à quel point les socialistes sont favorable aux privilèges et aux différences de traitement

        • Parceque dans un pays socialiste nul ne doit reussir qu’a travers l’etat.

          Et avec l’autorisation exclusive de celui-ci.

      • Stéphane, votre commentaire est ridicule. Je suis un libéral et regrette que nous soyons si mal représentés.

        • Nous ne sommes pas r

        • Chris,

          Nous ne sommes pas représenté par ces gens : ces gens se font élire ou se font nommer. Ils profitent du système, et alors ? Pourquoi devraient ils se gêner ? Sous quel principe socialiste moralisateur ? Ils nous représentent ‘mal’, mais pourquoi devraient-ils nous représenter ‘bien’?

          La démocratie, c’est donner la souveraineté au peuple, ce n’est pas de donner le pouvoir politique au peuple qui le déléguerait à des gens en leur signant des chèques en blanc.

          On vote (à la tête du bonhomme) et après, hop, on s’occupe plus de rien… l’Etat tout puissant s’occupe de tout… Dormez braves gens, on vous promet qu’ont va s’occuper de tout.

          Les hommes publics ne sont pas les supermans qu’ils nous ont vendus … mais vous vous attendiez à quoi ?

          La liberté s’applique aussi à ses gens, eux aussi ont le droit d’user et d’abuser de ce droit : ils ont le droit d’être humain, d’aimer les boutons de mandarins, les vacances sur des Yachts, les diners au Fouquets et les comptes en Suisse.

          « La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi l’exercice des droits naturels de chaque homme n’a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société, la jouissance de ces mêmes droits.  »

          Et oui, notre pauvre Etat socialiste ne marche pas, parce que les gens ne sont pas tous des bisounours, des clones du citoyen idéal, altruiste, désintéressé, honnête, parfait … ah zut alors !

          • OK sur ce commentaire.

            • Cool 🙂

              Franchement, vendre des médailles en chocolat pour que des gogos puissent briller en société en faisant le malin, est un des trucs qui peut rester régalien, ca ne me dérange clairement pas.

              Je trouve cela même plutôt pas mal coté retour sur investissement.

  • La légion d’honneur est importante car elle permet de reconnaitre tous ceux qui ont effectivement perdu leur honneur.

  • Je connais des officiers qui ont été décorés de la Légion d’Honneur pour avoir risqué leurs vies sur divers théâtres d’opérations. S’ils avait pu la refuser, ils l’auraient fait.

    Il suffit de lire les commentaires précédents pour se rendre compte que cette médaille n’est plus glorieuse pour les gens qui l’ont réellement méritée.

    • Ce qui est étonnant quand même, c’est que les généraux français 4 et 5 étoles se précipitent tous pour occuper le poste de grand chancelier de la Légion d’honneur. Cela démontre au passage la force d’attraction des breloques rouges, au moins sur les hauts fonctionnaires…

      Il est vrai que 300 généraux désoeuvrés à occuper, ça fait du monde, et qu’un général 4 ou 5 étoiles n’a généralement jamais risqué sa vie ailleurs qu’à Paris, en traversant un passage piéton au feu vert devant l’Ecole militaire…

      Ok, je sors…

  • tout dépend pour quelle(s) raison(s) et par qui elle est attribuée.

    • Je crois que de la part de Piketty, c’est plutot un exercice de distanciation par rapport a un gouvernement socialiste a l’ancienne avec lequel il n’a pas interet a s’associer. Il lui serait certainement plus difficile de vendre sa daube « novatrice » en s’associant avec de pareils ringards/loosers alors meme qu’il est en train d’essayer lui-meme de vendre sa version remixed and repackaged du Kapital de Marx. Il ne veut surtout pas que les socialistes Francais participent a detruire dans l’oeuf son petit fond de commerce. Ce genre de charlot est toujours ambitieux (let’s take over the world Pinky !).

      Mauvaise pub.

      • Je dois être paranoïaque ; mais ne croyez vous pas qu’il puisse y avoir connivence entre celui qui offre et celui qui refuse pour que la sauce prenne réellement ? Parce que Piketty, a part sur Contrepoints, où en entend-t-on parler ?

        • Cela m’a traversé l’esprit hier soir, mais je me suis dis que je voyais le mal partout, alors j’ai pas osé le proposer ici 😉 gros coup de pub qd même…

          • en fait, je me demande s’il n’est pas plus sain de « voir le mal » plutôt que ressentir une sorte de gêne pour le journaliste nous délivrant un tel scoop ?

            • Effectivement!
              Je lui laissais le bénéfice du doute à Mr Piketty jusqu’à ce que je lise ici, qu’il le savait depuis belle lurette, là j’abandonne! Du coup j’ai de moins en moins de respect pour l’histoire et les traditions de la république, je ne suis pas allée au 11 nov par exemple 😉

  • Eh bien que voila une belle brochette d’amis…

    Pierre Bergé joyeux propriétaire du Monde, Mimie Mathy, Jean Tirole, Thomas Piketty (déjà évoqué), ma crémière et son chien.

    Vu sur le Monde:
    http://www.lemonde.fr/culture/article/2015/01/01/modiano-piketty-et-mimie-mathy-dans-la-promotion-de-la-legion-d-honneur_4548255_3246.html

    La terre doit être tellement retournée dans certains cimetières qu’avec une poignée de semences on devrait avoir une récolte absolument record l’année prochaine.

    • Ouais enfin Tirole c’est normal, il est prix Nobel. Que les nobelisés soient distingués, ça me semble normal, car il contribue au rayonnement de la France.

  • « L’économiste vedette Thomas Piketty a refusé bruyamment la Légion d’honneur. Que faut-il en penser ? »

    Que tout mauvais économiste qu’il soit, il a pour une fois fait un calcul rationnel et en a conclu que le refus de sa distinction lui rapporterait plus de bénéfices que son acceptation. Dans la mesure où la légion ne vaut plus rien, le bruit de son refus lui a offert une nouvelle page publicité qui lui rapportera gratuitement des euros sonnants et trébuchants dans les semaines à venir.

  • Que disent les féministes de ces établissements réservés aux « filles » ?
    Pourtant un certain nombre de ces professionnels de l’associatif ont été décoré …

    Quant à la LH, elle honore surtout « à titre militaire » …

  • Elle serait attribuée pour mérite(s) éminent(s) !
    Copié/collé du site « legiondhonneur.fr »:
    – Qu’est-ce qu’un « mérite éminent » ? Il n’en existe pas de définition théorique ou de liste exhaustive. C’est la mission du conseil de l’ordre de juger, à partir des éléments de carrière qui lui sont donnés et selon la jurisprudence de l’ordre, s’il y a ou non mérites éminents.
    C. Duflot , en 2012, en avait distribué une trentaine à ses copains/copines.
    Cette médaille est passée de la gloire à la flétrissure. Tout fout le camp.
    Lien : – http://marjorie-art.voila.net/Legion_Honneur.htm

  • Si la rareté fait le prix des choses l’inverse est aussi vrai , l’abondance dévalue le prix des choses en production en économie mais bien sur également dans le domaine des décorations !!!!! Qui sera fier à l’avenir d’avoir été « distingué » pour ses mérites quand on voit la masse des sans intérêts grossir les rangs ????
    Et ce qui est encore plus dommageable de pouvoir trouver des gens qui non seulement ne mérite pas cette reconnaissance mais qui se paient le culot de la refuser pour se faire de la publicité à peu de frais !!!!Devinez qui pourrait bien se cacher sous ces traits !!!!!

  • Ce n’est pas tous les jours que je suis d’accord avec Picketty mais lorsqu’il déclare que « ce n’est pas le rôle d’un gouvernement de décider qui est honorable », je ne peux qu’abonder dans son sens. C’est même d’autant plus vrai que :
    – Il y a toujours quelques repris de justice dans un gouvernement et l’actuel, malgré les promesses de « moi président de la république », ne fait pas exception (Royal ou Taubira pour citer deux noms qui me viennent à l’esprit).
    – Il régule quelques commerces « immoraux » comme les casinos, les jeux de hasard, la ventes de cigarettes, d’alcool ou d’armes, etc…

    • Bien entendu, Piketty aurait aussi refusé que le gouvernement le déclare honorable en le nommant conseiller spécial de Bercy ou de l’Elysée…

  • oui la légion d’honneur n’a pas de sens, oui piketty se fait de la pub, et oui piketty a raison de dire que ce n’est pas à l’été de décider qui est honorable.

    Mais il y a pire que ce machin.

    • Cela arrive parfois a nos politiciens de taper juste, pour ce qui est des distributions de Legion d’honneur et du merite civil, parcequ’ils auraient sans doute parfois du mal a contourner l’incontournable – les prix nobels et les soldats dans l’excercice de leur devoir. Meme un(e) sourd(e), aveugle et idiot(e) pourrait etre tente(e) de les remercier de leurs actions en leur accordant la Legion d’Honneur. Meme un(e) ministre socialiste de feu la Republique Francaise.

      Mais pour le reste il ne faut pas s’etonner que les guignols choisissent principalement de decorer les guignols.

      C’est dans la nature des choses.

      Il arrive quelquefois que des heros viennent a refuser les decorations. A leur tres grand honneur. Et parfois certains guignols peuvent aussi refuser d’etre decores pour des raisons de strategie personnelle. Pas forcement tres nette. Pour faire la promotion de leur brun politico-litteraire, en l’occurence, rechauffe de communisme international (a l’echelle planetaire – excusez du peu).

      Dans le cas de Piketty on est a l’evidence en plein dans ce dernier exemple.

      Et il merite bien qu’on lui mette le nez dedans.

      C’est entierement legitime.

      Holland est en train de se relever lui-meme de la fessee mediatique qui lui a ete infligee par Piketty.

      Quelle belle journee !

      • piketty est capable de proposer une politique économique pour le monde entier…

        mais ça reste un guignol qui dit une vérité malgré tout pour de mauvaises raisons, alors on entend ce qu’on veut.

        Est ce les héros qu’on honore en leu remettant une décoration ou est ce le pouvoir qui se légitimise?

  • Je trouve cela mignon, qu’un étudiant en génie industriel découvre, après s’être expatrié outre Atlantique, que la France est encore une monarchie.

    Un conseil : restez aux USA et ne revenez pas en France ! Là-bas, les libéraux sont purs et durs. Et les seules décorations décernées à titre civil sont celles distribuées par le Président et par le Congrès…

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Ordres,_décorations_et_médailles_des_États-Unis

  • La Légion d’honneur est coutumière des scandales :

    – le trafic du gendre du président de la République Jules Grévy en 1882 ;
    – les renvois d’ascenseur copain-coquin à chaque fournée de nominations et promotions ;
    – un certain Maurice Papon, qui a continué à porter sa breloque de commandeur après sa condamnation pénale pour complicité de crime contre l’humanité et qui a même été enterré avec, histoire d’être sûr que personne ne viendrait la lui reprendre. Bien entendu, personne n’a veillé à ce qu’il soit condamné pénalement une deuxième fois pour port illégal de décoration…
    – etc…

    Ce qui me choque le plus, c’est que :

    – tout président de la République est d’office promu Grand croix au début de son mandat. J’ai du mal à entrevoir les mérites éminents d’un Giscard d’Estaing, Mitterrand, d’un Chirac, d’un Sarkozy ou d’un Hollande qui justifieraient une telle promotion. C’est sans doute la masse de l’endettement public et le nombre de chômeurs catégorie A cumulés depuis quarante ans qui me bouchent la vue…

    – Simone Veil, ancienne ministre de la Santé et ancienne présidente du Parlement européen aux mérites certes particulièrement éminents, a été promue directement du statut de non décorée à celui de Grand Croix par la grâce d’un certain Sarkozy. La question pour moi, c’est surtout de savoir pourquoi elle n’avait pas été nommée puis promue avant que Sarkozy ne répare ce qu’il considérait être une injustice…

    Les critères d’attribution des breloques rouges et bleues sont tellement vagues (« mérites éminents ») qu’ils ne cachent pas la finalité première d’une décision de nomination ou de promotion : être décoré est un fait du prince, destiné à acheter la servilité des uns (ceux qui sont décorés) et à permettre aux autres (ceux qui décorent) de se couvrir un peu de la gloire de ceux qu’il épinglent à leur tableau de chasse.

    Personnellement, cela me dérangerait de porter la même breloque que le premier fonctionnaire ou artiste de show bizz venu… Fort heureusement, personne n’a eu l’idée de me proposer pour être nommé !

    92 000 légionnaires, c’est trop. On devrait diviser par cinq le contingent pour restaurer peu à peu le prestige de l’institution.

  • Il a bien raison de refuser. Si c’est pour côtoyer ce genre d’individu :
    Hollande élève Pierre Bergé à la dignité de Grand officier de la Légion d’honneur
    Hollande honore ainsi celui qui avait osé écrire :
    « Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l’usine, quelle différence ? »

  • « Refuser la Légion d’honneur une fois sa nomination publiée au Journal officiel, c’est souvent un moyen de faire parler de soi, le stade ultime de l’orgueil ».

  • Piketty se moque du monde. Et pas seulement en se prenant pour le Karl Marx du 21e siècle, dans un opus falsifié dès sa publication par les plus éminents économistes de la planète, de John Galbraith à Ph. Aghion.
    C’est aussi une imposture de prétendre le 1er janvier qu’il ignorait avoir été « proposé pour la Légion d’honneur », puisque la proposition au grade de chevalier est signée par le bénéficiaire. Ce sont les grades supérieurs qui sont attribués en interne sans information préalable obligatoire. Il n’est pas plus doué que Hollande. Mentir est un art et ces deux-là mentent bêtement. Voici une autre opération de com’ ratée.

    • pas ratée… malhonnête sans doute, mais pas ratée…

      • vous avez raison. cette affaire montre à quel point les gens sont crédules et naifs. (en même temps pour croire ce que dit piketty il faut vraiment être très crédule et ne rien comprendre à l’économie)

  • La leçon d’honneur de Monsieur Piketty! Mon commentaire : http://contre-regard.com/la-lecon-dhonneur-de-monsieur-piketty/

  • J’en connais un haut (seulement par le salaire) fonctionnaire, menteur, manipulateur, faiseur de faux, pervers très en deux mots qui a fait l’objet d’une plainte argumentée (forcément classée ou assimilé selon que vous serez…), qui a « perdu » des données infracteurs d’un fichier qu’il pouvait lui même modifier (sur la fraude) bien que dit expert… il a rapporté la faute qu’il avait clairement en tant que décideur sur d’autres.
    Toutes ses déviances, calomnies, « erreurs », irrespects de la loi… ont été récompensées en fin d’année 2014 par une légion.
    Vrai qu’il était prompt à porter les valises de sa hierarchie, à faire le beau bien qu’il soit laid …
    Ainsi vont parfois les récompenses officielles des pires qui sévissent dans ce pays et sont encouragés à l faire. Jolie ville rose.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
légion d'honneur
0
Sauvegarder cet article

Par Michel Gay.

Mais pourquoi Bonaparte a-t-il créé la Légion d'honneur ?

 

Une masse de granit

Napoléon Bonaparte était certes un génie militaire mais, vers 1800, sa priorité était de reconstruire une France à l'agonie, ruinée, haineuse et désespérée. La Terreur puis le Directoire avaient laissé le pays dans une déliquescence telle que "le peuple avait démissionné" selon le terme de Roederer en juin 1799 (prairial an VII).

Entre deux fulgurantes victoires, Bonaparte rentrait à Paris pour relancer l'économie, ... Poursuivre la lecture

1
Sauvegarder cet article

Thomas Piketty récidive

Par George Leef.

L'économiste Thomas Piketty est devenu internationalement célèbre avec la publication en 2014 de son livre Le capital au XXIe siècle. Les gauchistes se sont empressés de l'adopter car il prétendait prouver que l'écart entre les riches et les pauvres continuerait à se creuser (voire s'accélérerait) si les politiques gouvernementales de redistribution des revenus n'étaient pas renforcées. Si les progressistes ont loué le livre, les observateurs du marché libre ont estimé qu'il s'agissait de beaucoup de bruit pour rien - ... Poursuivre la lecture

Par Michel Albouy.

Nourris à l’idée que la domination blanche impose ses règles de fonctionnement dans tous les domaines de la vie (de l’économie à la cuisine en passant par le code vestimentaire) aux populations dominées, ils estiment dans la lignée de l’approche marxiste que les populations souffrant de la domination blanche que l’économie de marché et le capitalisme ne sont que des instruments de pouvoir pour les asservir.

Au passage, certains économistes n’hésitent pas à affirmer que la richesse des pays occidentaux s’est co... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles