Taux de chômage BIT stable en France au 1er trimestre

Le taux de chômage est resté stable au premier trimestre 2014, à 9,7% en France métropolitaine et à 10,1% avec les départements d’outre-mer.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Taux de chômage BIT stable en France au 1er trimestre

Publié le 5 juin 2014
- A +

Selon l’Insee, le taux de chômage au sens du Bureau international du travail est resté stable au premier trimestre 2014, à 9,7% en France métropolitaine, et à 10,1% avec les départements d’outre-mer. Sur un an, le taux de chômage baisse de 0,2 point.

Insee chômage BIT Q1 2014

Le chiffre du 4e trimestre 2013 pour la France métropolitaine a été révisé à 9,7% (9,8% annoncé dans un premier temps), après 9,9% les trois trimestres précédents. Calculé selon la méthode BIT, le nombre de chômeurs atteignait 2.779.000 au 1er trimestre. Avec les départements d’outre-mer, le taux de chômage a été révisé à 10,1% au quatrième trimestre 2013 (10,2% annoncé auparavant), après 10,3% lors des trois trimestres précédents.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Je suis souvent interrogé sur la façon dont la doctrine libérale traite du chômage et de la couverture de cet accident financièrement et humainement dramatique. Après le rejet par le Conseil d’État du projet de réforme de l‘assurance chômage, la réponse libérale prend toute sa valeur, même si elle est a priori surprenante.

Telle que je la professe, après tant d’autres, la doctrine libérale dit à peu près ceci :

Le chômage est un accident inévitable mais mineur quand le marché du travail est libre et concurrentiel. La couverture de... Poursuivre la lecture

Par Frank Shostak.

Certains experts soutiennent que la clé de la croissance économique est le renforcement du marché du travail, qui repose sur l'idée qu'en raison de la réduction du nombre de chômeurs, davantage de personnes peuvent se permettre d'augmenter leurs dépenses. Par conséquent, la croissance économique suit le mouvement.

 

L'expansion de la réserve d'épargne - et non la baisse du chômage - est la clé de la croissance économique

Toutefois, le principal moteur de la croissance économique est l'accroissement... Poursuivre la lecture

liberté
10
Sauvegarder cet article

Il est communément dit qu’en France, le libéralisme n’aurait aucun ancrage populaire, aucune existence politique, aucun passé et donc par voie de conséquence, aucun avenir.

On est en droit de se poser la question de savoir si c'est une réalité ou un mythe savamment entretenu à la fois par les libéraux désespérés du niveau de collectivisme du pays et par les collectivistes habitués à prendre leurs vues pour des réalités.

Si cela était vrai, pourquoi entendons-nous parler tout le temps de libéralisme ?

Certes, c’est princip... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles