7 Français sur 10 ont une mauvaise opinion de la CGT

CGT_licencie

La CGT est particulièrement peu appréciée des Français, avec 69% de la population en ayant une mauvaise opinion, contre seulement 28% en ayant une bonne opinion.

Par Alexis Vintray.

Selon un sondage BVA – le Parisien / Aujourd’hui en France paru aujourd’hui, la CGT est particulièrement peu appréciée des Français, avec 69% de la population en ayant une mauvaise opinion, contre seulement 28% en ayant une bonne opinion (3% ne répondent pas). Le secrétaire général de la CGT, Thierry Lepaon, est encore moins apprécié des Français (pour ceux qui le connaissent) : 75% ont une mauvaise opinion de lui.

Sondage CGT

Même chez les sympathisants de gauche, la CGT ne franchit qu’à peine le cap des 50% de bonne opinion, avec en particulier uniquement 8% de très bonnes opinions. 54% des sympathisants de gauche souhaitent que le gouvernement prenne davantage en compte les revendications de la CGT. À droite, la CGT ne recueille que 9% d’opinions favorables (dont 0% de très favorables). De façon intéressante, les sympathisants FN ont une bien meilleure image de la CGT (21% d’opinions favorables) que les sympathisants UMP (6%), ce qui confirme que le FN se situe un peu plus à gauche sur les sujets économiques.

Plus généralement, les Français ont une mauvaise image des syndicats, légèrement meilleure que celle de la CGT : 31% des Français ont une bonne opinion des syndicats en général, contre 68% en ayant une mauvaise opinion.

Aux syndicats axés dans une logique systématique de confrontation comme la CGT, les Français préfèrent tout de même des syndicats davantage réformistes. Ainsi, les Français reprochent en particulier à la CGT d’être « trop systématiquement opposée aux réformes » (73%) et « trop idéologique » (71%). 59% des sondés reprochent à la CGT de ne pas bien comprendre l’économie, et 58% d’être démagogique. Seuls 28% des sondés estiment que la CGT représentent bien les salariés. À l’inverse, entre les trois principaux syndicats de salariés, les Français préfèrent ainsi largement la CFDT (48%) à la CGT (17%) et à Force ouvrière (17%). Quand on les interroge sur leur préférence entre la CGT et le Medef, les deux font jeu égal (41% pour la première, 39% pour le second).

Cette opinion extrêmement négative de la CGT doit évidemment s’apprécier dans le contexte de deux appels récents à la grève, à la SNCF ou pour bloquer toute réforme du régime des intermittents du spectacle. Là encore, une fois de plus, la CGT est massivement rejetée par les Français :

Sondage CGT 2

Une source d’espoir pour l’émergence, enfin, d’un véritable syndicalisme réformateur qui défende ses adhérents et non une idéologie ? Rien n’est encore fait mais, comme pour l’évolution plutôt favorable du discours gouvernemental, espérons que la tendance se confirme dans les mois et années à venir.

Suivre l’auteur sur Twitter