Mort tragique d’Eric Garner : la responsabilité des taxes sur les cigarettes

Eric Garner Protest Union Square to Rockefeller Center - Credit Dave Bledsoe (Creative Commons)

Le sénateur Rand Paul considère que la mort tragique d’Eric Garner est causée par les taxes sur les cigarettes de New-York.

Par Édouard H.

Eric Garner Protest Union Square to Rockefeller Center - Credit Dave Bledsoe (Creative Commons)
Dans la nuit du 3 décembre, manifestation de New-yorkais qui réclament justice pour Eric Garner.

 

Eric Garner est un afro-américain de 43 ans mort le 17 juillet dernier tandis qu’il se faisait arrêter pour avoir vendu des cigarettes sur le marché noir. Dans la vidéo de l’arrestation on assiste à la terrible scène où, après avoir exprimé son refus d’être arrêté, Eric Garner est violemment plaqué à terre par plusieurs officiers de la police de New-York. L’officier Daniel Pantaleo prend Eric Garner par le cou, lui coupant ainsi la respiration. Malgré le fait qu’Eric Garner répète à sept reprises qu’il ne peut pas respirer et malgré le fait que les immobilisations asphyxiantes sont interdites à NY, les officiers de police ne relâchent pas la pression, causant sa mort par étouffement.

Nonobstant le rapport du médecin légiste qui conclut à un homicide, le grand jury de Staten Island a décidé de ne pas inculper l’officier Daniel Pantaleo. Cette décision a ravivé les tensions raciales qui étaient déjà vives après les événements de Ferguson ainsi que la méfiance des citoyens américains envers une police qui semble réellement hors de contrôle.

Les réactions suite à la décision du grand jury ne se sont pas fait attendre. Dans une interview sur MSNCB, le sénateur Rand Paul a déclaré que les taxes sur les cigarettes étaient en partie responsables de la mort d’Eric Garner. La ville de New-York a en effet une taxe sur les cigarettes qui est la plus élevée aux États-Unis, à plus de 5$ par paquet. Le sénateur du Kentucky accuse les politiciens d’avoir indirectement créé un marché souterrain pour les cigarettes en les rendant chères.

Dans un article de New Republic, Dany Vinik dénonce cette explication, arguant que par la même logique toutes les taxes devraient être supprimées. Mais Rand Paul n’est pas un anarchiste et n’entend aucunement supprimer l’ensemble des taxes. Dany Vinik fait ici une erreur commune en ne faisait aucune distinction entre les différents types de taxes.

Il y a un monde de différence entre des taxes qui servent à financer les services publics et des taxes paternalistes qui visent à influer sur des comportements pacifiques de citoyens libres. Les fumeurs, dès lors qu’ils fument dans des espaces privés, n’agressent personne. Toute politique visant à réduire ou interdire l’achat de cigarettes est une violation du droit des citoyens à pouvoir disposer librement d’eux-mêmes.

Jeffrey Toobin, analyste chez CNN, a quant à lui dénoncé cette idée « farfelue » que des taxes élevées aient pu jouer un rôle dans la mort de Eric Garner. Il explique que la mort d’Eric Garner « n’avait rien à voir avec les taxes sur les cigarettes », mais a en réalité été causée par des « tactiques policières abusives ».

Oui, M. Toobin, la mort tragique d’Eric Garner a tout à voir avec les taxes sur les cigarettes de New-York. Comme l’explique David Harsanyi, « les taxes prohibitives sur les cigarettes créent inutilement des situations qui rendent de tels événement possibles ». En mars dernier, le gouverneur de l’État de New-York Andrew Cuomo créait une « Cigarette Strike Force » (« Force de frappe pour les cigarettes »), engendrant ainsi toujours plus de violence pour lutter contre une activité fondamentalement non violente.

Ces lois qui taxent les cigarettes et envoient la police sur les citoyens impliqués dans les marchés noirs qui en résultent sont non seulement moralement discutables, mais elles ont pour conséquence de frapper directement les pauvres de la société américaine. Eric Garner n’était certainement pas un pègre de la mafia vivant dans l’opulence. C’était simplement un père de famille pauvre tentant comme il pouvait de gagner sa vie sans nuire à autrui.

Oui, il serait abusif de dire que les taxes sur les cigarettes de New York ont directement causé la mort d’Eric Garner. Mais par le fait qu’elles créent des marchés noirs qui sont ensuite violemment ciblés par la police, elles créent des situations où des tragédies telles que la mort d’Eric Garner sont possibles. Plus il y aura de lois réglementant les comportements pacifiques des citoyens, plus nombreuses seront les situations de confrontation violente entre police et civils.

Les causes de l’horreur qui a eu lieu le 17 juillet dernier sont multiples. Hautes taxes sur les cigarettes, racisme et abus policiers systématiques créent un mélange toxique contre lequel il est urgent de lutter afin d’éviter de nouvelles morts tragiques.