Manifestation interdite : faut-il aussi interdire le PCF et le NPA ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Patrick le Hyaric (député européen PCF) à la manifestation interdite pro palestienne à Paris le 19 juillet (Crédits Le Parisien Liberal, tous droits réservés)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Manifestation interdite : faut-il aussi interdire le PCF et le NPA ?

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 21 juillet 2014
- A +

Par le Parisien Libéral.

Communiqué de presse interdiction manifestation pro palestine (Crédits Préfecture de police de Paris, tous droits réservés)Avant-hier, samedi 19 juillet 2014, le quartier de Barbès, dans le XVIIIeme arrondissement, a été le théâtre de manifestations, et de violences. Pourtant, cette manifestation avait été interdite par la Préfecture de Police. Autrement dit, celles et ceux qui ont participé à cette manifestation se sont mis en infraction par rapport à la loi.

On pourrait objecter que ce n’est pas à la police, à la justice administrative et au gouvernement de décréter si telle ou telle manif est autorisée. Certes.

Mais dans ce cas, il faut un minimum de cohérence et se demander pourquoi il n’y avait personne, ou presque, pour rappeler que Dieudonné et ses fans avaient, eux aussi, le droit de se réunir, même pour exprimer des choses qui ne plaisent pas au gouvernement ou à tel ou tel.

On pourrait peut-être penser que les manifestants n’ont pas eu vent de la communication de la Préfecture de Police de Paris. Après tout, même si nul n’est censé ignorer la loi, on sait tous qu’en pratique, c’est difficile de tout savoir. En revanche, ceux qui sont vraiment censés ne pas ignorer la loi, ce sont les législateurs eux-mêmes. Prenez Patrick Le Hyaric.

Patrick Le Hyaric est directeur de L’Humanité, un journal lourdement subventionné parmi d’autres, mais qui, en plus, a bénéficié du fait du prince, le Parti Socialiste, en voyant une dette de 4 millions d’euros effacée par un simple amendement adopté en pleine nuit par le PS. Patrick Le Hyaric est aussi, et surtout, député au Parlement européen et membre du Parti Communiste. Or, ce législateur était à la manif « interdite », hier.

Comment un responsable politique, un élu, peut-il volontairement aller contre la loi ? Cela signifie-t-il que Patrick Le Hyaric ne considère plus l’actuel gouvernement et l’administration qu’il dirige comme légitimes ?

La gauche et l’extrême gauche passent leur temps à faire des procès en anti-républicanisme envers ceux qui ne partagent pas leur point de vue. Sans même juger du sujet de la manifestation, qui, au passage, ne concerne pas la France (nous ne sommes ni israéliens ni palestiniens), comment peut-on accepter ce double discours de délégitimation des institutions publiques combiné à une apparence de respect des lois ?

Dans un passé récent, et de manière assez vaine d’ailleurs, Manuel Valls a annoncé la dissolution de deux groupes d’extrême-droite, en rappelant « la volonté du Président de la République d’apaiser » et « de faire en sorte que la loi soit respectée par tous », et en ajoutant : « il n’y a pas de place dans notre pays pour la haine, la xénophobie, l’antisémitisme ou des actes antimusulmans ». Ces dissolutions, largement suggérées par le leader de l’extrême-gauche, Jean-Luc Mélenchon, sont vaines car, évidemment, dissoudre un groupe ne signifie pas en finir avec ses idées.

Mais si Manuel Valls gouverne selon un principe de cohérence, alors il devait logiquement prononcer la dissolution de deux groupuscules d’extrême-gauche impliqués dans la manifestation de samedi à Barbès, le PCF et le NPA.

La balle est dans le camp de ce grand républicain qu’est Manuel Valls. Évidemment, dans un pays démocratique, attaché à la liberté d’expression et recentré sur ses seules missions régaliennes (police, justice, armée, diplomatie), la manifestation aurait été autorisée et la police aurait su assurer sa mission de maintien de l’ordre.


Sur le web.

Voir les commentaires (45)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (45)
  • la cohérence chez les élus ça n’existe pas ; on s’en aperçoit tout les jours que dieu fait ; et puisque ce député a violé la loi , il n’y a qu’à le mettre en prison .

    • Le député eût été de drouate, il serait en garde à vue. Mais comme c’est un bolchevik, il a le droit, lui. Deux poids, deux mesures, comme d’hab…

    • René de Sévérac
      21 juillet 2014 at 18 h 29 min

      Sacré Valls :
      « il n’y a pas de place dans notre pays pour […] l’antisémitisme ou des actes anti-musulmans ».
      Notez la cohérence des propos : il n’y a donc pas de place pour le conflit Palestine-Israël;
      mais l’interdiction de la manifestation (de se foutre sur la gueule) est quant à elle cohérente.
      Sauf pour le coco Le Hyaric;
      mais quand on propage la Vérité (pravda) rien n’est interdit.

  • Exercice difficile pour Valls, il sait qu’un pro-palestinien vote à gauche, ces manifestations, exactement comme pour les printemps arabes, sont gouvernés par l’idéologie marxiste.

    Haine des juifs, marxisme … ça me rappelle un truc …ha oui, le Vel’ d’Hiv !

  • Je désapprouve l’utilisation du mot « loi » pour un acte (l’interdiction d’une manifestation) qui, techniquement, n’est qu’un arrêté, et qui relève de l’abus de pouvoir. Mais c’est bien le seul intérêt du pouvoir : la possibilité d’en abuser.

  • il semblerait que le fait de participer à une manifestation qui a été interdite n’est pas illégale quoi qu’on en disent.

  • Les casseurs n’ont pas besoin qu’on autorise une manifestation pour aller casser. Les politiciens sont complètement à la ramasse, ça ne sert à rien d’interdire ces manifestations. Au contraire, cela génère encore plus de ressentiment.

    Par contre je ne comprends pas l’affirmation selon laquelle ce conflit ne concerne pas la France. Ca veut rien dire ça.
    Ce conflit concerne ceux qui veulent, chacun s’intéresse aux sujets qui l’intéressent. D’autre part il est normal que les juifs de France qui ont souvent de la famille en Israël s’intéressent à ce conflit, en discutent ou manifestent. Ils craignent pour la situation de leurs proches face aux roquettes du Hamas. Et il est normal que les musulmans de France (mais pas seulement eux on a vu des gens de toutes les confessions manifester pour la Palestine) s’identifient avec les civils palestiniens agressés par l’armée israëlienne, comme dans tous les conflits les populations s’identifient avec les victimes. Je pense que si des civils israeliens mourraient tout le monde en ferait de même-

    • C politique.
      Ils ont eu peur d’un procès en laxisme s’ils autorisaient une manifestation dont tout le monde savait pertinament qu’elle dégénèrerait en explosion de violence de la part arabes antisémites. Valls la jouant « aile dure », il s’accomoderait mal d’un procès en laxisme.

      Des deux maux il choisit le moins pire : j’interdit et il me font un gros bras d’honneur. On a pas forcément une bonne alternative sous la main!… Au moins celle la lui laisse toute la légitimité de durcir son action pour la suite. Car il y aura d’autre rounds!…

    • « comme dans tous les conflits les populations s’identifient avec les victimes. »

      mouaif….

      Les Chrétiens sont en train de se faire massacrer à Mossoul sans que ça émeuve grand monde, dans la région des Grands Lacs les civils continuent à être torturés/violés/assassinés sans que personne ne bouge une oreille, la Lybie est en pleine guerre civile mais BHL ne dit plus rien, les Chrétiens du Kossovo sont en passe d’être éradiqués mais comme ils sont serbes ça ne dérange personne….

      Je peux continuer longtemps comme ça : la liste est malheureusement très longue.

      Alors comment se fait-il qu’on ne parle que des malheureux Gazaouis (qui sont les premières victimes du Hamas) ?

      • On ne peut pas s’émouvoir sur toutes les victimes du monde. L’être humain est sélectif, et il sélectionne les conflits qui durent depuis 60 ans si tu vois ce que je veux dire.

        • « On ne peut pas s’émouvoir sur toutes les victimes du monde »
          Ben oui c’est plus pratique quand c’est un juif qui joue le rôle du méchant : comme ça on peut se dire anti-sioniste. Ce qui passe mieux qu’ anti-sémite.

          « il sélectionne les conflits qui durent depuis 60 ans si tu vois ce que je veux dire »
          Je ne suis pas sur de voir ce que vous voulez dire.
          Ce que je vois, moi, c’est que la plupart des pays qui se disent concernés font en fait tout pour que rien ne s’arrange, ça permet d’avoir un abcès de fixation qui détourne les gens de leurs problèmes et/ou fait oublier des crimes ou des exactions.

  • Si la manifestation etait interdite, l’état aurait du mettre tous les moyens nécessaires y compris l’armée pour faire respecter l’interdiction; a force d’interdir et de laisser faire ,on arrive a une sorte d’anarchie qui cache son nom et , comme le disait un certain général: la chienlit. Pendant ce temps , les commerçants qui voient leur biens saccagés par des voyoux n’ont plus qu’a se remettre au travail et dire merci a la « démocratie »

  • Pour répondre précisemment a l’article: faut il interdir le pcf et le npa, bien sur qu’il faudrait les rendre hors la loi tant ces groupuscules ont fait de mal a notre pays depuis des décennies.

  • lu sur le site du Salon Beige ce matin : réponse de la Préfecture de Police au sujet du non respect de l’interdiction de manifester.
    la PP dit ceci : « participer à une manifestation interdite est légal car l’interdiction ne porte pas sur le rassemblement lui-même mais seulement sur le fait pour la foule de se mettre en mouvement » !
    Donc, si j’en crois ce qui est dit ci-dessous, lorsque la police embastille les veilleurs ou les sentinelles qui sont debout, position statique, à 3 mètres les uns des autres, elle agit illégalement .
    Allez donc y comprendre quelque chose .

  • interdisons le socialisme (cette idéologie est tellement nuisible et à causé tellement de morts (nazisme, fascisme, communisme,…….))

    • Au niveau de l’Etat, oui, mais pas des individus. Si des personnes veulent pratiquer le collectivisme volontaire comme dans les Kibboutzim, elles doivent pouvoir le faire en connaissance de cause et en totale responsabilité.

  • Le nazisme : 30 millions de victimes
    Le parti nazi est interdit en France. Logique !

    Le communisme : 100 millions de victimes dans le monde.
    Ni la LCR, ni le PC, ni le FG, ni la NPA, ni les autres micro partis communistes anticapitalistes ni leurs organes de presse (dont l’Humanité) pourtant ouvertement solidaires en leurs temps des crimes communistes n’ont été interdits. Illogique, de toute évidence !

    Deux poids deux mesures, ou alors on est dans un régime marxiste-léniniste communiste. Comment penser autrement ?

  • Cet article, sous couvert de traiter de la manifestation, vise le PCF et Monsieur Patrick le Hyaric.
    On pousse le bouchon un peu plus loin en suggérant l’interdiction du PCF et Du NPA.
    On rapporte des approximations, soutenues par des généralisations abusives, comme les 100 millions victimes du communisme, etc…
    Les tenants de telles inepties seraient bien inspirés de se mettre à leur table de calcul pour évaluer les crimes du capitalisme, ce système dont ils portent le fanion avec assurance. On attend un livre noir des crimes du capitalisme.
    Combien de guerres coloniales, de coups d’états, de meurtres pour occuper des pays, piller leurs richesses, exterminer une bonne partie de leurs populations, hier et encore de nos jours?
    Un peu de retenue, messieurs les partisans de la loi du plus fort!
    J’oubliais le nombre de vos internautes qui m’ont « invité » à déserter le site au motif de ne pas dire la mème chose qu’eux. Ce qui est hautement libéral, n’est-ce pas?
    Cette fois, je vous abandonne à vos divagations dont la vocation est de vous satisfaire à échanger en vase clos.
    Vous proposez d’interdire l’expression d’opinions qui ne vous agréent pas, et vous vous dites libéraux?

    • le capitalisme a réduit ces dernières années de moitié la pauvreté mondiale. http://loicgonsolin.politicien.fr/2013/07/05/716/ http://www.contrepoints.org/2012/03/22/74166-la-pauvrete-recule-dans-le-monde-grace-a-la-liberte-economique http://www.contrepoints.org/2013/10/13/142447-tout-ce-que-vous-aimez-devoir-au-capitalisme
      cela est un fait le capitalisme permet d’améliorer le sort des plus pauvres…..comme disait churchill: » Le vice inhérent au capitalisme consiste en une répartition inégale des richesses. La vertu inhérente au socialisme consiste en une égale répartition de la misère. » intéressez-vous à Muhammad Yunus et à Hernando de Soto Polar : Deux économistes qui ont démontré, de façon expérimental et concrète (avec le micro crédit en Inde pour le premier et dans les favelas pour le second), que seul le capital, le plus petit soit-il, peut permettre de sortir de la pauvreté.

