Aux armes citoyens !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
La Marseillaise, sur l'Arc de Triomphe à Paris (Crédits Wally Gobetz, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Aux armes citoyens !

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 19 juillet 2014
- A +

Par Philippe Robert.

La Marseillaise, sur l'Arc de Triomphe à Paris (Crédits Wally Gobetz, licence Creative Commons)En cette triste époque de décomposition accélérée de l’appareil d’État y compris les dégâts connexes qu’une telle situation, jugée intolérable par de plus en plus de gens, provoque à tous les niveaux de la société, il m’est apparu des plus utiles de rappeler au Prince actuel comme à ceux qui l’ont précédé dans quel foutu merdier leur incapacité à gouverner et surtout, peut-être, leur mépris assumé pour les institutions les plus sacrées, ils ont réussi à précipiter le peuple français :

« Nous tenons pour évidentes pour elles-mêmes les vérités suivantes : tous les hommes sont créés égaux ; ils sont doués par leur Créateur de certains droits inaliénables ; parmi ces droits se trouvent la vie, la liberté et la recherche du bonheur. Les gouvernements sont établis parmi les hommes pour garantir ces droits, et leur juste pouvoir émane du consentement des gouvernés. Toutes les fois qu’une forme de gouvernement devient destructive de ce but, le peuple a le droit de la changer ou de l’abolir et d’établir un nouveau gouvernement, en le fondant sur les principes et en l’organisant en la forme qui lui paraîtront les plus propres à lui donner la sûreté et le bonheur. La prudence enseigne, à la vérité, que les gouvernements établis depuis longtemps ne doivent pas être changés pour des causes légères et passagères, et l’expérience de tous les temps a montré, en effet, que les hommes sont plus disposés à tolérer des maux supportables qu’à se faire justice à eux-mêmes en abolissant les formes auxquelles ils sont accoutumés. Mais lorsqu’une longue suite d’abus et d’usurpations, tendant invariablement au même but, marque le dessein de les soumettre au despotisme absolu, il est de leur droit, il est de leur devoir de rejeter un tel gouvernement et de pourvoir, par de nouvelles sauvegardes, à leur sécurité future. »

Que l’on apprécie ou pas les actions actuelles de cette super-démocratie planétaire, cet extrait de la Déclaration d’indépendance de 1776 des États-Unis d’Amérique tombe aujourd’hui à point nommé pour enrichir notre réflexion de citoyen du Vieux Monde. En tout état de cause, soyons certains que Dieu reconnaîtra les siens…

Voir les commentaires (12)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (12)
  • les hommes qui nous gouvernent ….ils ne comprenent que les coups ; ce sont des clowns malfaisants et pas rigolos du tout ;

  • Mais qu’est ce que dieu vient faire dans un propos républicain ?
    Vous mélangez les torchons et les serviettes et une vache n’y retrouverait pas son veau.

    • « extrait de la Déclaration d’indépendance de 1776 des États-Unis d’Amérique » c’est écrit dans le commentaire en plus

    • Isidore ,

      Le Créateur , au sens de ce texte US , ce n’est pas un Dieu d’une religion monothéiste mais le Créateur , vu son un angle théiste , le Grand horloger , qui règle les mouvements de l’univers etc … ici , pas de bien , de mal , de manichéisme , simplement , peut être ce Grand horloger qui regarde , blasé , le spectacle de ce qu’il a crée et qui se dit : Mon dieu , n’aurais je pas échoué dans mon oeuvre créatrice !!!

      Et pour mieux comprendre ce texte , il faut savoir que les pères fondateurs de la constitution Us étaient théistes , comme l’étaient bon nombre de révolutionnaires français en 1789 ( l’être suprême) comme l’était Frédéric 2 , le Hohenzolern !!!

    • La république peut être laïque mais aussi :

      Socialiste, communiste, libérale, islamique, démocratique, populaire etc.

      Le lavage de cerveau républicain laïcard et sectaire fonctionne toujours à plein…
      La république n’est pas forcément la forme de société idyllique que sous tend votre réflexion…

      Bon voyage dans le monde …

      Cdlt

      • balsec ,

        Elle peut aussi être oligarchique et à base de fonctionnaires et il me semble que nous sommes dans ce cas de figure !!!

  • C’est du lourd que Robert viens d’écrire !!!!!!!!!! On a nullement besoin d’un très petit article apparu chez « contre-poings » pour savoir que la seule solution qui existe, est le soulèvement du peuple pour casser le sénat, les parlements, bref toute la classe politique sans exception et refaire une constitution. ça arrivera tout seul malgré notre peu de courage nous près de la limite.

  • Vous connaissez cet air : « Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades…) »
    Mais pour les sortir le moment venu, quand ils sont devenus des outils indispensables à la liberté, il a bien fallu les y mettre avant.
    C’est le moment.
    Camarade, compagnon. _descend_ dans la mine, _monte_ dans les collines, y cacher ce dont tu auras besoin bientôt.

  • Tous les cinq ans le peuple peut changer ses maîtres. Chacun a titre personnel peut réduire sa richesse taxable.

    Ce qui nous manque c’est une communauté choisie (par réciprocité) autour de nous. Une fois groupé (selon ces affinités locales) la voie de la sécession pacifique est ouverte. (à tous)

    Autonomie sociale avec l’école libre et l’entraide locale. Vitalité spirituelle avec une paroisse locale (ou l’équivalent dans les autres cultes). Paix sociale locale (comme en Suisse). Ouvrir la sécession fiscale avec les systèmes d’échange locaux hors euro, donc hors TVA.
    Autonomie sécuritaire avec une société locale de chasse au lapin, ou club de tir aux pigeons en zone urbaine.

    Les bases de la vie locale posées, il sera très facile d’avoir une représentation politique locale partageant vos convictions pourquoi pas fédéraliste et minarchiste.

    La grève locale de l’impôt devient possible dans votre ville ou votre canton ! La sortie des entreprises de l’emprise de la Sécu aussi. Notamment si cet exemple est suivi ailleurs. L’objectif est de négocier la baisse d’impôt en contrepartie d’une baisse des dépenses et des droits sociaux pour la communauté considérée.
    L’autonomie fiscale locale est impérative.

    Tous les peuples plus libres que nous français ont suivi cette voie de refuser l’impôt (pour être en mesure de le négocier)et d’être plus fort localement que l’Etat central.

    Donc fédérer localement le peuple est plus important que rassembler virtuellement les libéraux !

  • Euh ne serait-il pas un peu nécessaire de remettre ce texte, en citation, certes très bien écrit, dans son contexte historique et geographique, qui le semble très très différent du contexte français d’aujourd’hui. Que je sache, nous ne sommes pas une colonie anglaise ?

    • Exact. Et nous ne sommes pas séparés des oppresseurs par un océan. Hélas.

      • Honnêtement , je ne me sens pas opprimé par quiconque. Géné, tracassé, oui. Mais opprimé, non. Ou alors nous n’avins pas la même définition du mot.

        Je suis assez vieux pour avoir discuté avec des gens sortant juste de RDA apres quelques années de prison : ça pour moi, c’étaient des opprimés.

        C’est quoi pour vous un opprimé?

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Nathalie MP.

Aujourd'hui, les Américains célèbrent leur fête nationale aussi appelée Independence Day. Elle commémore la signature de la Déclaration d’Indépendance des États-Unis le 4 juillet 1776 par les représentants des treize[1. Les treize colonies : New Hampshire, Massachusetts, Rhode Island, Connecticut, New York, New Jersey, Pennsylvania, Delaware, Maryland, Virginia, North Carolina, South Carolina et Georgia.] colonies britanniques d’Amérique du Nord, qui faisaient ainsi sécession avec la Grande-Bretagne de façon unilatéral... Poursuivre la lecture

Par Le Parisien Libéral.

Il y a 130 ans la France offrait la Statue de la Liberté aux États-Unis pour célébrer le centenaire de la Déclaration d’indépendance américaine, et en signe d’amitié entre les deux nations, et Google célèbre cela aujourd'hui.

L'occasion de se rappeler que le libéralisme, il vient de chez nous, pas d'outre-Atlantique, même si notre pays se traduit souvient par une réelle obsession anti-libérale, et l'occasion également de se souvenir que chez nous aussi, il y a une statue de la liberté !

Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Damien Theillier.

[caption id="attachment_201560" align="aligncenter" width="640"] declaration of independance credits Mike Renlund (CC BY-NC-SA 2.0) [/caption]

 

Sons of Liberty est une mini-série de trois épisodes qui nous plonge à l’aube de la Révolution américaine. Elle a été diffusée sur la chaîne History du 25 au 27 janvier 2015, en trois épisodes : A Dangerous Game, The Uprising et Independence. Elle a attiré plus de trois millions de téléspectateurs aux États-Unis. Elle sera bientôt disponible en DVD.Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles