Rodrigue, as-tu des voix ?

La véritable prouesse guerrière du chevalier catalan c’est d’avoir perdu 41 chevaliers socialistes depuis son entrée triomphale et victorieuse au Parlement du royaume de Francisco Ier.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Manuel Valls (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Rodrigue, as-tu des voix ?

Publié le 30 avril 2014
- A +

Le regard de René Le honzec.

img contrepoints266

Si Valls est Rodrigue, alors Chimène est foutue et peut s’inscrire sur Meetic (pub gratis, je suis marié), la Socialie va être envahie par les Sarrasins ultra-libéraux. Parce que la véritable prouesse guerrière du chevalier catalan c’est d’avoir perdu 41 chevaliers socialistes depuis  son entrée triomphale et victorieuse au Parlement du royaume de Francisco Ier avec ses 306 bannières roses escortant  son vote de confiance. Un record.

Bien sûr, nobles lecteurs, vous  ne trouverez pas dans les roucoulades des baladins intermittents de l’information les détails des honteuses tractations qui ont dû aboutir à un nombre raisonnable de fortes têtes récalcitrantes, pour rassurer la gauche des sujets de gauche de SM Francisco.

Mais la vérité sortie encore une fois nue du puits de Contrepoints, c’est que nos chers chevaliers socialauds savaient que, renvoyés devant leurs serfs après une dissolution de la table ronde, ceux-ci les auraient chassés pour la plupart pour les remplacer par des chevaliers sarrasins ultra-libéraux (ou, pire, par des chevaliers bleus ultra-fascistes menés par Marine D’Arc). Et, par une prompte déculottée, plus de 200 nobles à la rose auraient mordu la poussière du chômage politique. C’est donc à un gentil fabliaux que nous avons assisté, qui va se transformer rapidement en un Mystère « Le Dit du Nain Rose qui cherchait 50 milliards d’écus et qui ne les trouva point ».

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Elina Lemaire.

Remous provoqués par la scission de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes) en quatre groupes politiques, interrogations autour de l’attribution aux groupes d’opposition de certains postes-clés à l’Assemblée nationale (vice-présidences, questures, présidence de la – très stratégique – commission des finances), réception des présidents des groupes par le président de la République au lendemain des élections, puis par la Première ministre à quelques jours de son discours de politique générale… La situ... Poursuivre la lecture

Situation étonnante s’il en est, la mesure phare de l’autoritarisme sanitaire macronien, le pass sanitaire, a été rejetée grâce à une alliance de circonstances entre toutes les oppositions, de l’extrême gauche à l’extrême droite.

L’article 2 de la loi sanitaire présentée devant l’Assemblée nationale a été rejeté par 219 voix contre 195. Il permettait d’instaurer jusqu’en janvier un pass aux frontières et entre la Corse, les outre-mer et l’Hexagone au nom de la lutte contre le covid.

Le Premier ministre Élisabeth Borne s’en est p... Poursuivre la lecture

J’ai découvert Mme Braun-Pivet, ou du moins j’ai fait le lien entre le nom et la personne, lors de la soirée électorale du second tour des élections législatives. Le moins que j’en puisse dire, c’est que l’épisode en question (vidéo, à partir de 3 h 41′ 50″) ne fait honneur ni aux femmes en politique ni à la politique elle-même. Attention, mesdames et messieurs, la petite scène que je m’apprête à vous rapporter est absolument insoutenable… de médiocrité :

Nous sommes au soir du 19 juin 2022, sur le plateau spécial de BFM TV pour les él... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles