L’Amérique peut ne pas sauver la zone euro

Les effets négatifs de la création monétaire dans la zone euro, en Chine et au Japon se font sentir aux États-Unis.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Flo-(CC BY-NC 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L’Amérique peut ne pas sauver la zone euro

Publié le 6 octobre 2015
- A +

Par Jean-Pierre Chevallier

Flo-(CC BY-NC 2.0)
Flo-(CC BY-NC 2.0)

L’Amérique aurait pu sauver la zone euro grâce à sa croissance qui a un puissant effet d’entrainement comme le montre par exemple le relèvement des rendements du Bund à chaque fois que des membres du FOMC ont déclaré qu’ils allaient remonter leur taux de base (du fait de cette croissance restaurée).

Pas de chance : les rendements du Bund sont bien orientés à la baisse maintenant, même après les dernières interventions de membres du FOMC.

Document 1 :
JPC1

Les très fortes baisses des indices boursiers correspondent en fait (pour les bons spéculateurs) à cette baisse des rendements du Bund qui auraient dû être négatifs, en rejoignant ceux du Schatz, ce qui aurait mis en évidence le très grand danger que court la zone euro.

Document 2 :JPC2

En conséquence, l’écart entre les rendements du Bund et ceux du Schatz plonge inexorablement.

Document 3 :

JPC3

L’Amérique peut ne pas sauver la zone euro car les effets négatifs de la création monétaire à l’étranger (comme l’écrivent les membres du FOMC), c’est-à-dire dans la zone euro, en Chine et au Japon se font sentir aux États-Unis comme en témoigne la chute de l’ISM.

Document 4 :JPC4

La relative bonne performance française est à relativiser car la croissance y est plus faible que dans les autres pays de la zone,

Document 5 :

2015.10.01.5.pmieurozone

En conséquence, les rendements des bons du Trésor des États-Unis se positionnent une fois de plus en attente, dans des bandes qui correspondent à une croissance américaine presque normale mais dans la crainte de grands désordres dans la zone euro,

Document 6 :JPC6

Les écarts entre les rendements des bons à 10 ans et à 2 ans des Trésors américains et allemands confirment ces analyses,

Document 7 :JPC7

Carpe diem (car l’avenir sera pire).

Sur le web

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Il y a quelque intérêt à ne pas effacer de la mémoire collective ce qu’ont pu être les grands débats qui ont infléchi notre histoire.

Les acteurs de ces débats ont en effet avancé des prédictions qui ont pesé sur la décision du peuple souverain lorsqu’il a été appelé à se prononcer, comme ce fut le cas pour le référendum sur le traité de Maastricht. On est en droit de juger de ces arguments et de ces prédictions à l’aune de ce que l’on a pu observer dans la durée.

 

Il y a juste 30 ans, le 20 septembre 1992, les Fran... Poursuivre la lecture

Par Brad Polumbo.

L'adoption généralisée du bitcoin et d'autres crypto-monnaies a laissé de nombreux fonctionnaires à l'écart. Pour tenter de participer à l'action, de nombreux gouvernements ont lancé l'idée d'une "monnaie numérique de banque centrale" (CBDC), c'est-à-dire une crypto-monnaie émise par le gouvernement et utilisant la technologie blockchain. Le président Biden a demandé au gouvernement fédéral d'explorer cette idée, et de nouveaux rapports suggèrent que l'administration Biden pourrait bientôt faire avancer les efforts po... Poursuivre la lecture

Quand vient le temps d'afficher sa vertu, la Californie crie toujours présent. Malheureusement, ladite vertu est presque toujours un mal net, particulièrement pour les plus pauvres que le gouvernement (surtout démocrate) prétend avoir à cœur.

La dernière trouvaille : bannir les voitures à essence d’ici 2035. Dès 2026, 35 % des nouveaux véhicules devront être « zéro émission », même si chacun sait qu’une telle énormité serait qualifiée de pants on fire si les fact-checker étaient sérieux. On accorde toutefois une grâce en autorisant les... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles