European Resource Bank à Aix-en-Provence : une rencontre à ne pas manquer !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

European Resource Bank à Aix-en-Provence : une rencontre à ne pas manquer !

Publié le 20 juin 2014
- A +

Quel chemin prend l’Europe ? Pour les amis de la liberté, bien des menaces pèsent sur nos têtes. La montée des mouvements nationalistes-socialistes, comme en France, pourrait conduire à la fin d’une Europe de libre-échange. La montée en puissance d’une bureaucratie irresponsable et d’un Parlement européen qui n’a pas véritablement à rendre de comptes, ayant tous deux un penchant à l’intensification de la centralisation, de l’harmonisation, de l’interventionnisme et des réglementations, voilà qui n’est pas non plus de nature à garantir la liberté, quel que soit l’emballage « démocratique » qu’on y mette.

Aix-en-Provence

Les think tanks du mouvement libéral doivent unir leurs forces pour une réflexion stratégique sur la façon de contrer ces menaces. Et ils ont besoin d’impliquer davantage les acteurs de la société civile. C’est exactement la raison pour laquelle ils se réuniront pour la 11ème session annuelle du European Resource Bank dans la charmante ville d’Aix-en-Provence, en France, du 27 au 29 juin 2014. L’événement sera organisé par l’Institute for Economic Studies – Europe, qui célèbrera son 25ème anniversaire.

Lors du congrès de cette année, les participants pourront discuter avec des conférenciers qui débattront de la relation entre l’Union européenne et le mouvement libéral, des élections européennes et des tendances de l’UE qui pourraient mener à une plus grande réglementation des marchés et des restrictions plus poussées à la liberté individuelle.

Ce sera également un moment idéal pour la mise en réseau et le partage des meilleures pratiques afin de promouvoir nos idées, y compris apprendre à faire une utilisation efficace des médias et de la recherche universitaire.

Les sessions sur les meilleures pratiques en matière d’organisation et de financement des think tanks mais aussi d’utilisation effective des réseaux sociaux sont aussi au programme, et de nombreux conférenciers américains viendront partager leur savoir-faire. Enfin le très populaire « Dragons’ Den » offrira une chance de gagner jusqu’à 5000 € pour les meilleures propositions grâce au parrainage généreux du Global Philanthropic Trust.

Plus d’infos sur : www.europeanresourcebank.com
Date limite d’inscription : 20 juin

Participez à la Think Tank School !

Vous pouvez encore postuler pour participer à la Think Tank School organisée par le Lithuanian Free market Institute pour la Atlas Leadership Academy, un atelier intensif et pratique pour votre think tank à Aix-en-Provence du 25 au 27 juin 2014. Cet atelier, conçu pour les chercheurs avec une certaine expérience, propose une formation sur la conception, le financement, le développement et le marketing de vos recherches sur les politiques publiques. La formation se déroulera en anglais et requiert un bon niveau d’anglais.

La formation, l’hôtel et les repas sont pris en charge par les organisateurs pour la durée de l’atelier. Le programme Véronique de Rugy du Mercatus Center aux USA, Matthew Elliott de Tax Payers’ Alliance en Grande-Bretagne, ainsi que Peter Botting, célèbre consultant en communication. Les participants recevront également une bourse pour couvrir le coût de l’inscription au European Resource Bank (et gagneront deux crédits dans le programme de la Leadership Academy d’Atlas).

Voir le programme en PDF. Pour candidater, contactez par email Edita Maslauskaite avant jeudi 17h.

Voir les commentaires (3)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (3)
  • C’est pas pour casser l’ambiance, mais… Tout ça a l’air d’une stupéfiante inutilité…

    Booster les think tanks, quoi… Tu parles d’un projet…

    • Inutilité? Donc les idées libérales vont avancer toutes seules comme des grandes filles? Ou comment? Il serait utiles avant de publier des commentaires inutile de ce genre de jeter un coup d’oeil sur le travail que font les Tax Payers Alliance en Grande Bretagne, ou l’Open Europe à Brussels pour ne citer que ces deux exemples….
      L’art de troller est entrain de se développer sur Contrepoint à une vitesse hallucinante concurrençant bientôt les inepties des lecteurs du Figaro et du Monde.

      • Ce n’est pas une question de trolling. Ça fait vingt-cinq ans que je vois les libéraux se réunir en universités d’été, et ça fait vingt-cinq ans que je vois le libéralisme reculer. J’ai le droit de penser que les mêmes tactiques produiront les mêmes défaites.

        N’oubliez pas de coacher les coaches et de booster les boosters, surtout.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Frédéric Mas.

[caption id="attachment_401365" align="aligncenter" width="660"] Dans les couloirs de la fac d'Aix en Provence (collection privée F Mas)[/caption]

Aix en Provence, 10 juillet 2021.

Salle des actes, ambiance studieuse : des économistes, des professeurs, des étudiants, de jeunes professionnels testent en pratique comment fonctionne la main invisible du marché. Au pupitre, Cathleen Johnson, enseignante de philosophie à l’Université d’Arizona, États-Unis.

[caption id="attachment_401366" align="alignce... Poursuivre la lecture

Par Emmanuel Martin.

Consommation à outrance, profits immédiats, la société du commerce aurait-elle oublié l’éthique ? C’est la critique souvent adressée aux libéraux qui défendent la société du commerce. Pourtant les réflexions éthiques dans le camp libéral sont nombreuses, et sans doute d’abord parce que le libéralisme est avant tout une philosophie.

L’éthique de la responsabilité individuelle est au cœur du projet libéral. Il est cependant rare d’en entendre parler en cours d’économie de premier cycle et notamment en cours d’... Poursuivre la lecture

Par Frédéric Mas.

Sommes-nous plus libres qu’il y a 30 ans ? C’est la question que se posaient hier matin les invités de l’université d’été internationale de l’IES Europe organisée à Aix-en-Provence.

Loin d’être anodine, la question renvoie à deux moments importants de l’histoire mondiale : la chute du mur de Berlin en 1991 et les répressions des manifestations sur la place Tian’anmen à Pékin en 1989. D’un côté, la chute d’un système totalitaire qui oppressait une partie du monde et coupait l’Europe en deux ; de l’autre,... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles