Ayrault a rencontré Bouteflika

Ayrault Bouteflika (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence Creative Commons)

imgscan contrepoints 2013-2489 Ayrault

La visite dans notre ex-fardeau n’a pas rapporté grand chose à notre fringant Premier Ministre, bien une ou deux  usines de voiture délocalisées (est-ce que l’on peut dire à Martin de Floranges qu’on sacrifie toujours les emplois de l’industrie française ? Si ça se trouve, il ne voudrait plus être député européen…).

Il ne faudrait pas oublier, peut-être, que la France emploie 700 000 travailleurs algériens, héberge une forte population de première et deuxième génération. Alors, la France n’aurait-elle pas droit à des relations privilégiées ? Mais c’est pourtant la Chine qui est passée au premier plan. Il faut dire que si des Algériens œuvrent dans le bâtiment en métropole, ce sont des ouvriers chinois qui viennent construire, clés en mains, les HLM de « là-bas, dis! », ce qui démontre un problème de gestion chez les élites du FLN.

Ah, oui, la repentance! Pour une fois absente (sauf dans les médias officiels qui pratiquent toujours une politique agressive envers la France), profitez de ce répit pour lire la somme de Daniel Lefeuvre, élève de Jacques Marseille