Manuel Valls arrive trop tard

Manuel Valls arrive trop tard et va se heurter à une résistance acharnée de la part des tenants les plus enragés du statu quo.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
lapin-blanc

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Manuel Valls arrive trop tard

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 22 avril 2014
- A +

Par Philippe Robert.

lapin-blancJe ne conteste pas à Manuel Valls une véritable volonté d’agir dans l’intérêt supérieur de la France et des Français. Je dis simplement que le réformateur qui s’est éveillé en lui arrive trop tard après deux années pleines de rêverie présidentielle brutalement interrompue, un certain 14 janvier 2014, par la force des réalités.

Car non seulement Manuel Valls arrive trop tard mais il va aussi et surtout se heurter de plein fouet, sous le prétexte mystificateur de justice sociale, à une résistance acharnée de la part des tenants les plus enragés du statu quo qui se pressent en rangs serrés tant au sein des syndicats que parmi ses propres amis.

Dans ces conditions, certes peu engageantes pour Manuel Valls, je ne vois qu’une alternative (et non plus une alternance avec rien ou quasiment la même chose en face) disposant de cent jours pour lancer les réformes structurelles qu’il n’est plus possible de différer et d’un bon quinquennat pour en assurer le succès.

“Le quinquennat s’ouvrira donc sur des réformes de structure, celles qui constitueront un redressement dans la justice, le redressement économique, la réforme fiscale, le pacte éducatif, la décentralisation. Nous traiterons aussi les urgences, l’emploi, et notamment l’emploi des jeunes, le logement,la santé”1 etc.

Cela, c’était hier dans la bouche de François Hollande. Qu’en est-il aujourd’hui ? L’état de la France n’autorisant plus aucune fantaisie ni délai dans la gestion de ses comptes publics gravement détériorés, c’est à Manuel Valls de reprendre, avec un lourd handicap de deux années perdues, le flambeau du Rêve français.

L’avenir immédiat va donc être ponctué de très importants mouvements de protestation auxquels il va falloir faire face sans aucune faiblesse; en toute honnêteté, je serais très étonné que le Premier ministre, comme tant d’autres avant lui, se laisse facilement intimider tant l’honneur de la France lui est chevillé au corps.

Mais ne nous leurrons pas tant il est vrai que l’économie de 50 milliards d’euros proposée par le chef de l’Etat et mise en oeuvre par Manuel Valls est insuffisante. Il faudrait plutôt évoquer le triple… Mais nombre de voix s’élèvent déjà pour dénoncer l’aggravation d’une austérité dont, pourtant, les Français n’ont encore rien vu.

  1. François Hollande, discours du Bourget en date du 22 janvier 2012.
Voir les commentaires (18)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (18)
  • effectivement,l’immobilisme est en marche et rien ne l’arretera

    • Vous vous trompez : la réalité va l’arrêter et le réveil sera brutal pour les français… du moins pour ceux qui croient à des karine berger, des thomas piketty and cie.

      Pendant ce temps, le capitaine et l’équipage rassure son monde en conseillant de surtout ne pas quitter le navire, les chaloupes n’étant pas suffisantes pour tous et eux étant prioritaires.

  • C’est bien gentil de ne pas lui faire de procès d’intention, mais si Valls avait vraiment la volonté d’agir pour la France, il n’est pas bête au point d’accepter alors de se satisfaire de mesurettes. Quitte à se faire désavouer par les députés, pour pouvoir revenir en sauveur une fois constatés les effets du refus des vraies mesures.

  • Ce sont moins les Premiers ministres que les Présidents qui sont le plus sensibles : Qui est élu, qui est nommé ?
    Un Premier ministre pour exister ne peut qu’agir. Et Valls donc s’active.
    Mais c’est un jeu de dupe, à moins que Hollande choisisse Valls comme son dauphin, il est quasi impossible qu’un PM puisse tirer à lui tous les marrons du feu – surtout dans une situation aussi compliqué que la France…

  • l ump a ruine la france ,et les socialistes ( les lapins cretins ) se sont fait refiler le pouvoir sans voir le piege …

  • C est drole cette idee du Valls « vierge ». Sorte de generation spontanee politique, forme de vie emergent de la soupe originelle. Big bang cosmologique revisite facon puzzle.

    C est meme un sacre gag !

    Doit on rappeler que Vall a existe AVANT ?

    Qu il a ete ministre de l interieur ? Et avant cela un petit marquis enerve, limite psychotique, du parti socialiste et de la gauche ?

    Avec le bilan que l on connait, c est a dire proche du nul absolu.

    Donc au nom de quoi ce monsieur subitement serait devenu aujourd hui un grand reformateur, le recours, un homme providentiel ?

    Valls est un apparatchick, et fondamentalement un ennemi de la France.

    Lui attribuer le moindre debut de bonnes intentions est une lourde erreur, et pire encore, fait le jeu de la propagande servie par les medias.

    • Je suis d’accord avec vous, mais en meme temps, que peut faire un ministre de l’intérieur dans ce pays?
      Il doit juste tenir ses troupes pour qu’elles ne craquent pas ou qu’elles ne fassent pas de bavures.
      Au final, la justice est laxiste, s’en prendre aux clandestins est du racisme, faire un controle dans une cité peut terminer en drame. Un ministre de l’intérieur ne peut que serrer les fesses dans ce pays, alors que les autres ministres peuvent s’en donner à coeur joie.

    • Christophe : c’est clair, quand on voit cette indulgence dont bénéficie Valls, les français méritent tellement, mais alors tellement, ce qu’ils se prennent dans la tronche.

      Ils méritent leur socialisme, leur françois hollande, leur martine aubry, leur juppé, leur guerini, leur aquillino morel, leur harlem desir, leur nicolas sarkozy, leur marine le pen…

      Du fond du coeur, je le pense le plus sincèrement du monde, vous les français ( je m’exclue volontairement, même si je suis né à l’intérieur des frontères d’un pays que l’on appelle généralement la france ), vous méritez tellement tous vos problèmes.

      C’est pas possible d’être aussi bête, 65 millions d’amnésiques qui vivent dans leur bulle, dans leur hôpital psychiatrique.

    • +1000.
      Valls ne sera jamais Thatcher. Il ne sacrifiera pas sa carrière politique s’il pense se présenter en 2017 et ne fera donc aucune réforme. Son bilan à Evry parle pour lui : plus de chomeurs, plus d’impôts et encore plus de dettes. Qui peut croire une seule seconde qu’il va changer son fusil d’épaule ?

  • Gagner du temps… c’est ce qu’ils veulent, parce qu’ils savent que c’est cuit : s’ils réforment, le peuple se jette à leur gorge et s’ils ne réforment pas, c’est la cata ! donc, gagner du temps, arriver à 2017 (si c’est possible, j’ai des doutes) et passer la patate chaude (brûlante). Sans oublier pendant ce temps de soulager les français de leurs dernières économies.

  • Valse à 2 temps, puis Valse à 4 temps 🙄

  • Il est trop tôt pour se prononcer. Il faut attendre les décisions gouvernementales qui suivront la déclaration politique d’austérité (toute relative)… qui suivront ou pas, car l’enfumage reste une tentation en attendant le miracle de la croissance externe.
    Par contre, Valls a dû noter que Bruxelles et les pays d’Europe du Nord appliqueront la loi d’airain à notre endroit. Il n’aura aucune marge dilatoire et, déjà sous surveillance, il est menacé de tutelle si les décrets ne sortent pas. La honte !

  • Valls arrive trop tôt.

    Tant qu’il restera un grain d’espoir, une petite braise à raviver en France, chaque nouveau socialiste sera une plaie pour notre pays.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Aux dernières rencontres d’Aix, notre ministre de l’Économie Bruno le Maire expliquait à juste titre qu’il n’y avait rien de plus choquant que tant d’entreprises cherchent des salariés et au même moment toujours autant de chômage. Pour lui cette inadéquation était le deuxième sujet à traiter après la priorité du pouvoir d’achat.

Et si ces deux maux étaient tout simplement les deux conséquences d’un problème plus profond à régler ?

 

Le poison du keynésianisme à long terme

Appliqué trop longtemps le keynésianisme n’es... Poursuivre la lecture

Le gouvernement se félicite à juste titre du rebond de l’économie française après la crise liée au covid et juste avant la guerre en Ukraine. Le chômage continue de baisser, ce qui est bien ; il n’en reste pas moins que la comparaison avec nos voisins allemands et hollandais est beaucoup moins flatteuse puisqu’ils ont des niveaux de chômage moitié moindre du nôtre sans parler de la Suisse où il est négatif.

Cet écart date depuis longtemps et si on cherche le moment où la France avait moins de chômage que l’Allemagne il faut revenir au ... Poursuivre la lecture

1
Sauvegarder cet article

Candidat sous la casaque présidentielle, Manuel Valls a été éliminé dès le premier tour de la 5e circonscription des Français de l’étranger regroupant Monaco, Andorre, l'Espagne, et le Portugal. La claque l’a laissé sans voix : il a même décidé de fermer son compte Twitter.

🔴 Après sa défaite dès le premier tour des élections #Législatives, Manuel Valls supprime son compte Twitter. pic.twitter.com/pwNVKemzwx

— Élections 2022 🗳 (@2022Elections) June 5, 2022

La défaite de l’ancien Premier minist... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles