Avignon : Le Prince de Hollande annulé

Le regard de René Le Honzec.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Annulation du festival d'Avignon (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Éric Verhaeghe.

[caption id="attachment_249576" align="aligncenter" width="560"] Spectacle By: San Francisco Foghorn - CC BY 2.0[/caption]

 

Tiens ! c’est le retour des intermittents du spectacle, ces grands défenseurs de la solidarité dont on entend parler lorsque leurs intérêts sont mis en cause. Et la période est propice à l’agitation, puisque les professionnels du secteur doivent boucler leur négociation sur la réforme de leur système de chômage.

Le chômage, marronnier des intermittents

C’est de... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Le problème du socialisme n'est pas franchement qu'on crame l'argent des autres ou, encore plus appétissant, la tire-lire de ses enfants (via l'emprunt), mais bien qu'au bout d'un moment, quoi qu'il arrive, on en tombe à court. Et c'est actuellement ce qui est en train de se passer avec comme premier effet la fermeture, modeste mais sensible, des sources de financement des satellites les plus dispensables de l'action publique : les associations lucratives sans but, à commencer par les culturelles.

Ce n'est, bien sûr, que le début. L'au... Poursuivre la lecture

Quand trop c'est trop, que noir c'est noir, et qu'il n'y a plus d'espoir, il n'est plus possible de se taire. Monte alors de la gorge noueuse des damnés de la terre ce long cri rauque et puissant de ceux qui n'ont plus rien à perdre : "On veut du pognoOOon !"

Et cette fois-ci, ce sont les damnés de la Terre version Spectacle Vivant (par opposition au numérique, au cinéma, à la télévision qui sont des spectacles morts, je suppose) qui se lèvent comme un seul corps social en proie aux affres d'une indicible agonie et qui, vibrant de leur... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles