Bons du trésor : l’écart se creuse entre la France et l’Allemagne

La situation est loin de s’améliorer en Europe, contrairement à celle des États-Unis.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints 646 Allemagne

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Bons du trésor : l’écart se creuse entre la France et l’Allemagne

Publié le 8 octobre 2014
- A +

Par Jean-Pierre Chevallier.

imgscan contrepoints 646 Allemagne

Mardi 7 octobre, l’écart entre les rendements des mauvais bons du Trésor français à 10 ans et ceux du bon Bund ont atteint un record de l’année à 47,1%.
chevallier1

La barre critique des 40% est maintenant largement dépassée.
chevallier2

L’Euro-crise a le très grand avantage d’engendrer des craintes qui font réduire l’écart entre les rendements des Notes à 10 ans et à 2 ans sous la barre critique des 200 points de base…
chevallier3

… ce qui brise le cycle de croissance des États-Unis.

Ainsi, ces Américains bénéficient d’une croissance normale sans inflation avec des taux très bas, ce qui est la situation idéale, pour eux.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres.


Sur le web 

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

« La Commission européenne envisage un nouvel emprunt pour reconstruire l'Ukraine, dévastée par bientôt trois mois de guerre. » indique TF1 info qui précise « une éventuelle levée de fonds suscite toutefois des réticences dans les pays du nord de l'Union. »

Après 750 milliards d'euros de dette commune émise pour le plan européen de relance post-covid, Bruxelles se sent pousser des ailes et propose maintenant d’aider à la reconstruction de l’Ukraine.

Signalons à tout hasard à Bruxelles que l’Ukraine est encore en démolition, aucu... Poursuivre la lecture

Par Simone Wapler. 

« Permettez-moi de vous le dire : je laisse un pays dans un état bien meilleur que celui que j’ai trouvé » a déclaré François Hollande dans un discours de 25 minutes au moment de la passation de pouvoir.

On n’est jamais mieux servi que par soi-même en matière de panégyrique…

Voyons un peu.

François Hollande n’est pas responsable de la baisse des taux d’intérêts sur l’ensemble des dettes publiques de la Zone euro. Nous avons donc choisi comme indicateur le « déficit primaire » qui indique... Poursuivre la lecture

Par Jean-Pierre Chevallier

[caption id="attachment_224282" align="aligncenter" width="640"] Flo-(CC BY-NC 2.0)[/caption]

L’Amérique aurait pu sauver la zone euro grâce à sa croissance qui a un puissant effet d’entrainement comme le montre par exemple le relèvement des rendements du Bund à chaque fois que des membres du FOMC ont déclaré qu’ils allaient remonter leur taux de base (du fait de cette croissance restaurée).

Pas de chance : les rendements du Bund sont bien orientés à la baisse maintenant, même après les dernière... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles