Redevance : qu’ils arrêtent de nous taxer !

imgscan contrepoints 2013926 redevance tv

François Hollande a carrément proposé devant le CSA le 2 octobre, d’étendre la redevance télé aux détenteurs de tablettes et d’ordinateurs…

Par Nicolas Nilsen.

imgscan contrepoints 2013926 redevance tvJamais à court d’idées pour taxer encore et encore les Français jusqu’à ce que le pays s’écroule ou se révolte, François Hollande a carrément proposé devant le CSA le 2 octobre, d’étendre la redevance télé aux détenteurs de tablettes et d’ordinateurs… Selon lui, en effet, « on peut regarder les chaînes du service public sur d’autres instruments que la télévision » et donc, pour un socialiste, il faut taxer.

Évidemment qu’on peut regarder la télé sur nos ordinateurs ! Mais le Président de la République comprendra-t-il un jour que c’est précisément pour ne pas regarder les chaînes d’État que nous sommes de plus en plus nombreux à prendre le maquis sur le web, à faire sécession sur internet et à nous déconnecter de leurs indigentes et nullissimes chaînes d’État ! (rien que ces deux mots : « chaînes » et « État »…).

« Je rassure, l’objectif n’est pas d’accroître les recettes »… a aussitôt précisé Hollande. Tu parles ! Ils ont une peur panique de voir les gens filer et provoquer une baisse massive des recettes liées à la redevance télé. Que feraient-ils sans leurs médias contrôlés et soumis ? Que deviendraient-ils avec un web indépendant et libre ? Le problème, avec ces déclarations intempestives et cette manie de tout taxer, c’est qu’il va vraiment falloir songer à descendre dans la rue. Sinon rien ne les arrêtera ! Mais qu’ils cessent de contrôler ce qu’on regarde et qu’ils arrêtent de mettre leurs grosses pattes pleines de doigts crochus sur nos vies !

Les chaînes publiques ne devraient pas être financées par une redevance fiscale

La question n’est pas, comme le dit François Hollande, d’étendre la redevance aux tablettes sous prétexte qu’on peut y regarder les chaînes publiques. Elle est d’arrêter d’asseoir la redevance sur le poste de TV lui-même. Il n’y a en effet strictement aucune raison que la redevance perçue au bénéfice des chaînes publiques soit liée au poste de télé acheté. La redevance, comme tout abonnement, devrait être liée aux chaînes regardées (ou au bouquet de chaînes) et pas au poste utilisé pour les regarder.

Si elles ont besoin d’argent, les chaînes publiques n’ont qu’à devenir payantes : si les gens veulent les regarder, qu’ils s’y abonnent. Mais ceux qui veulent utiliser leur poste de télévision pour en faire un aquarium n’ont pas à payer la redevance. A fortiori les possesseurs de tablettes et les smartphones : on ne va tout de même pas payer une redevance à l’État sous prétexte qu’on « pourrait » visionner des chaînes publiques qu’on ne regarde pas ! Il faut donc arrêter de faire payer par tous ceux qui ont un poste le coût de chaînes publiques discréditées par leur médiocrité. Vous prenez l’autoroute, vous payez le péage. Vous regardez un bouquet de chaînes du câble, vous payez l’abonnement. Si vous voulez regarder les chaînes du service public parce que vous les aimez, eh bien vous vous abonnez à un bouquet public et c’est tout. En aucun cas la redevance ne devrait être assise sur la possession du poste de télé lui-même – ou a fortiori d’une tablette ou d’un ordinateur. Les chaînes publiques devraient être financées soit par la publicité soit par abonnement. Pas question de faire payer ceux qui ne veulent pas les regarder !


Sur le web