Valls de retour de Rome

Valls Rome (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence Creative Commons)

Le regard de René Le Honzec.

img contrepoints258

Sa Présidence Valls s’en est revenue de Rome, qui n’est pas Lourdes. Pas de miracle, le Franc-Mac n’a pas été touché par la Grâce non plus d’ailleurs que par une illumination économique : « Je me convertis au Libéralisme et Contrepoints est mon Évangile ». Il ne s’est pas fait sonner les cloches par François de Là-Bas, les citoyens français déchristianisés s’en étant déjà chargés. Bon, il lui reste à constater que François d’Ici s’est emparé du dossier Alsthom avec Saint Montebourg à sa gauche et Sainte Décolletitude à sa droite, justement pour avoir entendu la foule des 21 apôtres acclamer Valls avec des pancartes « Valls président subito ». Donc François d’Ici va appliquer le décalogue socialiste donné par Marx il y a longtemps:

I. Tu prendras tout au Riche.
II. tu donneras tout au Pauvre.
III. Tu rendras au Riche pour qu’il crée un emploi pour le Pauvre.
IV. Tu ne vendras pas à des Métèques.
V. Sauf s’ils ont de l’argent et pas toi.
VI. Tu aimeras les pauvres d’esprit.
VII. Ils seront appelés « Ministres ».
VIII. Tu ne commettras pas l’adultère.
IX. Mais si tu es pris, nomme ta femme ministre.
X. Si tu commets une erreur, nie-la.
XI. Renvoie ton Grand-Prêtre en disant que c’est un nul.
XII. Méfie-toi des petits nerveux, la Présidence est à eux.

Soyez rassurés : le décalogue socialiste, ça ne marche pas. Il leur faudrait un miracle, et en pavant l’Enfer de roses, ils ont perdu leur foi. (En réalité, une hérésie, mais ceci est une autre histoire).