Les Dalton roses

Dalton Hollande Sarko (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence Creative Commons)

Le regard de René Le Honzec.

img contrepoints153

C’est à cela qu’on les reconnaît, les socialistes : ils osent tout ! Taubira, ministre de la Justice (je me demande pourquoi je m’obstine à mettre un J majuscule) prise en flagrant délit de mensonge, sans que cela la dérange, ce qui n’est pas étonnant. Faisant partie de la fameuse bande des Dalton (roses), elle réagit comme le reste des acolytes, Jo Hollande en premier, obsédé par l’écrasement de son adversaire Lucky Sarko, quitte à monter cabinet noir et affaires tordues, William Valls qui hait tout autant les têtes concurrentes mises à prix façon Dieudonné, Jack Taubira qui écoute tout, sauf les conseils, Averell Ayrault qui ne pense qu’à manger de la croissance.

Nous sommes devant un bon scandale d’État, un vrai, pas un bidonné dans les cellules élyséennes dédiées à Lucky. Mais quand on a menti sur tant de choses en commençant par un programme et en continuant en affirmant « si, si, c’est vrai, la courbe du chômage, la délinquance », etc.), en déclenchant des campagnes de haine pour diviser les opposants français, arrêtant les uns et non les autres, pour finir en déchiquetant le semblant de vertu qu’ils s’étaient auto-proclamé, il est de plus en plus difficile de ne pas se prendre les pieds dans les tapis du pouvoir rose.

Souvenez-vous des discours enflammés lors des scandales du sarkozysme, des dénonciations d’atteintes(présumées) à la Justice, de connivence : le Con est toujours vivant, les « affaires » n’ont pas (encore ?) abouti. En revanche, par exemple, Mme le juge Prevost-Després, juge bavarde de l’instruction Bettencourt, vient de voir son renvoi au tribunal correctionnel confirmé. Averell a avoué qu’il était au courant de l’instruction, William Valls était au courant, candidat Ier ministre (va-t-on apprendre des écoutes de Dieudonné ?), Jack Taubira qui s’est précipité pour dédouaner les juges d’instruction savait, et a sans doute écouté ces enregistrements, parce que le Canard précise qu’elle recevait des synthèses des écoutes illégales.

Ce sont les Dalton qui gouvernent la France, la chiourme qui la transforme en pénitencier et nous, nous n’avons pas de Luky Luke pour nous en sortir.