Le nouveau plan marketing d’Apple : « Nique la police ! »

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Portable Apple - Witer - photo on flickr

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le nouveau plan marketing d’Apple : « Nique la police ! »

Publié le 21 septembre 2014
- A +

Par Scott Shackford, depuis les États-Unis
Un article de Reason

Portable Apple - Witer - photo on flickrLa plus grande entreprise technologique américaine peut cacher des informations privées aux autorités, et c’est un argument marketing. Qu’est-ce-que cela signifie sur l’état des relations entre les Américains et leur propre administration ?

Apple ne concentre pas véritablement sa communication sur son dernier système d’exploitation sur ce point (ils sont plutôt du genre à se vanter du fait qu’ils ne vendent pas d’informations sur vos habitudes personnelles à des publicitaires), mais ne cache pas non plus sa résilience à donner suite et à accepter les demandes de données de l’administration. Des journalistes spécialisés dans les technos ont noté une importante modification dans leurs articles sur la confidentialité. Apple a changé ses algorithmes de cryptage de telle manière que l’entreprise elle-même ne pourra plus accéder aux données de ses utilisateurs sur les téléphones et les iPads sans leur mot de passe. Ainsi, si la police ou le FBI venaient à s’adresser à elle munis de mandats pour capter des données privées potentiellement utiles depuis un appareil, Apple ne pourrait pas satisfaire la demande, même si elle le voulait. Ars Technica explique :

Auparavant, comme nous l’expliquions en mai 2014, si un représentant de la loi allait voir Apple avec un appareil saisi et un mandat valide, il était en mesure d’accéder à une partie non négligeable des données préalablement stockées sur l’iPad ou l’iPhone. Mais sur la dernière version d’iOS, cela sera impossible.

« Sur les appareils munis d’iOS 8, vos données personnelles telles que les photos, messages (avec leurs pièces-jointes), mails, contacts, historique des appels, contenu iTunes, notes et rappels sont placées sous la protection de votre mot de passe », a publié sur son site l’entreprise, mercredi soir. « À la différence de nos concurrents, Apple ne peut pas passer outre votre code, et ne peut donc pas accéder aux données. Ils n’est donc pas réalisable techniquement, pour nous, de satisfaire aux mandats gouvernementaux concernant l’extraction de données depuis des appareils sous iOS 8 en leur possession. »

Pour être tout à fait clair, la protection n’est pas parfaite. Le Washington Post note que cela ne protégera pas des données stockées en dehors, comme dans le cloud. Donc, comme l’ont appris récemment à leur dépens certaines célébrités dénudées, s’il y a quelque chose sur vos téléphones ou iPads que vous ne voulez pas voir dans les mains d’autres personnes, peut-être ne vaut-il mieux pas les envoyer dans le cloud.

Note : Google a également annoncé que les données seront cryptées dans la prochaine mise à jour de son système d’exploitation Android. Celui-ci possède déjà des fonctions de cryptage en option, mais peu d’utilisateurs semblent savoir les utiliser.


Sur le web. Traduction : Contrepoints.

Voir les commentaires (16)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (16)
  • J’ai du mal à croire que les autorités aient besoin de demander au fabricant comment court-circuiter les mots de passe…

    • Ça ne m’étonne pas trop quand on voit la complexité et les moyens nécessaires pour passer outre un bon cryptage.
      C’est plus simple de demander directement aux fabricants de créer une porte dérobée.

      • Les données elles-mêmes sont-elles cryptées, ou bien est-ce seulement leur accès via le système d’exploitation qui exige un mot de passe ? Je penche pour la seconde possibilité.

        • Les données sont cryptées. Mais on peut faire la meme chose sur Android, il suffit de crypter sont telephone et desactiver google drive sync, pareil que sur iphone, il faut desactiver iCloud et crypter son phone (ce que 99% des gens ne feront pas). Cependant, comme le dit tres justement Elphyr, Apple peut toujours installer une porte derobée si le gouvernement le leur demande. Dans tout les cas, je n’en veux pas a Apple ou Google qui sont obligés d’obeir au gouvernement, c’est au gouvernement qu’il faut en vouloir et aux gens qui votent pour eux.

    • Le cryptage est toléré dans la mesure où il n’est pas suffisamment poussé pour empêcher les supercalculateurs de l’état de casser le code. Après, pour tout scanner, Big Brother aime bien les portes dérobées pour faciliter le travail.

  • Ah ben ça pour le coup c’est une révolution. Je n’ai jamais eu d’iphone mais je leur tire mon chapeau.

  • « données seront cryptées »

    données seront chiffrées

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
1
Sauvegarder cet article

Cet article est disponible en podcast ici.

Ce 10 décembre, une faille de sécurité baptisée log4shell et touchant la brique logiciel log4j a été découverte. Dès lors, des millions de serveurs, y compris ceux d’Apple, Google, Amazon ou Tesla devenaient piratables.

Cette faille montre comment, sans même commettre d’erreur en programmation, une faille critique peut apparaître. Elle montre aussi l’énorme château de cartes que représente chaque application informatique.

Log4shell : une faille ne reposant sur aucune erreur ... Poursuivre la lecture

Par Philippe Silberzahn.

La rupture qui menace la survie et la prospérité d’une entreprise n’est pas forcément technologique. Ce peut être aussi un changement de comportement. C’est le cas aujourd’hui avec l’émergence d’une jeune génération d’employés très sensibles aux questions sociétales, notamment le sexisme et le racisme, déterminée à agir sur ces questions, y compris sur leur lieu de travail, avec une arme intellectuelle et politique puissante, l’idéologie woke. Il est de la première importance que les entreprises prennent consc... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Olivier Maurice.

Contrairement aux pays anglo-saxons où domine une autre tradition, plus civile que personnelle de la liberté, la tradition politique française a tendance à considérer la liberté comme un comportement, suivant ainsi la conception développée par Jean-Jacques Rousseau.

On a beau vouloir confondre l'indépendance et la liberté. Ces deux choses sont si différentes que même elles s'excluent mutuellement. Quand chacun fait ce qu'il lui plaît, on fait souvent ce qui déplaît à d'autres, et cela ne s'appelle pas un éta... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles