1981-2010 : les trois meilleures décennies de l’histoire mondiale

international monde

Au cours de ces trois décennies, nous avons été témoins du plus gigantesque mouvement d’enrichissement de l’histoire de l’humanité.

Par Guillaume Nicoulaud.

international mondeEn 1981 et sur la base des données de la Banque mondiale exprimées en dollars de 2005 ajustés de la parité du pouvoir d’achat (PPP), on estime que 52,2% de la population mondiale vivait avec moins de $38 par mois ($1,25 par jour). Trente ans plus tard, en 2010, cette proportion était tombée à 20,6%.

Une autre manière de voir les choses consiste à découper la population mondiale en trois groupes : les 10% les plus pauvres, les 10% les plus riches et les 80% qui ne sont, selon ces définitions, ni riches ni pauvres et que nous appellerons les « classes moyennes ». Par « seuil de pauvreté », nous entendrons le niveau de revenu qui sépare les pauvres des classes moyennes et par « seuil de richesse », nous désignerons la limite entre classes moyennes et riches.

Selon ces définitions, en 1981, vous étiez pauvre si vous viviez avec moins de $14,68 par mois et vous étiez riches à partir de $189,8. Trente ans plus tard, en 2010, le seuil de richesse était passé à $327 par mois – soit une augmentation de 72,3% par rapport à 1981 – et le seuil de pauvreté atteignait désormais $27,6 – soit une augmentation de 88%.

Seuil (10%-80%-10%) 1981 2010
… de pauvreté $14,68 $27,60
… de richesse $189,80 $327,00

 

En 2010, seuls 2,3% de la population mondiale vivait encore en deçà du seuil de pauvreté de 1981 ($14,68) et la proportion d’individus riches au sens de 1981 ($189,8 ou plus) avait plus que doublé à 21,3%.

Prenons une autre définition et découpons la population mondiale en trois tiers : pauvres, classes moyennes, riches. Voici les données :

Seuil (1/3-1/3-1/3) 1981 2010
… de pauvreté $25,63 $51,37
… de richesse $55,10 $122,62

 

Là encore, les progrès sont impressionnants : les seuils de pauvreté et de richesse progressent de 100% et 123% respectivement. Là ou un tiers de la population mondiale vivait avec moins de $25,63 en 1981, ils ne sont plus que 8,2% dans ce cas aujourd’hui et la part des individus vivant avec plus de $55,1 atteint désormais 63,6%.

Un découpage par tranches de revenus permet de mieux visualiser la grande évolution de ces trois dernières décennies :

Niveau de revenu 1981 2010
moins de $10 3,0% 1,1%
de $10 à $20 18,5% 3,2%
de $20 à $30 19,4% 8,0%
de $30 à $40 13,5% 10,3%
de $40 à $50 9,0% 9,5%
de $50 à $60 5,8% 7,9%
de $60 à $70 3,9% 6,6%
de $70 à $80 2,9% 5,3%
de $80 à $90 2,3% 4,4%
de $90 à $100 2,0% 3,7%
plus de $100 19,7% 39,9%

 

Au cours de ces trois décennies, nous avons été témoins du plus gigantesque mouvement d’enrichissement de l’histoire de l’humanité : jamais, dans toute l’histoire du genre humain, autant de gens n’étaient sortis de la misère extrême et ce, malgré la prodigieuse explosion de la population.

Se pose, naturellement, la question des inégalités. Une manière de se faire une idée consiste à comparer l’évolution des seuils de pauvreté (SP), du revenu médian, des seuils de richesse (SR) et du niveau de revenu à partir duquel vous faisiez partie du fameux 1%. Voici les résultats :

Seuil 1981 2010 Var (%)
SP 10% $14,68 $27,60 +88%
SP 1/3 $25,63 $51,37 +100%
Médiane $36,27 $76,07 +110%
SR 1/3 $55,10 $122,62 +123%
SR 10% $189,80 $327,00 +72%
Top 1% $697,00 $1 105,00 +59%

 

Pour finir, la dimension géographique. En reprenant le seuil de pauvreté extrême de la Banque mondiale ($38/mois ou $1,25/jour), voici la proportion de pauvres dans les grandes régions du globe :

Région 1981 2010
Asie de l’est & Pacifique 77,18% 12,48%
Europe & Asie centrale 1,91% 0,66%
Amérique latine & Caraïbes 11,89% 5,53%
Moyen orient & Afrique du nord 9,56% 2,41%
Asie du sud 61,14% 31,03%
Afrique sub-saharienne 51,45% 48,47%
Monde 52,16% 20,63%

 

Lire aussi : 2012, meilleure année de l’histoire de l’humanité


Sur le web