Mon cadeau de Noël à moi

cadeaux noel

En cette période de Noël, favorable à des pensées douces, il est temps de, comme on dit si bien en anglais « count my blessings », compter les choses bénies dans ma vie.

cadeaux noelEn ce qui nous concerne ici, je n’aurai nul besoin d’aller bien loin pour les trouver. J’irai même sans hésitation affirmer que je n’ai déjà plus besoin d’aucun cadeau de Noël, à tel point je les ai déjà reçus chaque jour écoulé de cette année qui touche à sa fin.

En effet j’ai le bonheur et l’honneur d’être dans l’équipe Contrepoints. Non pas un contributeur principal au regard de la taille de mes contributions, mais actif. Et c’est une bénédiction. Pourquoi ? Parce que j’ai le privilège de « voir » – en réseau – cette équipe bosser. Et c’est une vision à vous rendre humble. Tant d’inflexible volonté, tant de dévouement acharné, non pas par à-coup, mais constamment, chaque jour – et chaque nuit – qui passe. Mais surtout, état d’esprit de coopération constante, une détermination qui fait que, autant les désaccords sont francs quand ils se produisent, autant ils ne deviennent jamais personnels.

C’est par ça, par ce sens inoxydable de la mission, que nos deux héroïques rédacteurs en chef, Arnaud Bichon et Alexis Vintray, et l’équipe technique qui se reconnaîtra, et tous ceux qui participent activement comme nos deux éditorialistes h16 et Baptiste Créteur, notre community manager, et tous ceux qui aident anonymement dans l’ombre, produisent des miracles. Avec comme résultat, pour vous amis lecteurs, chaque matin, un nouveau Contrepoints tout beau tout chaud qui sort du four avec une enivrante odeur de bon levain, et avec lui, un éclairage sur le monde que vous ne trouvez nulle part ailleurs.

Bien entendu, tout cela n’est que l’écrin pour mettre en valeur les auteurs publiés et repris sur le site. C’est pour ça qu’il existe, et quel privilège de donner du retentissement à cette génération d’écrivains incorruptibles qui, inlassablement, cherchent la vérité et la façon de la partager sous forme de mots. J’aime à penser Contrepoints comme une caisse de « raisonnance ».

Pour ces raisons, nul n’est besoin pour moi de cadeaux de Noël. Je les ai déjà reçus, et reçus chaque jour de cette année – et des précédentes – en étant le témoin de ce miracle qu’est Contrepoints. Seul bémol : il me tarde que le miracle croisse encore. Avec votre aide à tous, ça ne saurait tarder. Puisse chacun d’entre vous connaître une telle aventure.

Si cependant, vous êtes à cheval sur les cadeaux – et même s’il est trop tard pour Noël, ça reste la période, personne ne vous en voudra d’en faire encore – alors ce n’est pas le choix qui manque pour des présents que vos proches trouveront à coup sûr surprenants et enrichissants, au nombre desquels, par exemple :

Joyeux Noël !