    • les pauvres des pays capitalistes vivent mieux que l’ensemble de la poupaltion des pays communistes. lisez « The Haves and Have Nots » (en français, « Les nantis et les démunis ») de Branko Milanovic

    • « Vous proposez d’interdire l’expression d’opinions qui ne vous agréent pas, et vous vous dites libéraux? » manifestement, vous n’avez rien compris à cet article car l’auteur ne veut pas vraiment interdire le npa et le pcf, il montre juste que si la gauche au pouvoir faisait preuve d’un minimum de cohérence ils interdiraient le pcf et la npa.
       » comme les 100 millions victimes du communisme, etc… » peut etre qu’il n’y a pas eu 100 millions de victimes mais dans tous les cas il y a des dizaines de millions de victimes (entre 80 et 100 millions de morts) cela fait beaucoup de morts. en plus, ce qui est assez marrant comme par hasard les gens qui ont critiqué le lire noir du communiste sont tous des gens de gauche avec des sympathies communistes.

      http://www.amazon.fr/gp/product/2221088611/ref=as_li_ss_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=19458&creativeASIN=2221088611&linkCode=as2&tag=liborg-21

      • Votre suffisance vous fait dire que je n’ai « rien compris ». Manifestement, selon votre formule, vous vous gratifiez seuls, dans ce blog, à encenser les propos les plus contradictoires dès lors qu’ils bénissent la doxa capitaliste et intolérante.
        Je vous suggère de ne point vous hisser au statut de m’apprendre à lire un texte, ni de m’indiquer des lectures, tout juste vous suffirait la capacité de contre-argumenter. Et, pour cela, ne pas recourir aux idéologèmes les plus récurrents de la rhétorique réactionnaire.
        Un peu de connaissance historienne vous conduirait à adopter une posture plus modeste. Trente ans de rhétorique conservatrice, en France, à la faveur du retour d’une certaine « gauche » au pouvoir, vous ont offert sur un plateau la réhabilitation de toutes  » vos valeurs », dont l’adoration du Dieu argent serait le Totem.
        Convenez que l’on puisse avoir pour horizon, dans sa vie, d’autres ambitions. Dont celle de vivre autrement qu’un parasite de l’exploitation de la sueur d’autrui.

        • Il a écrit « rhétorique réactionnaire » … Houcine s’en va-t-en guerre, mironton, mironton, mirontaine.

        • « Convenez que l’on puisse avoir pour horizon, dans sa vie, d’autres ambitions. Dont celle de vivre autrement qu’un parasite de l’exploitation de la sueur d’autrui. » C’est là une excellente ambition, mais tout à fait incompatible avec le communisme !

        • Ami Houcine, serais-tu le fruit des « idéologèmes » à la « rhétorique réactionnaire », de « Trente ans de rhétorique conservatrice » ? Avant de me parler de « connaissance historienne », relis ton Grevisse 🙂
          Enfin,  » vivre autrement qu’un parasite de l’exploitation de la sueur d’autrui », chiche, essayes !

          • J’avais des connaissances historiennes. Ces personnes férues et érudites en histoire m’ont donner de bonnes connaissances historiques.

        • « Dont celle de vivre autrement qu’un parasite de l’exploitation de la sueur d’autrui. »

          Maginfique définition du fonctionnaire/communiste.

    • 100 millions victimes du communisme

      C’est faux ❓

      • Le problème n’est pas faux ou pas faux (comme disent les djeun’s).
        La question est assez, suffisant ou pas.

        • La question est assez, suffisant ou pas.

          Drôle de considération . « assez, pas assez, pas suffisant » 🙁

          100 millions est une approximation. on ne saura jamais le nombre exact des victimes 🙁

          Le socialisme tel que pratiqué en France n’honore pas le pays.

    • manifestement vous ne savez pas ce qu’est le capitalisme. « Combien de guerres coloniales, de coups d’états, de meurtres pour occuper des pays, piller leurs richesses, exterminer une bonne partie de leurs populations, hier et encore de nos jours? » cela s’appelle la cupidité (une chose propre à la nature humaine). ce que vous décrivez c’est du vol or la base du système capitaliste est la propriété privé or ce que vous décrivez viole la propriété privé. savez vous que la colonisation en france a été faite par la gauche ?? les socialistes voulaient éduquer les autres peuples.
      un conseil lisez La moralité du capitalisme

    • « Ce qui est hautement libéral, n’est-ce pas? »

      C’est libéral mais surtout hautement compassionnel.

      Ici vous allez vous ridiculiser, ce qui n’est pas grave, et en plus vous risquez d’avoir bobo à vos idéaulogies (*), ce qui est traumatisant.

      (*) racine de idéologie : « idéal » d’après S. Royal

    • « Un peu de retenue, messieurs les partisans de la loi du plus fort! » après vous osé reproché aux autres de faire  » des approximations, soutenues par des généralisations abusive » ?? c’est vraiment l’hopital qui se fout de la charité. lisez http://www.gaucheliberale.org/category/L-argumentaire-des-anti-lib%C3%A9raux http://www.wikiberal.org/wiki/Loi_du_plus_fort
      d’ailleurs, lisez ces deux articles concernant les idées recues à l’encontre du libéralisme: http://www.institutcoppet.org/2012/04/19/le-dictionnaire-du-liberalisme-chez-larousse/
      http://www.contrepoints.org/2011/05/07/24205-10-idees-recues-10-refutations

    • Les crimes du communisme : fr.wikipedia.org./wiki/Le_Livre_Noir_Du_Communisme

      Les crimes évidents du capitalisme : augmentation de la durée de vie en deux siècles de 250% grâce à la santé, l’alimentation, la médecine, l’agriculture et les récoltes optimisées, le chauffage, l’électricité généralisée, l’eau courante potable et les égouts comme les poubelles mises à des normes sanitaires exceptionnelles, les communications, les transports de tous styles très efficaces et non polluants, la grande distribution, la notion d’écologie poussée à son comble… J’en passe et des meilleures, l’éducation, les enfants, la liberté de créer et de diffuser, d’inventer, d’écrire, de chanter, de danser, de respirer, de faire du bruit, d’être…

      Tout ça dans les pays capitalistes uniquement, malheureusement pour les populations indigènes des pays non capitalistes n’en pouvant plus et émigrant en masse vers eux, à force de regarder la télévision qui leur déverse des images de vie confortable et saine…

      Bilan économique du communisme : une horreur dans tous ces domaines.

      • Quand au livre noir du capitalisme, c’est d’un comique ! Ces crimes imputés au capitalisme sont des crimes d’Etats centralisateurs et guerriers de notoriété publique. Le capitalisme a pour but seul d’offrir des services marchands. Des fortunes s’y font, et alors ! La nomenklatura était-elle pauvre ?

    • « approximations, soutenues par des généralisations abusives, comme les 100 millions victimes du « communisme »

      Ce sont juste des faits avérés, vérifiés et étayés par des preuves indiscutables.

      « On attend un livre noir des crimes du capitalisme »

      Le capitalisme n’est pas un système politique, n’en déplaise aux marxistes moisis et arriérés. Le communisme si.

      « messieurs les partisans de la loi du plus fort! »

      Comme Staline, Mao, Castro, Mengitsu, Pol Pot ?

  • « Je propose d ‘interdire non seulement le PCF et le NPA, mais aussi PS, UMP et tous les autres »

    Par quel scénario magique et dénué de bruits de bottes parviendriez vous a un tel résultat?

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Ran Porat. Un article de The Conversation

Le 36ᵉ gouvernement de l’histoire d’Israël vient d’être approuvé, avec la plus faible des marges, par 60 députés de la Knesset contre 59.

Le nouveau Premier ministre est le chef du parti national-religieux Yamina, Naftali Bennett. Cet ancien commandant d’une unité d’élite de l’armée, très religieux et entrepreneur à succès dans le domaine des technologies de pointe a été contraint de former un gouvernement d’union avec le centriste Yaïr Lapid, chef du deuxième plus grand parti d’Isra... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Johan Rivalland.

Le conflit israélo-palestinien suscite beaucoup de passions, et comme pour la plupart des sujets passionnels, il donne lieu à beaucoup d’excès. D’autant plus qu’il s’agit d’un conflit qui semble relativement insoluble et dure depuis maintenant 70, voire 100 ans, jalonnés de multiples soubresauts, plaçant régulièrement cette zone géographique au cœur de l’actualité et des grands conflits géopolitiques.

Y voir plus clair pour se faire sa propre idée

Carrefour des trois monothéismes, berceau de certaines grande... Poursuivre la lecture

Par Bruno Pomart et Didier Jammes[1. Bruno Pomart est ex-policier du Raid – Police Nationale, Maire de la commune de Belfou dans l’Aude et Président de l’association Raid Aventure Organisation www.raid-aventure.org. Didier Jammes est ancien médecin du RAID, chef du pôle Urgences Réanimation de l’hôpital de Fréjus et Président et co-fondateur de l’association IFOPP www.ifopp.org].

Chaque jour, nos forces de sécurité intérieure subissent un rythme de travail intense, prennent des risques et s’exposent à des dangers physiques et psycholog... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles