Un colloque à l’ICES en l’honneur de Pascal Salin

Le Département Droit de l’Institut Catholique d’Études Supérieures organise, sous la direction de M. Serge Schweitzer, un colloque « Hommage à Pascal Salin » le 3 avril 2014.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Un colloque à l’ICES en l’honneur de Pascal Salin

Publié le 6 mars 2014
- A +

Par Loïc Floury.

Salin

Avançant dans ses études, Pascal Salin a très tôt l’intuition selon laquelle la « bonne » théorie économique peut largement expliquer la logique du comportement humain individuel : nous avons de bonnes raisons quand nous choisissons nos actions.

Après sa réussite au concours de l’agrégation et un court passage à l’Université de Poitiers, il rejoint l’Université, à l’époque expérimentale, de Paris IX-Dauphine. Pendant plusieurs décennies, il va alors explorer plusieurs territoires de l’analyse économique avec rigueur, logique et cohérence tout en affirmant des convictions qui l’amènent à penser que sur les principes d’un ordre libre, la seule position réellement praticable est de fuir les faux-semblants et au contraire, d’affirmer les principes de l’ordre spontané avec une vigueur sans concession.

Son parcours l’éloigne progressivement d’un néo-classicisme qui imagine décrire la réalité de l’action humaine avec des modèles artificiels et à se rapprocher de plus en plus clairement d’une attitude consistant à apprécier les situations et les actes d’abord à l’aune de la liberté. Cette position l’éloigne progressivement, comme les vrais libéraux, de l’utilitarisme.

Les reconnaissances scientifiques et académiques ne lui manquent pas, en particulier en étant le second Français, après Gaston Leduc, à accéder à la présidence de la prestigieuse Mont-Pelerin Society. Il est parmi les très rares économistes d’origine française à obtenir une consécration internationale dans ce qui est devenue la mère patrie de la science économique, c’est-à-dire l’université américaine. Les mélanges parus en son honneur synthétisent tout un parcours intellectuel, personnel, scientifique et éthique. Ils sont intitulés « L’homme libre ».

L’ICES lui rend hommage par ce colloque dont vous trouverez tous les renseignements et toutes les informations pratiques sur le site de l’ICES www.ices.fr ainsi que sur la page Facebook de l’événement.

Voir les commentaires (5)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (5)
  • Un homme droit et honnête, assurément.

  • encore un colloque d’universitaires qui sera payé par le contribuable. moi ces sujets ne m’intéressent pas, pourquoi doit-on financer ces pince-fesses académiques avec MON argent? encore un ramassis de socialistes.

    • parce que si on abandonne l’ecole aux socialos, qui ne se gene pas pour diffuser leur propagande aux frais du contribuable, on se retrouve apres 40 ans de lavage de cerveau dans un pays comme la France ou 80% de la population pense que le marche n’est pas la meilleur forme d’organisation economique. Pragmatisme plutot que dogmatisme

    • Commentaire débile.
      L’ICES est un établissement privé.

    • Pour avoir assisté à ce colloque, je vous affirme que ce commentaire n’a pas lieu d’être. D’une part, l’Ices est justement un établissement privé qui va à l’encontre de certaines pensées universitaires. D’autre part, les différents intervenants ont très vivement combattu les idées socialistes (au sens large) en défendant une vision libérale et la non intervention de l’état dans la société. Bref, une vision qui rend à l’individu sa liberté et qui tend à le libérer d’un impôt toujours plus oppressant! Pour finir, un intervenant sur 3 n’était pas un universitaire mais un ETUDIANT!

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Pascal Salin.

Parmi les quatre thèmes proposés par Emmanuel Macron pour le Grand débat national nous voudrions évoquer un certain nombre de problèmes qui nous paraissent particulièrement importants et qui se trouvent concerner les deux premiers thèmes (fiscalité et organisation de l'État).

Le débat sur la fiscalité est à l'ordre du jour et l'on peut d'ailleurs considérer comme positif qu'il y ait une prise de conscience des excès de la fiscalité française et de ses effets destructeurs. Comme on le sait bien, la France bat – ... Poursuivre la lecture

capitalisation
4
Sauvegarder cet article

Par Pascal Salin.

La détermination du montant de sa retraite est évidemment fondamentale pour tout individu puisqu’elle conditionne son niveau de vie une fois ses activités productives terminées.

C’est pourquoi on peut comprendre que le projet de réforme du système des retraites élaboré par le gouvernement français retienne considérablement l’attention de l’opinion publique et suscite même des grèves très importantes. Il serait certes fondamental que les réformes envisagées contribuent à une amélioration du système des retraites... Poursuivre la lecture

Par Pascal Salin.

Comme on le sait, il est actuellement question de la fondation d'un parti politique de droite (dont le parti Les Républicains pourrait éventuellement faire partie) et il est évidemment utile de savoir précisément en quoi consiste cette droite, par opposition à la gauche.

La définition de la gauche, pour sa part, est assez claire car on peut considérer qu’il revient au même de parler de gauche et de socialisme. Or le socialisme peut être défini comme un système politique et économique dans lequel l’État bénéfici... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles