Européennes : votez Conchita

le regard de René Le Honzec

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Européennes Conchita (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Européennes : votez Conchita

Publié le 12 mai 2014
- A +

img contrepoints295

Comme vous êtes des libéraux avertis et cultivés, vous avez zappé les futilités sur l’Ukraine, l’esclavage au Nigeria ou le sketch de Valls à la télé pour vous consacrer à l’Eurovision qui a vu le triomphe politiquement correct et plein d’humour de la ravissante petite barbue dénommée Conchita Saucisse (ou Wurst) couplé à la non moins  triomphale dernière place raflée par le truc français (je ne trouve pas de mot) malgré une sévère concurrence. Et je me suis dit d’évidence que le parallèle avec la situation des élections européennes se devait d’être souligné.

En effet, nous avons eu le droit à une compétition d’envergure avec une sélection du même niveau que celle de l’Eurovision. Chez vous, je ne sais pas, mais dans ma région Bretagne, nous avons 23 listes, c’est vous dire. Mais je ne vous cacherai pas que mon cœur est déjà pris par l’inégalable Conchita Fromage (Hollande), déjà plébiscité(e) aux présidentielles, qui ne peut se présenter malheureusement aux européennes, mais qui assurera le play-back de tous les candidats(es) rose bonbon, Conchita Hollande, travesti de talent qui s’est fait(e) opérer pour devenir le social-démocrate qui faisait la honte de sa famille et envisage de faire son coming-out lesbien avec une charmante et plantureuse blonde Allemande avec laquelle il-elle vient de passer un week-end discret en amoureux.

C’est vrai que Conchita chante comme une saucisse-fromage (pas l’autre, la nôtre) et souffre de défaillances de mémoire qui lui font  changer d’air comme de paroles sans prévenir personne (par exemple, de son tube « Moi Président » à son single « Moi social(e) démocrate » en passant par « Arcelor, c’est mort » ou « Je veux te piquer 50 milliards de doux baisers » et enfin dans les bacs « Euro mi amor »). Mais quand on aime, on ne compte pas, c’est ce que semble penser son imprésario Johnny Valls qui lui pique un maximum de pourcentage en sondage.

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Quand les temps sont moroses, quand les perspectives semblent sombres, rien de tel qu’un peu de distraction sans prétention pour se changer les idées et rire un peu. En France, alors que les prix de l’énergie s’envolent et que la guerre en Ukraine nous désole, nous réalisons une fois de plus avec effroi que nous n’avons pas de pétrole et beaucoup trop d’impôts. Mais par chance, nous avons François Hollande pour nous dérider !

Ancien Président et héros improbable de virées amoureuses en scooter, il rêvait de rendosser l’habit de Capitai... Poursuivre la lecture

1
Sauvegarder cet article

Par Jean-Philippe Feldman. Un article de l'IREF Europe.

Les supputations sont allées bon train après que François Hollande a récemment déclaré qu’« un ancien Président peut très bien être candidat à l’élection présidentielle ». Pourtant, la question essentielle n’a pas été posée : comment François Hollande peut-il encore exister en politique ?

L’exception française

Les commentateurs n’ont pas manqué de railler les ambitions présidentielles toujours vertes de l’ancien chef de l’État. On peut comprendre humainement que François Ho... Poursuivre la lecture

Suspense intenable ! François Hollande va-t-il bientôt nous annoncer sa candidature présidentielle ? Des propos habilement équivoques tenus récemment par l'ancien chef de l'État devant des lycéens relancent la machine à spéculation politico-médiatique : "pour l'instant", il n'est pas candidat. Mais comme "ça ne va pas bien" - sous-entendu, à gauche, vous l'aurez immédiatement compris - forcément, il s'interroge :

"Est-ce qu'une candidature de plus serait utile ? Je ne sais pas. Je ne le pense pas, d'ailleurs. J'ai les mêmes idées qu'av... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles