Toi aussi, rejoins le combat des facteurs du 7ème !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Boite aux Lettres La Poste (Crédits Pedro Vezini, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Toi aussi, rejoins le combat des facteurs du 7ème !

Publié le 12 mars 2014
- A +

C’est horrrrrible : le viol des consciences est maintenant permanent en France. On apprend, effaré, que des facteurs ont été mis à contribution forcée pour distribuer des tracts du Front National dans le 7ème arrondissement de Paris. Heureusement, la riposte s’organise !

Racontée par l’Agence Fausse Presse et vaguement mise en forme par Libération pour tenter de faire croire à une valeur ajoutée, l’histoire ne manque pas de sel. On apprend ainsi que, je cite,

Une douzaine de facteurs du VIIe arrondissement ont refusé de distribuer ces tracts, non mis sous pli. Le syndicat SUD estime qu’il s’agit de «propagande politique».

nom d'une pipe en boisDans cet océan de misères, on trouve au moins une bonne nouvelle : le syndicat SUD est suffisamment lucide pour estimer qu’un tract du FN serait de la propagande politique, alors que de nombreuses études et des analyses précises au microscope à balayage avaient pourtant permis d’affirmer que les tracts du FN étaient en réalité des manuels d’électro-ménager. Comme quoi, on peut se tromper bêtement, parfois, et SUD corrige ainsi des années d’égarements idiots.

Cette vérité enfin rétablie, l’affaire est donc simple : d’un côté, des tracts du Front National, hors de toute enveloppe, sans aucun doute nécessaire pour en cacher le sulfureux contenu, à l’instar des publicités pour les sex-toys et DVD culturels sur l’emboîtement rythmé de mammifères. De l’autre, des facteurs, épris de neutralité politique et désireux de ne pas se tacher les mains avec des papiers licencieux à l’encre aussi poisseuse que les idées du FN. En effet, pour le syndicat, on est au-delà de la simple hygiène palmaire : en leur mettant dans les mains, ostensiblement, de la bonne grosse propagande frontiste, « la Poste transforme les facteurs en militants du Front National », zip, zoup, ni vu ni connu je t’embrouille.

Bon, bien sûr, la Poste, entreprise vendue aux gémonies capitalistes et, on s’en doute, déjà largement infiltrée par les sbires du Front National, réfute toutes ces accusations grotesques et tente de camoufler son opération de transpartisme sauvage sur des facteurs innocents et non-consentants par des pirouettes rhétoriques qui ne convainquent personne :

« La Poste et Médiapost distribuent la propagande électorale des partis politiques lors de chaque élection. Dès l’instant où le parti qui s’exprime n’est pas interdit, La Poste doit les traiter avec équité. La Poste ne peut refuser, ou soumettre à des conditions particulières comme la mise sous enveloppe, le message d’un parti politique »

Retraites en failliteC’est vraiment skaâândaleux ! Si maintenant, on ne peut plus imposer que les infâmes manuels d’électro-ménager du Front National ne soient pas correctement camouflés lors de leur distribution, où va le monde ?! Imaginez un seul instant que des enfants tombent sur ces abominations et se mettent, bêtement, à manipuler le lave-linge familial sans assistance ou, pire encore, à croire aux fadaises socialistes qui y sont présentées ! Ce serait comme s’ils tombaient sur un tract du Front de Gauche ou du PCF présentés sans le moindre blister opaque, sur lequel ils pourraient lire des slogans outranciers sur le partage d’argent gratuit des autres ou la distribution généreuse de tout et n’importe quoi financé sur les dettes, les générations futures ou l’impression de papier-monnaie à rythme stakhanoviste ! Ça commence comme ça, et à la fin, on finit en République Démocratique et Populaire du Bisounoursland, c’est catastrophique !

Bref, on le comprend, nos facteurs ne pouvaient décemment pas se laisser entraîner sur cette pente savonneuse : ni une, ni deux, ils ont exprimé leur droit de retrait. Pensez donc ! Le devoir de réserve et de neutralité du vaillant postier tournée faisant allait être remis en cause, c’est évident, et en déambulant ainsi avec des tracts du Front National sous le bras, Emmanuel Cottin du syndicat CGT estime que, je cite,

« les facteurs risquent d’être interpellés au cours de leur tournée. Il y a un danger pour leur intégrité physique et morale. »

lie down try not to cry cry a lot

Et que c’est dit pudiquement ! Qui n’a pas, en effet, tabassé un petit postier ou deux à la vue d’un tract Front National dans sa besace ? La méprise est facile : dès qu’on en voit un, avec ces papelards douteux d’un Front tout droit sorti des rotatives les plus sombres de notre Histoire, on sait qu’il ne s’agit pas d’un postier ordinaire mais, inévitablement, d’un militant FN et on a immédiatement envie de lui coller un pain et de faire voler sa belle casquette « La Poste » à coups d’uppercuts bien assénés. C’est évident.

La cause est entendue : les postiers réclament le droit de ne pas distribuer des tracts avec lesquels ils sont en désaccord politique profond. On les comprend. En toute bonne logique, on attendra la même compréhension de leur part lorsque certains contribuables refuseront de payer leurs impôts qui abondent à des guerres avec lesquelles ils ne sont pas d’accord, à des journaux qui ont la fâcheuse tendance à écrire des conneries et faire de la propagande, justement, ou à des systèmes d’éducation, de santé, de justice ou de police avec lesquels ils sont opposés d’une façon ou d’une autre. Et puisqu’on évoque le droit de retrait, on attendra aussi la même mansuétude vis-à-vis de ces maires qui jugeraient contraire à leur conviction de marier des homosexuels.

Moyennant quoi, je ne peux que, tous, vous encourager à rejoindre le combat de ces fiers postiers qui utilisent enfin leur droit de retrait pour ne pas se salir les mains et l’esprit avec des abominables impressions gluantes. Ces facteurs démontrent qu’un autre monde est possible : c’est fini, le temps où on pouvait obliger les individus à souscrire à un système sans leur demander leur avis, et c’est fini le temps où l’on peut vous obliger à cotiser à ceci ou cela, à ce fumeux contrat social français qu’on ne vous a jamais fait lire, jamais fait signer, jamais proposé mais toujours imposé. Fini ! Ils montrent une voie, celle de la résistance à l’oppression, celle qui permet de dire : « Payer des impôts pour que les politiciens continuent à taper dans la caisse ? No pasaran ! Payer de la TVA pour engraisser un état qui m’impose des choix que je n’ai pas fait ? No pasaran ! Payer pour un système social qui produit tous les jours plus de chômeurs, de pauvres, de SDF ? No pasaran ! »
—-
Sur le web

Voir les commentaires (24)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (24)
  • Oui, y en a marre.
    Quand on y pense: il suffit de dire STOP !

    Pour le facteur, il y avait bien un film en noir et blanc avec un certain Benoit qui lattait des facteurs et se tapait des grosses. Gerbait des moules sur la table et faisait des petits Grégory dans son verre.

    Ah, c’etait le bon temps.

    Aujourd’hui, on ne sait plus trop ce qui est vrai, faux, entre les deux, noir, religieux, homme, femme….merde, je ne sais plus ce que je raconte.

    En fait il y a une sorte de soupe gélatineuse avec des informations délavées, des incertitudes certaines, des doutes douteux. Pas étonnant que ce pays soit foutu !

  • …D’autant que c’était un article de la « vraie » déclaration des droits de l’homme et du citoyen, malencontreusement égaré lors des compromissions qui ont suivi.
    « Art. XIV.
    Les citoyens ont le droit de constater par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi, et d’en déterminer la quotité, l’assiette, le recouvrement et la durée »

    • C’est ce que je me suis toujours demandé. Est ce qu’un citoyen lambda peut demander des comptes à un élu sur ses dépenses?
      Est ce que j’ai le droit de porter plainte parce que je trouve que l’acquisition d’une collection de Bonzais à 300 ou 400 000 euros n’est absolument pas nécessaire (acquisition faite par le CG 92, il y a qqs mois)?

      • L’article XV était encore plus explicite à ce sujet:
        « La société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration ».

        Ces deux articles n’existent plus, vous avez votre réponse !

        • Nvelle constitution de 58 ?

          Ça a du bon de faire ses lois. Moi aussi, je vais faire la mienne. En fait j’ai déjà commencé:

          – je fais la grève. Je refuse de gagner de l’argent. (Ça sert à rien l’argent en France)

          Prochaine étape:

          – devenir SDF irresponsable, non condamnable, sans argent.

          Tiens, j’y pense: finalement nos élus partagent des valeurs avec les SDF.

        • En effet, celui là n’aurait jamais du être supprimé.

        • @Machin : l’article XV est toujours présent, et a valeur constitutionnelle puisque la Déclaration des droits de l’homme est intégrée à la Constitution de la Vème république.
          Qui vote pour la création d’un collectif « Article XV » pour dénoncer les abus ?

      • Ça brûle bien les bonzais. Plus de dépenses, moins d’argent, plus de bordel.

        Que l’Etat continue, que surtout il ne change rien. Il est PARFAIT !

  • Vu que j’approuve au grand maximum 30% des dépenses, je peux ne payer que 30% de mes impôts? Chiche ?!

    • Calcul difficile à faire : vous devrez extraire du prix de l’essence que vous consommez toutes les taxes (TIPP de 200 % au moins, etc. ) qui y sont incluses. Pareil pour vos cigarettes avec des taux de taxation démentiels. Plus évidemment la TVA sur tous vos achats (de biens et services). Y ajouter les taxes diverses (taxe d’habitation, taxes de séjour, taxes sur les chiens, etc.) afin d’arriver au total de taxes déjà payées au cours de l’année. Enfin, ce montant ainsi calculé doit être alors considéré comme une « avance » sur l’impôt sur le revenu que vous devrez payez. Si vous ne voulez pas payer plus de 30 % de vos revenus en taxes, il se pourrait que cet acompte couvre déjà l’intégralité de ce que vous désirez payer (avec une TVA à près de 20 %, ce ne serait pas étonnant) sauf si vous avez beaucoup économisé (et peu consommé) cette année-là. Mais si vous en avez le courage, ce serait intéressant !

    • Si plus de 20% (à la louche) des contribuables faisaient ça, je pense que oui, ça irait bien… Trop de gens à pourchasser, pas assez de personnel et pas assez d’argent puisque justement les impôts ne rentrent plus trop.
      Le truc c’est que tant qu’il y a moins de 5/6% de gens qui font ça, ils se prennent tout le poids de l’arbitraire d’État, tout le choc de la « violence légale » en pleine tête et se retrouvent à la rue.

  • « Et ceci explique comment il se fait qu’encore qu’une sorte de philanthropie sentimentaliste habite leur cœur, la haine découle de leurs lèvres. »

    F. Bastiat in Harmonies économiques.
    http://bastiat.org/fr/a_la_jeunesse_francaise.html

  • Il paraît qu’en Crimée, les facteurs ont aussi refusé de livrer les bureaux de vote en bulletins « non » pour le référendum. Ca tracasserait bien plus nos bobos parisiens que le « juste retrait » de nos facteurs du quartier des ministères.

  • « les facteurs risquent d’être interpellés au cours de leur tournée. Il y a un danger pour leur intégrité physique et morale. »

    Ce qui signifie que les gens qui distribuent des tracts FN se font insulter et casser la gueule. C’est beau les « valeurs de la République » 😀

    • Et la grande question : par qui se font-ils insulter et casser la gueule ? Par des extrêmistes de droite ou des extrêmistes de gauche ?

      On est d’accord pour dire que c’est par des gauchistes. Donc, les gauchistes iraient taper sur des employés syndiqués (ou pas) qui votent à gauche (ben oui, autrement, ils ne refuseraient pas de distribuer des tracts du FN).

      Si les gauchistes tapent sur ceux qui votent à gauche, où va-t-on ?

  • H16 a oublié dans son envolée finale: payer un monopôôôle renomé pour ses fumistes et qui s’arroge la distribution du courrier? no pasaran!

  • Mais pourquoi récriminer pour la distribution des tracts du front national seulement, les récriminations doivent s’élever contre tous les tracts quels qu’ils soient, UMP, PS, communistes, front de gauche, etc… Seul le tract des abstentionnistes est digne d’être distribué par les postiers parce que là ils peuvent continuer leur sieste.

  • « Qui n’a pas, en effet, tabassé un petit postier ou deux à la vue d’un tract Front National dans sa besace ?  » ENORME !!!

  • le national -socialisme de Mme le Pen m’a tué!!!Nouveau fait divers histoire de pimenter cette « campagne électorale » …

  • « ces papelards douteux d’un Front tout droit sorti des rotatives les plus sombres de notre Histoire… ».
    Savoureuse, celle-là, merci H16!

  • Mais quel sentiment morbide m’a poussé à aller lire les commentaires sur libé !? :pleure:

  • moi aussi je n’aimais pas faire le travail qu’on m’ordonnais je travaillais dans l’armement ,et je n’aime pas les guerres . vous avez une idée de ce qui me serai arrivé si j’avais contesté ? j’ai préférer ne pas être chômeur et fermer ma gueule .
    donc je ne vois pas pourquoi les facteurs seraient traités différemment

    • anticip : « j’ai préférer ne pas être chômeur et fermer ma gueule . »

      L’histoire des facteurs a peu à voir avec « fermer sa gueule » et tout à voir avec le droit.
      Un service à fortiori publique n’a pas à décider de la variabilité de ses prestations en fonction des opinions politiques des clients, couleur, orientation sexuelle etc. etc.

      Ces facteurs rouge se comportent juste en bon totalitaire qu’ils sont, le droit, la liberté des gens, l’éthique ils s’assoient dessus.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

À la suite de la décision du gouvernement de remonter de 20 TWh l’Accès Régulé à l'Électricité Nucléaire Historique au profit de ses concurrents directs, l’État privera EDF de 8 milliards de recettes qui viennent s'ajouter aux 14 milliards qu'il a déjà mis sur la table depuis septembre pour rendre presqu’indolore l’accroissement des prix de l’énergie devenus fous depuis l’été 2021. Générosité envers les plus démunis affirmeront les uns, câlinerie électorale à trois mois de la présidentielle chuchoteront les autres. Le « quoi qu’il en coûte » ... Poursuivre la lecture

1
Sauvegarder cet article

Par Thomas Renault.

Le taux de syndicalisation correspond au rapport du nombre de salariés membres d'un syndicat sur le nombre total de salariés. Si l'on observe l'ensemble des pays membres de l'OCDE, la France est le deuxième pays avec le plus bas taux de syndicalisation, juste devant la Turquie, avec un taux de syndicalisation de seulement 7,8 % (voir graphique plus bas).

Taux de syndiqués et taux de chômage

En théorie, on pourrait alors se dire qu'un taux bas de syndicalisation devrait être synonyme de davantage de flexibilit... Poursuivre la lecture

Par Alain Mathieu.

Jean-Pierre Farandou, le pdg de la SNCF a déclaré : « C’est le moment de réinventer le modèle TGV. »

La situation de la SNCF n’est pas brillante : des grèves à répétition, 14 milliards d'euros par an de subventions payées par les contribuables, une dette gigantesque, dont 63 % repris par les contribuables (soit 2200 euros pour chaque contribuable à l’impôt sur le revenu), des retards fréquents, des TER remplis à 25 %, etc.

Pourquoi Jean-Pierre Farandou ne réinventerait-il pas la SNCF, en s’inspirant de... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles