Le Venezuela arrête un défenseur des droits de l’homme

Avec l’arrestation de Rodrigo Diamanti et deux raids de police sur des manifestations étudiantes, le régime de Nicolás Maduro sombre rapidement dans l’autoritarisme.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
diamanti2

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le Venezuela arrête un défenseur des droits de l’homme

Publié le 10 mai 2014
- A +

Par Juan Carlos Hidalgo. Traduction Alexis Vintray.

diamanti2Le 7 mai, les services secrets vénézuéliens (SEBIN) ont arrêté Rodrigo Diamanti, le président d’ “Un Mundo sin Mordaza”, une ONG qui promeut les droits de l’homme et la liberté d’expression dans le pays. Rodrigo Diamanti est aussi un ami du Cato Institute et a participé à la Cato University organisée au Venezuela en 2009.

Aucune charge n’a été retenue pour l’instant, même s’il reste visé par un mandat d’arrêt. Il y a deux semaines, il était à Caracas pour y organiser une nouvelle Cato University et prononcer un discours à la conférence de défense de la liberté organisée par le think tank Cedice. Mon collègue Ian Vásquez et moi-même avions pu alors lui parler ainsi qu’à d’autres amis vénézuéliens du mouvement étudiant qui a défait Hugo Chávez lors d’un référendum en 2007. Ils nous avaient dit combien le gouvernement persécutait de façon croissante les ONG. Tristement, nous avions noté que beaucoup des participants à la Cato University en 2009 avaient quitté le pays. Ceux qui restent et continuent à se battre contre un gouvernement de plus en plus autoritaire paient aujourd’hui le prix de leur juste combat.

De même, tôt ce matin, la garde nationale bolivarienne a violemment pris d’assaut deux camps dans le centre de Caracas où des étudiants avaient monté des manifestations continues contre le gouvernement de Maduro. Les autorités ont annoncé avoir arrêté 243 personnes. J’avais visité les deux camps et rencontré plusieurs étudiants sur place. Une d’entre eux, Maria Alejandra, âgée de 23 ans, m’a dit qu’elle était désormais visée par un mandat d’arrêt et se levait chaque matin en ne sachant pas si elle finirait la journée libre ou emprisonnée. Je n’ai pas réussi à la contacter aujourd’hui, ce qui me fait craindre qu’elle ait été arrêtée dans les raids.

Cette vague de violence survient alors que le gouvernement fait mine de tenir des négociations truquées avec une partie de l’opposition. Un sondage conduit hier par Datanálisis montrait que 78% des Vénézuéliens étaient pessimistes sur la situation du pays et que 59% considéraient que le président Nicolás Maduro faisait un mauvais travail. Clairement, plus la popularité du régime s’effondre, plus son autoritarisme augmente.


Sur le web

Voir les commentaires (68)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (68)
  • Communisme… sacrifier les gens plutôt que leurs idées…

  • holà , messieurs de contrepoints , il faudrait dire également que Rodrigo Diamanti travaille avant tout pour les intérêts US , pour ceux qui auront le temps de faire des recherches , ils pourront s’apercevoir que à la conférence annuelle du Mouvement Mondial pour la Démocratie, structure crée et financée par la NED…
    Rodrigo Diamanti est Rodrigo Diamanti faisait partie en 2010 des personnes invités par l’Institut George W. Bush…il est également invité aussi en lien étroit avec « Futuro Presente », fondation qui vise à former la jeunesse au leadership et à l’idéologie démocratie, « à l’américaine ». En 2009, cette organisation crée l’Université d’été El Cato pour promouvoir l’idéologie de la droite dure américaine, le néolibéralisme et le capitalisme, toujours dans l’intention de recruter des jeunes pour lutter contre le gouvernement révolutionnaire venezuelien !
    la plupart des ONG , au Venezuela , Bolivie , Equateur …etc , servent d’agents de déstabilisation !
    osez publier mon message pour un monde sans  » Mordaza  » Gracias …

    • « la plupart des ONG , au Venezuela , Bolivie , Equateur …etc , servent d’agents de déstabilisation ! »

      Et Poutine raconte la même chose des ONG se battant pour les droits des homosexuels en Russie… Se battre pour la liberté, c’est suspect pour les gens comme Giordano.

    • Rodrigo Diamanti est un brillant chercheur fréquemment invité par divers thinks thanks, assciations, instituts……donc votre seul argument est qu’il travaille pour l’intéret us ???(autrement dit un argument ad hominem, l’argument préféré des gens qui n’ont pas d’arguments solides). et en plus, vous n’amenez en rien la preuve qu’il travaille pour l’intérêt us. juste qu’l a été invité pr deux assciations. le cato institue ne petut pas vraiment être accusé de travailler pour le gouvernement américain (au contraire).

      • marrat, les défenseurs de chavez sont obligé d’inventer des théories du complot pour pouvoir justifier l’injustifiable, pour pouvoir justifier la ruine du vénézuela et le fait que c’est devenu une dictature socialiste

    • marrant, les défenseurs de chavez sont obligé d’inventer des théories du complot pour pouvoir justifier l’injustifiable, pour pouvoir justifier la ruine du vénézuela et le fait que c’est devenu une dictature . ils utilisaient excatement les mêmes arguments pour défendre les régies communistes pdt la guerre froide

    • regardez ce que font les méchants capitalistes : https://www.youtube.com/watch?v=FP-embXA4cA

    • je vous conseille de lire les différents articles d’idées recues sur le libéralisme: http://www.contrepoints.org/?s=id%C3%A9e+recu+lib%C3%A9ralisme et lisez aussi ceci: http://www.wikiberal.org/wiki/Lib%C3%A9ralisme

  • Received today from Venezuela :

     » In my country (Venezuela), everyone who owns a car, who has a formal job, who owns an apartment in a middle class suburb, is regarded as a « fascist », as a « bourgeois », as a « threat », as an « oligarch », if he doesn’t agree with government. Mom and dad were immigrants coming from Spain and worked hard here since they arrived in order to enjoy what they could afford, mom had a clothing store and my dad was a pediatrician.

    But since 1999, middle class in Venezuela has been demonized. In the last year, since Pres. Chávez death, we’ve had severe shortages of corn flour (to prepare the basic meal of venezuelans), vegetable oil, sugar, milk, medicines, etc. We do not even find lube oils, tires or spark plugs for our cars… I had to buy a couple of weeks ago four expensive american spark plugs for my car (a 2007 Fiat, there are no new cars in the car dealers, you have to wait for months or years and they are not affordable for middle class). 24,000 people died last year because of violence and inflation rate was 58%. Airline tickets had a seven-fold increase in the last months leaving us almost jailed in our own country.

    Enterprises are not given dollars to buy raw materials and the process to import them is extremely complicated, so many companies have closed or fired people (under special conditions, because it is forbidden by the governement…), others have decreased production and others have been bought by the State. In supermarkets, sometimes consumers, among them housewives, have to fight to get the last package of dehydrated milk and they harm each other. Empty shelves are common place here. In a lot of places, it is impossible to find toilet paper, razors or solid deodorants… It is quite embarrasing… Dissidents are pursued and are blamed for different crimes. At the same time, there is a growing middle class coming from those who work for government. Some have become filthy rich.

    We’ve done no wrong either, as you say. So, you can see our situation is much worse than yours. We’re performing a greek tragedy everyday -with no hope of a prompt way out. Oh, and I forgot… While I’m writing this, water has gone in the entire suburb because we are also experiencing water and electric current outages. I will not write anymore because of fear, tentacles of government are everywhere. Maybe there is somebody hidden here in this course, I don’t know… »

  • « La gauche, c’est une salle d’attente pour le fascisme. « Léo Ferré

  • Acheter du lait et seulement du lait au Vénézuela. Bientôt viendront les cartes électroniques de rationnement. Ainsi la population sera mise en esclavage « Tu gueules, pas de bouffe « https://www.facebook.com/video.php?v=1462410437375920

  • En 1999, lorsque Chávez s’empara du pouvoir, la compagnie pétrolière nationale vénézuélienne, la PDVSA, avait 51 000 employés et produisait 63 barils de pétrole brut par jour et par employé. Quinze ans plus tard, la PDVSA compte 140 000 employés et produit 20 barils de pétrole brut par jour et par employé. Aujourd’hui, d’exportateur, le Venezuela devient importateur de pétrole. http://af.reuters.com/article/algeriaNews/idAFL5N0R33EC20140902

  • Hugo Chavez a ruiné son pays, ce qui, pour un pays producteur de beaucoup de pétrole n’est pas une mince prouesse. Il a, faisant à grande échelle ce que d’autres font à plus petite échelle, acheté des millions d’électeurs pour une bouchée de pain, et ce sont ces électeurs achetés qui le pleurent aujourd’hui : un chien servile et soumis craint toujours de voir le maître qui remplit son écuelle disparaître. Il a muselé les médias, ce qui permet aux Vénézueliens d’avoir une information encore plus biaisée que les Français (ce qui n’est pas peu dire). Il a confisqué au profit de l’Etat, donc à son profit (la fortune qu’il laisse est colossale) des centaines d’entreprises, ce qui a fait fuir tous les investisseurs éventuels et conduit ceux qui ont pu sauver un peu d’argent à le placer à Miami. Il a installé, sur le modèle cubain de son ami Fidel, des sortes de Comité de défense de la révolution, chargés de la délation dans tous les quartiers et dans tous les immeubles.

    • Des armes sont régulièrement distribuées aux partisans du gouvernement , avec très peu de munitions , par peur de la revente de celle-ci mais avoir une arme si vous êtes membres du PSUV ne pose aucun probléme . Certains ne s’y inscrivent que dans ce but .A rappeller que 7/10 des crimes sont commis avec la participation d’au moins un membre des services de sécurité de l’Etat ……..

  • la bolivie est aussi en ruine à cause du scoialisme. décidemet, l’amérique du sud.

    • Morales bénéficie de l’exploitation du gaz, et maintenant du Lithium dont la Bolivie détient une grande partie des réserves mondiales. Ce type est une ordure alliée aux nazislamistes de Téhéran, et sa politique n’a produit aucune richesse. Vous voyez une entreprise industrielle ou intellectuelle bolivienne dans le TOP 500 mondial ??? Ce n’est même pas du socialisme, le système Morales, c’est du Féodalisme.

    • ce n’est qu’une question de temps avant que la bolivie finisse comme l’argentine et le vénézuela. comme partout, le socialisme réussit à court terme mais mène à la ruine à long terme.

  • j’ai lu un article dans courrier international ( dans demain la troisième guerre mondiale ?). l’article parlait des milliardaires sauces socialistes qui pour la plupart sont des anciens militaires proches de chavez qui se sont enrichi grace au capitalisme de connnivence en obtenant par exemple les marchés publics

  • Ajusté de l’inflation, le PIB par habitant du Venezuela est inférieur de 2 % aujourd’hui à ce qu’il était en 1970…

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Dr Rainer Zitelmann. Un article de la Foundation for Economic Education

Le Chili a longtemps été considéré comme un pays capitaliste modèle en Amérique du Sud. Dans l'indice de développement humain 2022, le Chili se classe premier parmi tous les pays d'Amérique latine. Et dans l'indice de liberté économique 2022 de l’Heritage Foundation, il se classe 20e, devant les États-Unis et le Royaume-Uni. En 2018, le taux de pauvreté du Chili capitaliste était de 6,4 %, ce qui contraste fortement avec les 76,6 % du Venezuela socialiste.

... Poursuivre la lecture

Par Murray Rothbard.

On entend beaucoup parler aujourd'hui de la distinction entre les droits de l'Homme et les droits de propriété, et beaucoup de ceux qui prétendent défendre les premiers se tournent avec mépris vers les défenseurs des seconds. Ils ne voient pas que les droits de propriété, loin d'être en conflit, sont en fait les plus fondamentaux de tous les droits de l'Homme.

Le droit de tout homme à sa propre vie implique le droit de trouver et de transformer des ressources : de produire ce qui maintient et fait progresser... Poursuivre la lecture

Par Augustine Atry. Un article de The Conversation.

Le 3 novembre 2021, le bureau du Procureur de la Cour pénale internationale (ci-après « CPI » ou « Cour ») a décidé d’ouvrir une enquête sur les crimes contre l’humanité qui auraient été commis depuis 2017 sur le territoire de la République bolivarienne du Venezuela. Aucune enquête de ce type n’avait encore été ouverte concernant un État américain depuis la création de la Cour.

Le lancement de cette procédure ne signifie pas que des individus seront nécessairement jugés, mais s... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles